Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marina Lauréana
Adminavatar
MessageSujet: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 17 Déc - 11:19

Bonjour à toutes et à tous !

Nous vous prions de ne poster que dans ce topic pour la sortie du 17/12

N'oubliez pas que vous n'êtes pas forcés de parler tous ensemble, vous pouvez très bien être chacun dans votre coin et parler par groupe sans vous gêner les uns les autres

Je vous invite à faire votre premier post dans la Grande rue de Pré-au-Lard, le lieu qui dessert toutes les lieux ici présents, afin de nous décrire votre arrivée - vous pourrez aussi nous décrire votre sortie du village dans cette même rubrique, si vous en avez envie.

Bon RPG !


___________________________________________

Vous êtes à la Tête de Sanglier, un pub miteux rempli de gens louches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-world.exprimetoi.net
Charly Dawson
MangemortavatarMangemort

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 17 Déc - 14:26

Charly était parti tôt du manoir de Swindon ce matin-là. Il s’était rendu à Pré-Au-Lard afin de boire un verre à la Tête de Sanglier. C’est ainsi qu’il arriva très tôt dans le bar. L’aube venait à peine de se lever. Le temps était doux et un peu de neige recouvrait la rue. Le jeune homme pénétra dans le bar et commanda un whisky pur-feu. Il boitait légèrement du pied droit. Il s’installa dans le fond du bar, à l’abri des regards, sur une banquette défoncé. Il prit son verre et le porta à ses lèvres. Le jeune Mangemort portait une cape noire cachant subtilement son corps plus maigre qu’à l’habitude et quelques bleus parsemé sur certaines parties de son corps. Charly n’était pas vraiment bon en point. Il avait payé très cher l’évasion d’Estelle d’Armentary et de la gamine. Il avait un très mauvais souvenir de cette fameuse journée. Se faisant piquer sa baguette par la femme qui l’immobilisa tandis qu’elle délivrait la gamine et que toute deux s’enfuyaient. Charly avait été impuissant face à cette scène. Il avait été rattrapé par son insouciance et son incompétence. Sous-estimant une femme et une enfant. Il ne referait plus cette erreur. Du moins, il l’espérait. Son incompétence n’était pas restée impunie. Lorsque les autres Mangemorts étaient revenus, trouvant Charly allongé sur le sol sans pouvoir bouger, et les chambres qui retenaient les otages vides, ils avaient été furieux. Certains criaient, d’autres jubilaient d’avoir vu le petit Charly échouer. Il avait donc du subir une punition à la hauteur de sa faute. Il avait reçu de nombreuses fois le sortilège Doloris mais avait échappé à la mort. Comment était-ce possible ? Et bien, Charly avait supplié de se racheter de sa faute. Il avait supplié à genoux, comme un vulgaire elfe de maison. Et finalement, quel ironie du sort, c’était ce qu’il était devenu pendant un long et interminable moment. Un elfe de maison. Devant effectuer les moindres caprices de Katerin Davidson, ainsi que des autres Mangemorts. Les autres en profitaient bien. En effet, cela provoquait chez eux une certaine jouissance de voir Charly réduit à l’état d’un moins que rien, ne valant pas mieux qu’un moldu. Triste vie. Il avait eu du mal à tenir. Cette sentence n’avait pas été très facile mais il avait tenu. Il n’avait pas plié. Toujours cédant aux moindres caprices avec le plus de dignité qu’il pouvait. Finalement au bout d’un moment, sa punition avait légèrement baissé. Elle n’avait évidemment pas cessé. Charly devrait sans doute se rattraper pendant très longtemps afin de se racheter. Mais il avait gagné le droit de sortir de ce manoir, de participer à nouveau aux réunions des Mangemorts, de connaître à nouveau les plans. En ce moment même, un complot était en train de se faire. Un plan était en train d’être élaboré. Le plus important, sans doute, de l’histoire des Mangemorts à en entendre Sheffield. Mais Charly n’était au courant que de bribes d’informations et ne savait donc pas exactement ce qui se tramait. Charly prit une nouvelle gorgée de sa boisson qui lui brula la gorge.

*Saleté de boisson*

Le jeune homme se mit à tousser. Visiblement cette gorgée ne voulait pas bien passer comme la précédente. Il sentit néanmoins une tape sur son dos plus forte que normal, ce qui le projeta en avant, manquant de peu de se cogner contre la table. C’était le propriétaire du bar. Il repartit vers son comptoir en lançant à Charly au passage.

Quand on ne sait pas boire, one ne boit …

*Je ne suis pas un gamin, pauvre papy !*

Charly attendait patiemment, son verre d’alcool dans les mains. Il ne savait pas si d’autres Mangemorts avaient prévu de se rendre ici aujourd’hui. Il espérait que non, n’ayant pas envie de se faire prendre une nouvelle fois pour un larbin.
La cloche de la porte se mit à tinter. Quelqu’un entrait. Charly releva la tête pour voir qui était cette mystérieuse personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzy White
avatar


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 17 Déc - 15:52

La neige semblait vouloir persister, elle qui, habituellement, disparaissait quand Janvier naissait. Neige ou pas, la sortie à Pré-au-Lard attirait toujours autant de monde, voir même plus que d'habitude depuis la sortie les nouveaux décrets du Lockwood. Mackenzy avait pris avec un mauvais œil l'arrivait de ce nouveau représentant du Ministère dans Poudlard, n'ayant point oublier l'ère Dolores. Pourtant, il fallait bien remplacer les professeurs qui disparaissaient petit à petit, le dernier en date étant Lucifer Mogg, qui lui fut retrouver mort. La jeune femme fut particulièrement surprise d’apprendre la soudaine disparition de son collègue mais s'en plus. Mais de la à mettre une fouine à sa place, en sachant que c'était le professeur de Métamorphose qui devait être remplacer, la jeune femme avait un peu de mal à le digérer. De plus, les nouvelles règles en avaient indigner plus d'un, surtout du côté des élèves. La professeur avait tenté de voir sa supérieure mais sans succès. Elle même ne semblait pas ravie par cette nomination, ça c'était vu durant son discours, bien que White se trouvait derrière elle.
Qu'importe, Mackenzy radotait assez comme ça. Comme à son habitude, elle se dirigea vers la Tête de Sanglier, surtout qu'elle avait besoin d'un remontant. Une rafale de vent fit tomber son capuchon, révélant un visage quelque peu changer depuis les dernières semaines. Malgré son jeune âge, la femme possédait déjà des mèches blanches qui s'accorder avec la chevelure violette pâle. Ses yeux habituellement gris avait pris une teinte un peu doré délavé et de légère cernes apparaissent, témoin d'une grande fatigue.
Qu'importe! Elle remit sa cape correctement sur ses épaules et entra dans le pub, déclenchant la clochette.
Le Barman, qui revenait vers son comptoir, releva la tête et salua Mackenzy, alors qu'elle se dirigeait vers lui.

-Bonjour l'ami. Comme d'habitude, je te pris.

Tandis que le vieil homme cherchait le fameux breuvage, Mackenzy fit un rapide tour du propriétaire en un coup d’œil, pour voir qui était là. Bizarrement, mise à part les habitués, pas grand monde.

*Un peu normal depuis que l'on sait que les Mangemorts sont de retour.*

La professeur frémit en souvenir de ses hommes, nouveau comme ancien. Décidement, elle ne l'ai supporter de moins en moins.

-Votre boisson.

-Hum? Merci.

Mackenzy récupéra sa bouteille et se chercha une table où s’asseoir. Alors qu'elle se dirigeait vers l'une d'elle se trouvant près de la fenêtre, une personne entrain de tousser, attira son attention. Elle s’arrêta à la détailler. Il s'agissait d'un jeune homme, très jeune même, qui lui semblait-il, avait quitter Poudlard ou une quelqu’un autre école de sorcellerie il n'y a guère longtemps. Interloquer, Mackenzy s'approcha.

*Mais, qu'est ce que...!*

Sa tête lui était familière, mais impossible de lui remettre un nom. Elle s'installa donc à la table du jeune inconnu, juste en face de lui, pour pouvoir mieux voir son visage et la mémoire lui revient.

-Charly Dawson. Cela faisait bien longtemps, que deviens-tu?

________________Requiem for a Prophecy________________
When she embraces Your heart turns to stone She comes at night when you are all alone Your blood shall run cold You better hide before she finds you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly Dawson
MangemortavatarMangemort

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 18 Déc - 10:03

Charly était tranquillement assis à sa table en train de siroter son whisky-pur-feu. Le jeune homme n’avait pas vraiment l’habitude des alcools forts. C’était sans doute pour cela qu’il avait la gorge en feu et les yeux rouges. Le barman, lui, l’avait bien remarqué. Et Charly avait l’impression qu’il se fichait de lui à chaque fois qu’il le regardait. Les gens de nos jours étaient de moins en moins sympathiques avec autrui. En particulier les vieux machins atrophié du cerveau comme ce type. La porte du bar s’ouvrit. Visiblement il n’y avait pas que Charly qui soit assez cinglé pour trainer à la Tête de Sanglier à une heure aussi matinale. La personne portait une cape qui cachait son identité. Vu sa silhouette, le Mangemort était quasiment sur que ce soit une femme. Elle n’avait plus sa capuche mais était de dos, en train de commander une boisson au bar. Le jeune homme ne pouvait donc voir à quoi elle ressemblait. Il entendit néanmoins qu’elle appelait le barman « l’ami ». Le jeune homme en déduisit qu’elle n’avait pas vraiment de bonnes fréquentations.

*C’est vrai que tu es dix fois mieux Charly. Les Mangemorts sont des êtres vraiment charmant.*

Le barman lui donna sa boisson. La femme le remercia courtoisement avant de chercher une table où s’assoir. Le jeune homme croisa son regard et cru voir une lueur dans ses yeux. La femme l’avait reconnu, elle le connaissait donc. Malheur. Commet allait-il faire pour se débarrasser de ce parasite. La mémoire lui revint en un clic. C’était l’une des professeures de Poudlard. Elle enseignait les Runes anciennes. Quelle aubaine … Mackenzie White s’approcha de lui. Visiblement, son but n’était pas de lui faire gentiment un sourire et de boire son verre seul. Non la femme s’assit en sa compagnie sans même demander l’autorisation. Premier Reflexe de Charly, baisser la tête. Inutile elle avait déjà reconnu son visage et surement son identité.

*Réfléchis plus vite, petit enfant !*

Charly Dawson. Cela faisait bien longtemps, que deviens-tu ?

Relèvement de tête doucement. Sourire de faux-cul.
A l’école, Charly était plutôt apprécié de ses professeurs sans doute car il savait comment faire pour se faire aimer de tous. Il n’avait certes pas de très bonnes notes, mais était un maître dans l’art de lécher les bottes. Il savait également les manipuler quand cela s’avèrent être possible. Il jouait assez bien la comédie surtout quand il s’agissait de faire son fayot.
Que pouvait-il racontait sur sa vie à ce professeur. Ne jamais trop en dire, telle était la règle. Il ne fallait éveiller aucunement les soupçons.

*Alors Madame, figurez-vous que j’ai suivi une formation de Mangemort. Bien sur, pour le moment j’ai peu d’expérience, mais j’essaie de m’améliorer de jours en jours. On peut dire que je ne me débrouille pas trop mal …*

Professeur Mackenzie, je suis ravie de vous revoir. Qui aurait cru que …

*La malchance*

Ferait que nous nous retrouvions ici tout les deux le même jour, à la même heure. Heureuse coïncidence, n’est ce pas ?

*Le karma mon vieux, le karma …*

Je fais des études de Médicomage. Mais je dois avouer que cette profession n’est pas des plus simples.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzy White
avatar


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 18 Déc - 17:53

Le jeune homme baissa la tête, semblant guère ravit de revoir son ancien professeur.

*Trop tard jeune homme.*

La jeune femme eu un sourire sadique, ravit de mettre son ancien élève mal à l'aise. Rien de tel que pour égayer sa journée. Constatant que sa technique était tomber à l'eau, Dawson releva la tête, faisant son habituel sourire qu'il offrait avant à ses profs. Mackenzy secoua la tête avec un léger soupir, la posa sur ses mains jointes. Décidément, il ne changerait jamais!

-Professeur Mackenzie, je suis ravie de vous revoir. Qui aurait cru que …


*Pourtant, tu sembles tous sauf ravi, ça ce voit à ton visage, tu as encore du travail à faire, jeune homme*

-Ferait que nous nous retrouvions ici tout les deux le même jour, à la même heure. Heureuse coïncidence, n’est ce pas ?

-C'est une façon de voir les choses. Pour ma part, ce n'est point une coïncidence, je viens souvent ici mais pour ce qui est de ton cas, je crois ne plus t'avoir vu depuis ton départ de Poudlard!

-Je fais des études de Médicomage. Mais je dois avouer que cette profession n’est pas des plus simples.


Une lueur s'alluma dans le regard qu'une Mackenzy White nostalgique, sa propre mère étant Médicomage. Intéresser, elle qui n'aurait jamais cru que le jeune homme aurait suivis cette voie, elle pencha légèrement la tête, une mèche blanche tombant devant ses yeux qu'elle balaya en la soufflant.


-En effet, ses études sont assez compliquer, ayant moi-même tenter cette branche avant de finir archéologue. Après, tout dépend de la section que tu as choisi, certaines sont plus durs que d'autres. Mais dit moi, qui sont tes professeurs? l'interrogea t-elle, en buvant une gorgée de son breuvage à couleur suspect, lui procurant un bien fou, la détendant.

Elle fixa Charly, ayant l'impression de le jeune homme lui mentait. Elle leva les yeux vers le serveur qui hocha la tête et reporta son attention vers son ancien élève.

-Dit moi, Charly. Si tu es tant pris par des études particulièrement difficile, que fais-tu ici?

Macky avait posé cette question sur un ton calme, presque indifférent, comme une banale conversation entre un ancien professeur avec son élève. Mais les apparences sont parfois trompeuse. Elle se redressa, cala son dos contre sa chaise, croisant les bras et attendit la réponse du jeune homme, qu'elle tentait de confondre, n'appréciant guère qu'on se paie sa tête.

________________Requiem for a Prophecy________________
When she embraces Your heart turns to stone She comes at night when you are all alone Your blood shall run cold You better hide before she finds you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly Dawson
MangemortavatarMangemort

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Lun 19 Déc - 9:54

Charly ne savait comment se sortir de ce pétrin. Il était si heureux ce matin à l’idée de venir boire un verre ici, tranquille. Et puis elle était arrivée. Pourquoi les professeurs de Poudlard venir boire un verre ici ? Ce bar était réputé pour être malfamé. Le Mangemort aurait préféré ne jamais rencontrer de personnes qu’il connaissait. Se retrouver face à Mackenzie White était presque pire que de se retrouver seule dans une pièce avec Katerin Davidson. Charly était plus ou moins doué en mensonge. Cela dépendait de son état d’esprit. Son ancienne professeure pencha la tête en avant. Une mèche de cheveux blanche atterrit devant ses cheveux. Charly ne la pensait pas si vieille. A moins que celle-ci avait teint ses cheveux. Bref, le jeune homme se fichait totalement de son âge à vrai dire. Ce n’était pas vraiment le plus important.

-En effet, ses études sont assez compliquer, ayant moi-même tenté cette branche avant de finir archéologue.

Mathéo fut surpris d’apprendre cela. Il ne pensait pas qu’elle eut essayé de devenir Médicomage. Il trouvait que cela lui allait si peu. Il n’arrivait pas à se l’imaginer essayant de sauver, de guérir de gens. Cela semblait être à l’opposé de sa personnalité. Mais après tout, pourquoi pas ?
Il lui fit un sourire poli. Espérant que celle-ci quitterait bientôt sa table. Il n’avait aucune envie de rester avec elle. Plus il restait ici, plus il devenait vulnérable. Et si elle découvrait qui il était vraiment ? Comment ferait-il ? Cette fois-ci, il n’échapperait sans doute pas à la mort.

-Après, tout dépend de la section que tu as choisi, certaines sont plus dures que d'autres. Mais dit moi, qui sont tes professeurs?

*Oh my god! La s.lope ! Tu n’aurais pas pu poser une autre question ?*

Le jeune homme lui sourit poliment avant de boire une autre gorgée de Whisky-pur-feu. Il en prit deux de plus. Il avait bien besoin d’un remontant pour affronter cette femme bien trop curieuse à son goût. Il cherchait à vive allure dans son esprit une excuse à dire. Pourquoi tenait-elle à le piéger. Avait-elle compris que Charly lui mentait ? Il pensait avoir tout de même une certaines expérience dans l’art du mensonge …

-Dit moi, Charly. Si tu es tant pris par des études particulièrement difficiles, que fais-tu ici?

*Elle veut ma mort ou quoi ?*

Charly lui fit un sourire. Quelle charmante femme … Que pouvait-il bien faire pour se sortir de ce mauvais pas. Il n’y avait aucunes issues. Ce n’était pas possible. Pourquoi les trucs comme ça arrivait-il à Charly. Dire que s’il n’avait pas u envie de sortir, il serait au manoir Mogg en ce moment, tranquille sur le canapé, ou alors en train d’effectuer les moins caprices de Davidson. Mais peut importe. Charly reprit une gorgée de sa boisson. Il était vide à présent. Il appela donc le serveur d’une main et lui commanda la même chose.

*Bon répond lui ! Sinon elle va te capter …*

Je suis en vacance en ce moment Miss White ! Je me suis pris une pause entre eux révisions. D’ailleurs, il va bientôt falloir que je me remette au travail !

Annonça t-il d’une voix qu’il espérait sur de lui. Le serveur lui redonna un verre. Charly ne le remerciait pas. Il lui envoyait des mauvaises ondes. Le jeune homme ne pouvait le prouver mais il était sur qu’il avait poussé la White à venir à sa table …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzy White
avatar


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Lun 19 Déc - 15:38

Touché! Le jeune homme avait recommencé à boire quand Mackenzy lui avait posé la question sur ses cours. Elle releva les yeux vers le Barman tandis que son jeune compagnon finissait de boire et commandait un autre verre. Le vieil homme émit un grognement mais entrepris de prépare sa boisson.

*Quel mensonge vas-tu encore me sortir pour essayer de t'en sortir?*

-Je suis en vacance en ce moment Miss White ! Je me suis pris une pause entre eux révisions. D’ailleurs, il va bientôt falloir que je me remette au travail!

Haussement de sourcil perplexe. Vraiment? Depuis quand ce petit Serpentard était-il devenu sérieux? Au même moment, le Barman revient et posa son verre devant le jeune homme, ce dernier ne prenant pas la peine de le remercier, comme s'il lui en voulait. Le vieil homme n'appréciait guère qu'on le traite de la sorte et resta donc planter là.

*Bonne idée! Reste donc mon ami. Peut être cela le fera t-il plus facilement parlait? A moins que l'alcool s'en charge!*

-Bon écoute moi bien maintenant, murmura Mackenzy en s'approchant du jeune Dawson, planta ses yeux devenues doré dans ceux de son ancien élève. Je ne suis pas née de la dernière pluie, alors cesse de me mentir et dit moi ce que tu fiches ici! On dirait que tu évites quelque chose?!

*Ou quelqu'un... Mais bien sur!*

Elle se redressa et parla au Barman.

-Dit moi mon ami, dit-elle haut et fort, les Mangemorts viennent-ils encore ici?

Un bruit de verre brisait ce fit entendre. Un elfe de maison se précipita pour nettoyer le contenu fumant que le client venait de briser, sous le coup de l'émotion. Les rares clients présent cessèrent de parler et regardèrent l’imprudente jeune femme. Le vieil homme sembla comprendre le petit jeu de sa cliente et il répondit sur un ton bourru:

-Plus rar'ment qu'vant mais oui.

-Merci, tu peux retourner à tes occupations.

Le Barman l'a salua et se dirigea vers un nouveau client qui venait d'arriver. Pendant ce temps, Mackenzy reporta son attention vers Charly.

-Alors? Soit tu me dis tout, soit je fais en sorte que tu es plus d'ennemis que d'amis, suis-je assez claire?

________________Requiem for a Prophecy________________
When she embraces Your heart turns to stone She comes at night when you are all alone Your blood shall run cold You better hide before she finds you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly Dawson
MangemortavatarMangemort

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Lun 19 Déc - 16:27

Charly était coincé. Il sentait qu’il perdait petit à petit du pouvoir, qu’il ne pouvait continuer à avancer. Qu’il ralentissait dangereusement. Il sentait que dans peu de temps, il s’arrêterait. Et quand ce sera le cas, il sera perdu. Stupide destinée. Stupide karma. Qu’avait-il fait de si mal pour être punie ainsi. A part faire échapper ces stupides otages. Triste vie. Si Charly se sortait de ce mauvais pas, il ne reviendrait plus jamais à la tête de Sanglier, seul, et à une heure aussi matinale. Le jeune homme soupira. La femme avait beau être professeur de Runes Anciennes, elle n’était pas complètement stupide. Elle haussa un sourcil, perplexe à la phrase que le jeune homme venait de prononcer. Comment pouvait-il en être autrement, aussi … Le barman, après avoir servi Charly qui ne l’avait en aucun cas remercié, resta avec eux. Le Mangemort crut rêver. Ce n’était pas possible, il n’allait pas s’y mettre lui aussi. Pourquoi n’allait-il pas nettoyer ses verres tout crasseux qui en avaient nettement besoin. Planté debout, avec eux, il ne servait à rien. Il était vraiment inutile et trop encombrant.

-Bon écoute moi bien maintenant. Je ne suis pas née de la dernière pluie, alors cesse de me mentir et dit moi ce que tu fiches ici! On dirait que tu évites quelque chose?!

Il passa une main dans ses cheveux puis dans sa nuque comme si celle-ci était douloureuse. Mais non, Charly faisait souvent cela lorsqu’il était dans une situation pénible. Il ne savait plus quoi faire maintenant. Cette professeure était vraiment trop curieuse. Elle avait quelque chose d’effrayant à regarder Charly dans les yeux comme ça.

-Ecoutez madame, avec tout le respect que je vous dois, je vous prierais de vous occuper de vos affaires !

Lança Charly froidement. Cette femme commençait vraiment à l’ennuyer. Elle n’allait tout de même pas le questionner comme ça pendant des heures. Et puis Charly avait tout de même le droit d’avoir une vie privée qu’il ne voulait as raconté à ses anciens professeurs. Elle ne pouvait l’obliger à lui parler après tout. Charly expira profondément. Il venait de tenir tête à quelqu’un de supérieur. Cela ne lui arrivait pratiquement jamais. Il n’avait pas l’habitude et cela lui faisait un peu bizarre. Enfin, la femme arrêta de le fixer ainsi et se tourna vers le barman. Visiblement, elle lâchait Charly pour parler au vieux machin.

-Dit moi mon ami, les Mangemorts viennent-ils encore ici?

Le jeune homme qui venait de prendre une gorgée de whisky pur feu la recracha immédiatement. Et se mit à tousser comme s’il allait s’étouffer. Pourquoi le professeur White parlait de ça maintenant. Quelques minutes après avoir demander à Charly ce qu’il faisait réellement. Le jeune commençait à avoir peur. Son cœur s’accélérait. Et s’il se faisait découvrir ? Qu’allait-il se passer ? S’en serait fini de lui. Visiblement, le jeune homme n’était pas le seul à avoir réagi bizarrement. Quelqu’un d’autre avait cassé son verre. Heureusement, Charly aurait l’air un peu moins suspect comme ça. Des chuchotements se firent entendre. Ils parlaient surement de ce professeur posant des questions fort indiscrètes. Le vieux, le débile, le mongole, le machin répondit que oui. Quel imbécile. S’il racontait ça à Davidson, elle lui réglerait son compte et il ferait un peu moins son malin. Tandis que White congédiait le barman, elle se tourna ensuite vers Charly, s’intéressant de nouveau à lui pour le plus grand malheur de ce dernier.

-Alors? Soit tu me dis tout, soit je fais en sorte que tu es plus d'ennemis que d'amis, suis-je assez claire?

Charly haussa un sourcil. Alors comme cette vielle (pas si vieille) peau le menacer. Elle croyait vraiment que Charly allait se plier à ses exigences comme un toutou, un petit élève modèle. Et bien non. Charly se devait de protéger les Mangemorts, coûte que coûte.

Je me fiche d’avoir des ennemis vous savez, ce qui sont contre moi sont des moins que rien et valent aussi peu que les elfes de maison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzy White
avatar


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Lun 19 Déc - 18:34

-Ecoutez madame, avec tout le respect que je vous dois, je vous prierais de vous occuper de vos affaires !

Alors comme ça, le petit Charly Dawson se rebelle. Intéressant... Mais pas suffisant. Le petit fayot ne venait plus lécher les bottes de ses profs. De toute façon, Mackenzy avait toujours détester ses pratiques... Bien qu'elle s'en soit souvent servie pour obtenir des fonds de subventions auprès du Ministère pour les études runiques. Mais là, c'était différent. Elle n'était pas un de ses idiots du Ministère à qui on promet gloire et fortune quand grande découverte il y aura. Dawson fut lui aussi surpris par le culot de la professeur, de parlait de la sorte des Mangemorts, la table se retrouvant recouverte de Whisky-pur-Feu. L'odeur était trop forte pour le fin odorat de la jeune femme, qui fit un rapide Recurvite informuler, le nez fronçait, tandis que le jeune homme répondait à sa dernière réplique.

-Je me fiche d’avoir des ennemis vous savez, ce qui sont contre moi sont des moins que rien et valent aussi peu que les elfes de maison.

Mackenzy leva les yeux, satisfaite. Le petit Dawson se rebelle donc vraiment. Il se croit si supérieur que cela? Décidément, cela ne changera jamais! La jeune femme ne serait pas étonner d'apprendre que ce jeune homme était à la botte des Mangemorts, faisant son lèche-cul comme avec ses profs. Pathétique. Mackenzy se contenta de vider sa bouteille, la posa un peu trop brutalement sur la table, des frissons la parcoururent.

-Qu'importe, dit-elle en faisant un geste de la main, comme pour chasser un stupide insecte. Fait ce que tu veux, je m'en fiche. Tu peux bien te faire tuer, ce n'est pas moi qui pleurer ton cadavre.

Elle se releva mais faillit perdre l'équilibre. Elle poussa un râle en posa sa main sur son front.

*Ça recommence*

Le Barman s'était approcher de sa cliente, légèrement inquiet mais Mackenzy le fit s'arrêtait d'un geste de la main.

-Ça ira... Quand à toi, dit-elle en pointant Charly du doigts, fait bien attention. Je sais parfaitement que tu t'en fiches de mes paroles, que je te gênes plus qu'autre chose, mais c'est pas grave, au moins je t'aurais prévenu, même si avoir un cadavre de plus sur la conscience ne m'empêchera pas de dormir, au contraire. Sur ceux, bonne continuation!

La jeune femme fit demi-tour, se dirigeant d'un pas incertain vers l'escalier, grimpant les marches. Au dernier moment, elle s'arrêta, regardant Charly Dawson dans les yeux puis disparu, rentrant dans un des chambres, s'allongea sur le lit mais en laissant la porte entrouverte pour entendre les conversations de la salle. On ne sait jamais ...



________________Requiem for a Prophecy________________
When she embraces Your heart turns to stone She comes at night when you are all alone Your blood shall run cold You better hide before she finds you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mar 20 Déc - 19:43

La neige ne fondait donc jamais, dans ce pays ? D'accord, la mauvaise humeur d'Alice, tenace depuis la nomination du nouveau prof de potions, lui faisait détester à peu près tout. Il était tout juste dix heure, et enveloppée dans une épaisse cape à capuche, Alice descendait déjà la route boueuse menant à Pré-au-Lard. Elle avait donné rendez-vous à Katherin Davidson vers onze heures ou midi à la tête de sanglier, et était volontairement en avance, pour ne pas éveiller les soupçons. Amber devait la rejoindre d'ici une demi-heure...

*Pourvu que tout se passe bien... Il est trop tard pour faire machine arrière de toute manière. Je sais bien. Mais je ne veux pas revenir sur ma décision, j'ai juste peur d'un imprévu...*

Passant inaperçue, dissimulée par le tissu noir, Alice tourna enfin dans la rue transversale au bout de laquelle se tenait le sinistre pub. L'avantage d'arriver en avance était de pouvoir partir en toute discrétion, au moindre doute. C'est toutefois sans la moindre hésitation que la Serpy poussa la porte d'entrée.

Ôter ses gants, piétiner du verre brisé, odeur... particulière ? Signe de tête froid au barman, qui ne lui rendit pas, se contentant de l'observer en essuyant un verre. Regard circulaire sur la pièce, espérant trouver un coin vide et isolé - ce qui n'était pas très difficile, vu le peu de clients présents, d'ailleurs...


*Tu ne le reconnais pas ?... Si... Bien sûr que si, c'est ce crétin qui m'a permis de fuir l'emprise de l'imperium de Sheffield, au bal... Damn, je lui suis presque redevable... Mais que fait-il là ? Davidson l'a peut-être envoyé en éclaireur... Peut-être... Tu n'as qu'à le lui demander ! Oui... Et peut-être pourrait-il me renseigner sur Sa mort...*

Elle se dirigea droit vers le jeune mangemort, n'ôtant sa capuche qu'une fois face à lui, dévoilant son regard vairon si particulier.


- Nous nous sommes déjà rencontrés, je crois...

Tirant une chaise, elle s'assit face à lui. Avisant le contenu fumant de son verre, elle fit signe au barman de lui servir la même chose d'un geste autoritaire, et il s'exécuta en ronchonnant. Elle vérifia qu'il soit bien reparti, avant de poursuivre, à voix basse.


- Je crois que des remerciements s'imposent.

Signe de tête, sourire calculé.

- Je pense que tu sais qui je suis... Poursuivit-elle. Mais toi ?...

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Charly Dawson
MangemortavatarMangemort

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mer 21 Déc - 13:04

Charly en avait assez qu’on lui pose des questions sans cesse alors que cela ne les regardait absolument pas. Et puis Mackenzie White était l’une de ses anciens professeurs. Elle n’avait pas à se mêler de sa vie privée. Charly pouvait craquer et révéler des informations quand il avait devant lui des filles sympathiques et attirantes. Mais Miss White, elle, était un peu trop vieille pour lui. Bref, elle leva les yeux vers Charly. Le garçon ne décelait aucunes émotions émanant d’elle. A ce moment précis, il aurait été incapable de dire ce qu’elle pensait. Si la colère la submergeait ou non. Son ancin professeur vida sa bouteille. Charly leva un sourcil. Miss Lauréana était-elle au courant qu’elle avait engagé une alcoolique. Le jeune Mangemort espérait que le supplice prenne bientôt fin. Elle la posa brutalement sur la table, ce qui fit sursauter Charly qui était plongé dans ses songes. A présent, elle semblait vouloir chasser un insecte.

*Elle est bourrée ou quoi ?*

-Qu'importe. Fait ce que tu veux, je m'en fiche. Tu peux bien te faire tuer, ce n'est pas moi qui pleurer ton cadavre.

* Tant mieux, je n’avais pas l’intention de te voir à mon enterrement !*

Pourquoi les gens se mêlaient toujours de la vie d’autrui. Cela ne les regardait pas après tout. Vraiment trop stupide. En plus son Mackenzie White semblait certaine que Charly s’était engagé dans un truc dangereux qui se conclurait par sa mort. C’était en parti vrai. Mais bon, il fallait se battre pour ses idées. Elle se releva mais faillit tomber. Charly ne bougea même pas un doigt pour l’aider. Elle se rassit vite et poussa un râle. Le jeune homme lui recracha un trop plein d’air pour montrer son agacement. Le vieux du bar voulut visiblement venir donner un coup de main à son « amie » mais celle-ci refusa. Elle se tourna ensuite vers Charly, et le pointa du doigt tout en parlant.

-Ça ira... Quand à toi, fait bien attention. Je sais parfaitement que tu t'en fiches de mes paroles, que je te gêne plus qu'autre chose, mais ce n’est pas grave, au moins je t'aurais prévenu, même si avoir un cadavre de plus sur la conscience ne m'empêchera pas de dormir, au contraire. Sur ce, bonne continuation!

Enfin, elle avait compris que Charly ne voulait pas d’elle à sa table. Il se fichait totalement de ses conseils. Il était assez grand pour prendre ses décisions lui-même. Par ses paroles, elle lui fit comprendre qu’il mourrait prématurément s’il continuait ainsi. Le jeune homme leva les yeux au ciel. Non mais vraiment … Bref, elle s’en allait et montait par les escaliers du bar. Tant mieux, il n’aurait plus à la supporter. Charly entendit la porte du bar s’ouvrir. Un vent froid arriva vers lui. Il eut un frisson. Le jeune homme regarda pour voir qui était entré. La personne en question portait un capuchon cachant totalement son identité d’où était placé le jeune homme. Le Mangemort la suivit des yeux. Elle se dirigeait droit vers lui. Quand elle fut devant Charly, la personne retira son capuchon. C’était la fille du Duc Von Gotha, Alice. Charly ne l’avait rencontré qu’une seule fois, pendant l’invasion de Poudlard. Il l’avait aidé à se libérer de l’emprise du sortilège impero, de Sheffield. Ce souvenir le fit sourire. La jeune fille était toujours aussi belle, bien qu’elle fût assez maigre. Il lui fit un signe de tête en guise de bonjour.

- Nous nous sommes déjà rencontrés, je crois...

Elle se souvenait visiblement de lui. Le jeune homme lui fit un sourire pour acquiescer ses paroles. Elle tia une chaise et s’installa en sa compagnie. Le Mangemort préférait avoir en face de lui, Alice Von Gotha que Mackenzie White. Au moins, la conversation serait plus intéressante. Elle commanda un verre au Barman qui s’exécuta. Il n’avait pas l’air très heureux. Mais au fond son devoir était d’obéir.

- Je crois que des remerciements s'imposent.

Charly resta silencieux. Il observait la jeune fille qui lui fit un signe de tête accompagné d’un sourire. Le jeune homme lui rendit. Il attrapa ensuite son verre et le porta à ses lèvres. Il but une gorgée, une seule, pour que le liquide ne lui pique pas la gorge et que la jeune fille en face de lui ne s’aperçoive pas qu’il était incapable de boire un peu d’alcool. Bref, plus il la regardait, plus il comprenait pourquoi Lucifer était tombé sous le charme de cette donzelle.

- Je pense que tu sais qui je suis.... Mais toi ?...

Oui en effet, il savait qui elle était. Elle ressemblait fortement à son père d’ailleurs. Le duc était une personne terrifiante si l’on restait plus de trois seconde et demie avec lui, seul dans la même pièce. Il espérait tout de même qu’Alice ne soit pas aussi terrifiante.

Charly Dawson ! Je suis le fils de George Dawson et Elizabeth Baker.

Charly ne savait pas si ses paroles avaient une quelconque importance. Mais si la jeune fille connaissait un peu les noms, elle saurait que le garçon qu’elle avait devant ses yeux était un sang-pur. Il ne savait pas trop quoi dire de plus à Alice. Il n’avait pas envie de passer pour un idiot dépourvu de toute conversation intéressante.

Le jour où vous rejoigniez nos rangs, j’en serais enchanté !

Annonça le jeune homme. Il pensa à son père qui en était un lui-même. Mais d’après ce qu’il avait pu entendre sur lui, il était très protecteur avec sa fille. Le jour où elle deviendrait l’une des leur n’était sans doute pas près d’arrivé.
Charly se demandait ce que la jeune femme faisait dans un endroit si mal fréquenté. Aujourd’hui était visiblement la sortie à Pré-Au-Lard, elle devrait donc s’amuser et faire les boutiques au lieu de venir seule dans un endroit comme celui-ci.

Ne préférez-vous pas des endroits plus joviaux pour fêter votre venue au village ?

C’était assez étrange de voir des enfants trainés ici, à vrai dire. Charly venait de remarquer qu’Alice le tutoyait tandis que lui-même la vouvoyait. Pourquoi n’utilisait-il pas le pronom « tu » lui aussi. Surement parce qu’il voyait en elle le Duc à qui il n’oserait jamais manquer de respect.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mer 21 Déc - 21:25

Sa présence n'avait pas l'air de lui déplaire, et c'était plutôt positif - d'autant que le jeune homme allait sans doute avoir à s'y habituer... Sourires, signes de tête polis. Oui, il savait qui elle était, et cette reconnaissance était absolument appréciable.

- Charly Dawson ! Je suis le fils de George Dawson et Elizabeth Baker.

*Dawson et Baker... Roturiers, mais d'ascendance essentiellement sorcière... S'il le précise, c'est qu'il a envie d'entrer dans tes bonnes grâces... Je suis toute disposée à l'y faire entrer. J'ai besoin d'un informateur...*

Nouveau sourire calculé de la part d'Alice. Pouvant tout aussi bien signifier "je reconnais ta valeur" que "tu m'es sympathique". Mettre en confiance, la première étape... Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas joué à ça, et elle espérait ne pas avoir perdu ses talents de manipulatrice.

- Le jour où vous rejoindrez nos rangs, j’en serais enchanté !

Vouvoiement. Flatterie. Le parfait soldat face à un supérieur... Statut qu'il semblait octroyer à Alice, sans doute à cause de son nom - ou directement de son père... Faire semblant de baisser les yeux avec humilité, boire une gorgée de whisky pour se donner une contenance.

*Crois-tu qu'il soit au courant de la proposition de Davidson ?...*

- Ne préférez-vous pas des endroits plus joviaux pour fêter votre venue au village ?

*... On dirait bien que non.*

Nouveau sourire, un peu triste, accompagné du regard assorti. Cet art était un autre aspect de la chasse à l'homme, et le plaisir qu'elle prenait à s'y livrer ne la rendait que plus convaincante. Et Charly Dawson avait l'air d'être singulièrement... humain. Vivant. En tout cas, si on le comparait à Davidson...

- Malheureusement, je ne suis pas vraiment d'humeur... Joviale.

Prenant un air mélancolique, appuyant sa tête sur son poing fermé, elle marqua une légère pause, durant laquelle elle laissa son regard s'égarer du côté de la fenêtre - si sale qu'on ne distinguait pas grand chose à travers.


- En réalité... Je me suis rendue ici car j'espérais tomber sur l'un des vôtres... Et j'avoue que je suis contente que ça soit tombé sur toi.

Le regarder à nouveau, sourire, presque gêné. Elle espérait lui faire croire qu'elle le trouvait plus rassurant et plus avenant que ses collègues - et surtout qu'elle était reconnaissante du coup de main qu'il lui avait donné le soir du bal.

- En fait...


Elle se mordit la lèvre, marquant de nouveau un temps d'arrêt, faisant croire qu'elle cherchait ses mots.

- Je... Sais-tu quelque chose à propos...

Subitement, elle n'eut plus besoin de jouer la comédie pour que sa voix prenne des accents angoissés et que ses yeux s'humidifient.

*Contrôle toi, bon sang !*

Elle prit une bonne gorgée d'alcool, comme pour se donner le courage nécessaire pour achever sa phrase, dans un souffle.

- ... à propos du décès de Lucifer Mogg ?

Le vrillant d'un regard presque suppliant, espérant qu'il cède à sa requête.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Charly Dawson
MangemortavatarMangemort

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Jeu 22 Déc - 20:58


Se retrouver en compagnie d’Alice était quelque chose de très bien. Charly n’avait pas eu une aussi bonne présence à ses côtés depuis qu’il était à Poudlard. Là-bas, au moins, ça regorgeait de filles pour tous les goûts. On n’avait qu’à se servir. Mais maintenant qu’il était avec les Mangemorts, il n’y avait pas grand choix a part Davidson mais elle était bien trop effrayante pour tenter quoi que ce soit avec elle. Il ne pouvait s’empêcher de sourire. Cette jeune fille avait l’air bien sympathique. En plus, elle n’était pas beaucoup plus jeune que lui. Cela rendait nettement plus à l’aise que de parler avec quelqu’un qui avait le double de son âge. Bref, Alice avait l’air d’apprécier sa compagnie également, ce qui lui faisait assez plaisir. La jeune fille lui sourit. Elle devait sans doute reconnaître que Charly était de sang-pur. C’était donc quelqu’un de fréquentable. Le jeune homme l’aimait bien. Elle avait l’air beaucoup plus douce et gentille que son père, finalement. Les deux jeunes gens pourront peut-être bien s’entendre, qui sait ?
Quand Charly lui demanda pourquoi elle n’était pas à occuper ou à fêter sa sortie, son sourire se fit plus triste. Charly fit une grimace, il espérait de pas avoir gâché le moral de cette si jolie fille. Son regard paraissait aussi triste. Le jeune homme se sentait assez mal tout à coup. Il aurait peut-être mieux fait de se taire. Il n’avait vraiment aucun tact.

- Malheureusement, je ne suis pas vraiment d'humeur... Joviale.

*Oh … pourquoi ?*
Tête compatissante penchant légèrement vers la droite. Le jeune homme prit le temps d’utiliser son cerveau pendant quelques secondes mais il ne savait pas vraiment ce qui pouvait causer le chagrin de la demoiselle. Mais il était vrai qu’il n’y avait pas quoi se réjouir en ces temps. Les Mangemorts avaient perdu un des leurs : Lucifer Mogg
Le jeune fille avait un air mélancolique qui la rendait encore plus belle. Sa tête était posée sur son poing. Elle regardait la fenêtre. Elle attendait peut-être quelqu’un, ce qui expliquait sa présence dans un tel bar.

- En réalité... Je me suis rendue ici car j'espérais tomber sur l'un des vôtres... Et j'avoue que je suis contente que ça soit tombé sur toi.

Charly afficha un grand sourire sur son visage. C’était assez flatteur que la jeune fille voulait tomber sur lui. Il commençait à l’apprécier de plus en plus. Si une fille comme elle venait avec les Mangemorts, il se sentirait surement moins seul. Elle devait sans doute se rappelait qu’il l’avait délivré de l’imperium du gros pendant le bal de noël. Ce souvenir était plutôt marrant. Faire courir Sheffield avait été bénéfique. Cela lui avait permis de perdre quelques calories.
Alice lui souriait. Charly lui rendit ce sourire. Elle était belle à regarder.

- En fait...

Charly se concentra sur ses paroles. Elle semblait vouloir lui demander quelque chose. Elle allait surement lui dire pourquoi elle était venue ici pour tomber sur un Mangemort. Elle se mordait la lèvre. Ce qu’elle voulait dire était peut être gênant. Après quelques secondes de pause, elle reprit.

- Je... Sais-tu quelque chose à propos...

Ses yeux semblaient se remplir d’eau. Charly l’interrogea du regard, n’osant pas parler de peur de provoquer des larmes chez la jeune fille. Qu’est ce qui était si dur à demander. Le jeune homme ne comprenait pas vraiment. Alice sembla se calmer, elle but une gorgée de son verre.

- ... à propos du décès de Lucifer Mogg ?

Son regard semblait suppliant. Comment refuser de délivrer des informations à une jeune fille comme cela. Il essaya de se résonner, de dire que tout était secret mais non il ne pouvait pas faire ça. Ce serait trop cruel. Et puis c’était la fille du Duc, elle pouvait tout de même savoir. Le jeune homme prit une grande inspiration, sachant pertinemment que se qu’il faisait était mal. Elle ne devrait parler de ce qui lui dirait à personne.

Surtout ne parle pas de notre conversation, je risquerais bien pire que de le torture cette fois-ci.

Le jeune homme se racla la gorge. Il se pencha un peu vers Alice pour ne pas parler trop fort et lui annonça dans un murmure.

J’ai entendu dire qu’il voulait nous trahir …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Ven 23 Déc - 21:55

Le jeune Mangemort inspira profondément, dans une attitude résignée.

*Oh non... Parle, je t'en prie ! Il a sans doute eu des ordres... Je m'en fiche, je veux savoir...*

- Surtout ne parle pas de notre conversation, je risquerais bien pire que de la torture cette fois-ci.

*De la torture ?! Eh quoi, petite naïve ? Tu pensais qu'il n'avait pas payé ta fuite, le soir du bal ? Si, mais... Enfin... Alice, ne me dis pas que tu ignores ces pratiques ! Et n'oublie pas qu'être la fille du grand Duc Von Gotha ne t'épargnera pas toujours...*

Le jeune-homme s'éclaircit la voix, avant de se pencher par dessus la table pour se rapprocher d'elle, et Alice se pencha à son tour, le regard chargé d'espoir, accrochée à ses lèvres... Impatiente de récolter une infime bribe de ce qui lui était arrivé. Un murmure.

- J’ai entendu dire qu’il voulait nous trahir…

- Quoi ?!

Alice avait juste eu le temps de contrôler son exclamation qui aurait pu être bien plus bruyante. Ce n'était pas l'éventuelle trahison qui l'avait choquée, non... Celle-ci était assez logique, après la lettre de son père... Mais Sheffield... Cet infâme Sheffield avait laissé entendre qu'il ignorait tout des circonstances de sa mort...

Il était censé être son ami... Il l'avait forcé à renoncer à elle, il ne l'avait pas aidé à quitter la cause, apparemment... Et s'il l'avait livré ? Quoi qu'elle doutait que Lucifer puisse s'être confié à qui que ce soit...

Tout semblait si inexplicable. Mystérieux et compliqué... Alice reprit, dans un murmure :


- Ce serait donc l'oeuvre de l'un des vôtres ?

*Sois prudente, bordel !*

Consciente du quiproquos qui pouvait s'installer dans la tête du Mangemort, elle se reprit aussitôt, battant des cils en espérant le convaincre :


- Non pas que je le conteste, trahir la cause est le pire des crimes...

Nouvelle gorgée de Whisky-Pur-Feu. Sourire en coin.


*Je sais à quoi tu penses. Tu te fais des films, ma chère. Tais-toi. Tu sais comme moi que c'est possible. Tu le désires tellement, que tu fais tout coller, alors que rien de tout cela n'est logique. Tu sais comme moi que Sheffield ne s'en serait pas privé. Non. Je sais que tu le détestes tellement que tu veux tout lui mettre sur le dos, par contre...*

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Charly Dawson
MangemortavatarMangemort

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 24 Déc - 11:12

- Quoi ?!

Le jeune homme haussa un sourcil à la première réaction d’Alice Von Gotha. Cela devait surement la surprendre que quelqu’un veuille quitter le groupuscule des Mangemorts. Quand il avait entendu ça, Charly lui aussi avait été profondément surpris. Surtout que Lucifer avait toujours été un peu son modèle. Il était plus sympathique et le traitait un peu mieux que les autres. L’annonce de sa mort avait été un peu dur pour le jeune homme qui avait de l’affection pour Lucifer. Il avait compris aussi qu’il n’avait plus vraiment d’amis parmi les Mangemorts à présent. Il se sentait seul parfois, étant l’un des plus jeunes. Vu comme immature, comme un bébé par les autres.
Finalement après avoir encaissé la nouvelle, Alice reprit la parole en murmurant :

- Ce serait donc l'œuvre de l'un des vôtres ?

Charly voulut lui confier ses doutes et ses hypothèses sur le sujet mais Alice ne lui en laissa pas le temps tout en battant des sourcils, comme pour le séduire.

- Non pas que je le conteste, trahir la cause est le pire des crimes...

Trahir était mal. Quand on se décidait à appartenir à un camp. On y restait, on ne partait pas à la première difficulté. Les Mangemorts, on y était pour la vie ou alors on disait bonjour prématurément à la mort. Voilà, ce qu’on leur faisait comprendre quand il s’engageait. Il n’était plus question de reculer. Personne n’avait la chance d’en sortir vivant si tel était le cas. Mais c’est vrai, qu’être en compagnie et du côté des Mangemorts avait quelque chose d’effrayant. Mais Lucifer était quelqu’un de fort. Charly n’aurait jamais pensé qu’il veuille un jour quitter le groupuscule.

Oui je suis d’accord … De toute façon, les Mangemorts te laissent pas partir aussi facilement

Annonça le jeune homme. Rien n’avait été confirmé mais il pensait bien que la mort prématuré de Lucifer Mogg avait été causé par l’un des leur. Lequel ? Cependant pour cette question, le jeune Charly ne pouvait qu’émettre des hypothèses.

Tu sais, Lucifer était mon ami …

*Oui, on peut bien appeler ça comme ça*

C’était à cause de cela que Charly s’était intéressé à sa mort, voulant absolument connaître qui l’avait tué. Par pour le venger, il n’en aurait jamais eu le courage. Mais plus pour savoir simplement la vérité. Parce qu’il ne pouvait pas non plus le défendre. C’était mal de vouloir trahir la cause …

Je cherche pour savoir qui en a finit avec lui !

Le jeune homme se tut quelques instants et but une nouvelle gorgée de sa boisson. Celle-ci lui brula légèrement la gorge mais moins que les premières. Il devait commencer à s’habituer, c’était pour ça.

Mais cela t’intéresse toi ?

Il espérait un peu qu’elle dise oui afin de lui dire ce qu’il avait appris, et peut-être pourrait-elle l’aider dans ses recherches après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mar 27 Déc - 9:08

- Hem, qu’est-ce tu fous ?...

Quelques mots ensommeillés de la part de Rafaël, qui, encore torse nu, venait d’entrer dans la salle de bain, après s’être réveillé. De grandes cernes étaient présentes sous ses yeux encore inhabités à la lumière qui laissaient filtrer les rares fenêtres de l’appartement de Katherin. Une odeur nauséabonde, mélangeant alcool et tabac, s’échappait de sa bouche et, son apparence matinale illustrée parfaitement cette odeur. L’homme était assez différent au réveil que d’en d’autres situations, ses yeux étaient plus petits, ses cheveux plus gras et son allure plus molle. Quoi de plus normal après une soirée telle que lui et Katherin avait passé ? Celle-ci aurait volontiers renouvelé ces réjouissances alcoolisées si elle n’avait pas à se rendre à Pré-au-lard ce jour-ci. Elle aurait pu annuler bien sur, mais, la légère crainte que Rafaël l’enrôle dans son trafic après une nouvelle nuit ensemble l’en avait dissuadé. Et puis, après tout, ce n’était pas n’importe quel rendez-vous. Un genre de pré-enrôlement était prévu avec la fille Von Gotha. Elle serait la plus jeune des mangemorts de la nouvelle génération si elle recevait ce tatouage que Katherin et Raffaël portaient, entouré de tant d’autres pour eux.

Mais, le mangemort mâle n’était pas le seul à avoir un aspect épouvantable, depuis presque un quart d’heure depuis son réveil, Davidson s’appliquait à essayer de cacher quelques peu ses cernes, toutes aussi visibles que celles de Rafaël. Elle ne prit même pas la peine de répondre à la question de celui-ci, elle allait presque être en retard, bien que ceci ne soit pas d’une grande gravité puisqu’elle était certaine que la fille du Duc allait l’attendre. Après tout, déterminée comme elle était, elle n’allait pas renoncer à cause d’un retard de la part de celle qui lui montrerait le chemin sur la voie des mangemorts. La bonne voie.
La jeune femme attacha rapidement ses cheveux de jais, n’ayant pas le temps de les laver, et contourna l’autre mangemort afin de se rendre dans le vestibule. Voyant que Katherin s’apprêtait à partir, Rafaël s’anima quelque peu.


- Hé, euh...Tu vas où ?

La jeune femme soupira en finissant d’enfiler sa deuxième botte. Elle détailla quelques secondes l’homme toujours embrumé, en réfléchissant. Sans aucun doute, lorsqu’elle reviendrait de son entrevue avec Von Gotha fille, McBlake serait toujours là. Et pour le faire partir, la tâche serait plus difficile qu’à l’instant présent. Deux solutions s’offraient à elle, soit le virer dehors aussi peu conscient soit-il, soit l’amener avec elle à la tête de Sanglier. Rien ne s’y opposait, ce n’était certainement pas lui qui irait rapporter au Duc que sa fille allait rejoindre les mangemorts ! Choisissant la deuxième option, elle se releva et daigna enfin lui répondre.

- A la tête de Sanglier ! On a une nouvelle recrue. Dépêches-toi tu viens moi !

- Hein ?

Ces quelques mots semblait nécessité une charge trop importante de réflexion pour McBlake, mais, quand Katherin ajouta un « Alleeeez ! » impatient, il s’affaira. Lorsqu’il fut près et plus conscient, les deux jeunes gens se préparèrent à transplaner. Davidson n’avait presque jamais transplané avec une autre personne et laissa donc Rafaël faire, en espérant que celui-ci ait obtenu son permis.
Odeur de tabac.
Sensation d’étouffement.
Air froid.
Ils étaient à Pré-au-lard. Ils prirent une rue légèrement en retrait pour se rendre à la tête du Sanglier et ne pas se faire repérer par une quelconque personne. Depuis les incidents de décembre, les mangemorts étaient encore moins les bienvenus, si ils l’avaient été un jour. Et, la mort de Mogg n’arrangeait rien. Katherin avait quelques peu était contente par cette nouvelle, non pas parce qu’elle ne cautionnait pas Lucifer, mais parce que celui-ci pouvait revendiquer la fonction de son oncle, et il n’était vraiment pas qualifié pour.
La silhouette délabrée et miteuse de bar apparu alors aux deux mangemorts et ils s’y engouffrèrent, profitant de la chaleur ambiante réconfortante. Katherin chercha des yeux Alice tandis que McBlake, qui ne savait toujours pas avec qui ils avaient rendez-vous, commanda deux whiskies pur-feu. Un remontant disait-il. La jeune femme remarqua alors celle pour qui elle était venue, assise à une table, et non seule. Elle se plaignit déjà du fait que quelqu’un d’autre était présent, mais elle se dirigea tout de même vers la table.
Elle fut surprise de trouver Dawson, pathétique jeune mangemort qui avait laissé s’échapper la gamine et d’Armentary, retenues au manoir de Mogg. Il avait payé cher cette erreur, et Katherin s’était assurée de lui rendre la vie impossible depuis cet incident.


- Dawson, dit-elle d’un air méprisant tout en restant derrière la chaise d’Alice afin d’être face à lui, McBlake les rejoignit alors.
J’peux savoir ce que tu fiches ici ?

Elle s’inquiéta sur ce qu’il avait pu dire à la fille Von Gotha, il était très habile pour laisser échapper des choses plutôt confidentielles. Elle espéra aussi que lui et Alice ne discutaient pas ensemble depuis longtemps…
Revenir en haut Aller en bas
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mer 28 Déc - 0:47

Elle s'était rattrapée à temps. Il ne fallait pas que ses véritables motivations transparaissent, ç'aurait été catastrophique, pour ne pas dire immensément dangereux.

- Oui je suis d’accord … De toute façon, les Mangemorts te laissent pas partir aussi facilement.

Evidemment. C'était un contrat à vie, Davidson avait été claire sur ce point. Mais peu importait, si Alice pouvait en finir avec Sheffield... Ce n'était pas comme si elle désapprouvait leurs méthodes ou les idées pour lesquelles ils se battaient, au contraire.

Et Lucifer aurait du le savoir. Quel genre de trahison avait-il donc commis ?...


- Tu sais, Lucifer était mon ami… Je cherche pour savoir qui en a finit avec lui !

Il porta son verre à ses lèvres, pendant que la jeune fille méditait ses paroles. Il était tellement étrange de songer que Lucifer ait pu avoir des amis... Le seul qu'elle avait rencontré était Sheffield, et elle en avait vu assez pour voir que leur conception de l'amitié différait assez de la norme. Mais Charly, qui avait l'air si... Normal. Quel comportement pouvait bien adopter Lucifer avec lui ? Encore une part de Lui qu'elle ignorait...


- Mais cela t’intéresse toi ?

Alice demeura un bref instant interdite. Si ça l'intéressait ?

*Evidemment que ça m'intéresse, j'ai même prétendu que j'étais venue pour ça, idiot ! Mais... Penses-tu qu'il savait pour Lui et toi ? Je l'ignore. J'ignore si quelqu'un d'autre que Marius Sheffield était au courant. Mieux vaut que personne ne sache... ça pourrait être dangereux, ma chère Alice, on pourrait s'en servir contre toi. Crois-tu que Charly soit dangereux ?... Je ne suis que ton interlocuteur privé, ma chère, je ne suis pas doué de raison. Et pourtant tu en as généralement plus que moi... Alors, évoque-le. Sans doute sera-t-il touché par cette preuve de confiance...*

- Eh bien... Promets-moi de n'en parler jamais à personne, mais... Lucifer était plus qu'un ami pour moi.

Voix hésitante. Gorgée de Whisky-Pur-Feu.

- Bien plus.

La porte s'ouvrit. Le pub était assez peu fréquenté pour qu'il soit possible que ce soit Amber ou Davidson, et Alice conclut rapidement, à voix basse :

- Donc oui, ça m'intéresse plus que quiconque...

Bruit de talons s'approchant, reprendre son air fier et blasé. Une voix froide s'éleva juste derrière elle, tandis qu'elle portait à nouveau son verre à ses lèvres.

- Dawson. J’peux savoir ce que tu fiches ici ?

Elle l'aurait reconnue entre mille. Etrangement, elle éprouvait une certaine... satisfaction à la revoir. Davidson la fascinait littéralement.

La Mangemort n'était pas venue seule, cependant... Un homme qui exhalait une odeur d'alcool lui évoquant aussitôt un autre se tenait à sa droite. Ce fut lui qu'Alice regarda en premier... Ne pouvant s'empêcher de le dévisager quelques instants.


*Si elle compte l'utiliser comme argument, je veux bien signer tout ce qu'elle me présentera... Je préfère ce genre de réactions à tes pathétiques lamentations sur un refroidi. Oh, oublie moi ! Pas question, n'oublie pas que je suis ta part de rationalité.*

Sans adresser la moindre parole à ce nouveau sujet d'intérêt, Alice reposa son verre, répondant à la place de Charly, comme pour le remercier du peu qu'il avait fait pour elle.

- Il me distrait, ce qui n'est pas si mal, même si sa conversation manque singulièrement d'intérêt.

Elle tourna légèrement la tête, histoire d'avoir la Mangemort dans son champ de vision.


- Heureuse de vous revoir, Katherin.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Charly Dawson
MangemortavatarMangemort

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 31 Déc - 12:26


Pourquoi cela intéressait-il la jeune fille. Très bonne question. Mais il était vrai que cet homme avait été son professeur et surement aussi son directeur de maison. Une jeune fille de sa classe ne pouvait-être qu’à Serpentard de toute façon. Charly aussi, avait atterri dans cette maison. Il se souvenait de sa répartition comme si c’était hier. Bon il était vrai aussi qu’elle ne datait que de neuf ans environ. Bref, Charly s’était avancé vers ce tabouret et ce choixpeau vieux comme la Terre. Il avait été ensuite posé sur sa tête. La répartition, lorsque l’on débarque dans la magie de Poudlard est une épreuve assez intimidante. La plus grande peur du jeune homme était d’atterrir parmi les jaunes et noirs. C’était pour lui, sans doute, la pire des maisons. Quel déshonneur pour tout les sorciers allant là-bas. Le blaireau, voilà ce qui représentait ces gens. Non Charly ne pouvait aller là-bas. La seule maison qu’il ne méprisait pas trop si l’on exceptait Serpentard était sans doute Serdaigle. Oui la maison des érudits n’était pas négligeable. Mais bon, Charly savait pertinemment que son cerveau n’était pas assez rempli pour atterrir parmi eux. Ainsi il avait rejoint les Serpentard. Son esprit rusé et ses préférences l’avaient envoyé là-bas. Sa famille, et surtout son père furent fiers de lui.
Mais bref, revenons à Alice. Elle resta quelques secondes sans parler, comme si elle se mettait à réfléchir à la question du jeune Mangemort.

- Eh bien... Promets-moi de n'en parler jamais à personne, mais... Lucifer était plus qu'un ami pour moi.

La voix de la jeune fille se faisait hésitante. Peut-être était-ce pour cela qu’elle avait ensuite bu une gorgée de sa boisson alcoolisé. Elle voulait surement se donner du courage pour parler. C’était donc pour cela qu’elle s’intéressait de si prés à cette histoire. Lucifer était plus qu’un ami pour la demoiselle. Alors cela voulait-il dire qu’elle avait été amoureuse du Mangemort. Peut-être. Rien n’était sur. Pourtant, cela expliquerait son envie de rester seule et de ne pas festoyer durant cette sortie à Pré-Au-Lard. Charly n’aurait jamais pensé que Lucifer soit le genre de professeur à sortir avec l’une de ses élèves. Mais après tout, l’amour ne se contrôle pas vraiment. Et si c’était pour elle qu’il avait voulu partir. Si c’était pour elle, qu’il les avait trahis …

- Bien plus.

Charly fit un petit sourire compatissant à la demoiselle. Finalement, ce sentiment qu’elle dégageait était surement de la tristesse. Elle voulait savoir autant voir même plus ce qui était arrivé à Lucifer. Ce qui se comprenait fortement maintenant, Charly lui dirait surement ce qu’il découvrirait par la suite. Il se sentait obligé de lui dire ses découvertes. Bien qu’elle ne doive elle-même ne pas en parler. Si quelqu’un découvrait que Charly délivrait des informations à quelqu’un d’externe au groupuscule, il ne donnait pas cher de sa peau.
Charly entendit la porte du bar s’ouvrirent. Elle faisait un grincement insupportable qui indiquait très clairement quand quelqu’un pénétrait ou quittait les lieux. Le jeune Mangemort ne fit pas attention à qui pouvait bien être cette personne. Il s’en fichait de toute façon. Il était bien trop occupé à parler avec Alice Von Gotha.

- Donc oui, ça m'intéresse plus que quiconque...

Paroles prononcées à voix basse. Surement pour que seul le jeune homme entende. Quelques mots couvert par un bruit effroyable de talons. Démarche reconnaissable. Le jeune homme baissa la tête vers son verre et but une gorgée. Il espérait qu’il se trompait. Mais une voix froide presque glaciale se fit entendre juste derrière Alice.

- Dawson. J’peux savoir ce que tu fiches ici ?

*Je fais ce que je veux !*

Le jeune homme releva la tête et vit sous ses yeux Katerin Davidson. Il n’était pas réellement heureux de la revoir. Surement à cause de sa satisfaction à le malmener durant ces dernières semaines. Il lui lança un regard à moitié noir avant de boire une nouvelle gorgée de Whisky pur-feu. Mais la Davidson n’était pas venue seule à la tête de Sanglier. Elle était accompagnée de Raphaël McBlake. Un Mangemort, légèrement plus âgée que Charly. Il était de sang-mêlé. Le jeune Mangemort était ami avec son jeune frère, Grégory.

- Il me distrait, ce qui n'est pas si mal, même si sa conversation manque singulièrement d'intérêt.

Alice ne voulait surement pas que l’on sache de quoi ils avaient parlé. Cela tombait bien, car Katerin Davidson était bien la dernière personne à qui il fallait dire une telle chose. Charly se demandait ce qu’elle faisait là avec Raphaël. Si elle n’avait été là seulement pour boire un verre, elle ne les aurait pas dérangeait … quoi que.
Une autre gorgée de Whisky-pur-feu. Oui pour supporter Katerin, il fallait bien cela. Au moins, Alice était là. Ce qui faisait une compagnie agréable.

Et toi que fais-tu ici chère Katerin ?


Demanda le Mangemort sur un ton assez poli. Il ne voulait pas paraître froid avec elle car cette femme était capable de tout, surtout du pire …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Jeu 5 Jan - 11:37

Von Gotha, fidèle à elle-même. La même allure que lorsque Katherin s’était entretenue avec elle au manoir de son paternel. Et, si son apparence n’avait pas changée, il devait en être de même pour son mental et son attitude. Quoique, dans cette situation, la jeune fille ne devait plus voir Davidson comme une ennemie mon comme une alliée, quelqu’un qui allait l’aider à accéder au statut de mangemort, à entrer dans leurs rangs prestigieux.
D’ailleurs, Katherin ne savait pas encore comment elle allait s’y prendre, elle n’avait jamais eut à former un nouveau membre. Elle doutait fort que Rafaël ait une quelconque expérience à ce sujet, il avait peut-être initié son frère, mais là il ne s’agissait pas d’un larbin habitué qu’on peut utiliser à sa guise. C’était tout de même la fille du Duc Von Gotha ! D’ailleurs, elle ne ressemblait pas beaucoup caractéristiquement à son père, lui qui était si aimable et amicale en présence d’invités…


- Il me distrait, ce qui n'est pas si mal, même si sa conversation manque singulièrement d'intérêt.

Katherin eut un petit ricanement aigu. Distraire, Charly n’était bon qu’à cela, et à servir, bien entendu. Avec une baguette, il était un véritable empoté. Jamais concentré lorsqu’il s’agissait d’une attaque, jamais attentif aux ordres, toujours inutile. Katherin se demanda une fois de plus pourquoi Diable avait-il été recruté dans les mangemorts ! Ce devait le fils d’un mangemort, sans aucun doute… Il n’avait certainement pas était admit dans les « rangs ténébreux » grâce à ses talents de sorciers.
La jeune femme avait prit un malin plaisir à le malmener ces dernières semaines, mais, après tout, il le méritait ! Il avait été complètement inutile durant l’attaque de Poudlard et avait failli faire échouer l’opération. Il avait plutôt intérêt à trouver une bonne excuse de sa présence ici, le voir avec la fille Von Gotha n’enchantait pas spécialement Katherin.

- Heureuse de vous revoir, Katherin.

Tant mieux. Le contraire aurait été des plus surprenants.
Rafaël prit alors place, de sa propre initiative à la gauche d’Alice Von Gotha, prenant une chaise d’une autre table et s’asseyant à califourchon sur celle-ci. Il devait certainement avoir deviner le but de leur présence dans ce bar, après tout, il n’était pas aussi stupide que Dawson. D’ailleurs, celui-ci reprit une gorgée d’alcool, comme pour se prouver à lui-même qu’il en était capable. Le pauvre enfant, il fallait espérer qu’il n’avait pas arrêté le lait trop top auparavant. Il répondit ensuite à Katherin
:

- Et toi que fais-tu ici chère Katherin ?

Un ton poli. Trop poli. Peu naturel. Le type de réponse qui ne plaisait pas à Katherin. Elle prit à son tour une chaise et s’assit en face de Rafaël, à la droite de la fille Von Gotha. En quoi concernaient Charly, les raisons de la présence de Katherin et de McBlake à la tête du Sanglier ? Il n’était aucunement en droit de savoir ça. Après tout, il était capable d’aller raconter tout cela à Sheffield, et celui-ci, lèche-bottes comme il était, irait le signaler au Duc… Que McBlacke, cela n’était pas un problème, il n’avait aucun intérêt à aller raconter tout ça.
D’ailleurs, ce fut lui qui, impatient, rétorqua à Charly :


- Bon allez, on s’en fout de c’que tu foutais ici, maintenant casses-toi !

- Je n’aurais pas mieux dit, le félicita Davidson, elle avait envie que ce gamin s’en aille, et vite.Il pouvait très bien compromettre ses plans futurs.

Et, comme si le jeune mangemort était parti, Rafaël bu une gorgée de son verre qui avait plus l’air de le revigorer que de l’enfoncer et s’adressa à Alice :

- T’es la fille de Von Gotha ? J’t’avais vu à l’attaque de Pourdlard.

[Pardon pour ce post pas concluant mais fallait que Charly se casse x_x]
Revenir en haut Aller en bas
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 8 Jan - 0:29

Le nouveau sujet d'intérêt visuel tira bruyamment l'une des lourdes chaises de bois brut jusqu'à leur table, sans prendre la peine de la tourner dans l'autre sens, s'installant à sa gauche. Derrière elle, elle le sentait, Davidson continuait d'avadakédavriser Charly de son regard noir... Alice en profita pour jeter un nouveau regard plus détaillé sur l'inconnu. Lui aussi avait le regard rivé sur Dawson, qui semblait chercher à finir rapidement son verre. Regard glacé, d'un vert très pâle. Fascinant. Chargé de mépris. A priori, Charly Dawson était plutôt du genre larbin.

- Et toi que fais-tu ici chère Katherin ?

Les rôles étaient décidément clairement définis. Katherin s'assit à sa droite, sans prendre la peine de répondre, une aura d'un agacement profond semblant émaner d'elle.


- Bon allez, on s’en fout de c’que tu foutais ici, maintenant casse-toi !

Voix impatiente, rauque. D'un vulgaire grave, à son image. Etrange comme Alice pouvait être attirée par ces hommes décalés d'un genre alternatif, au statut inférieur capables de la dominer physiquement, généralement plus âgés d'au moins une dizaine d'années. Ces hommes qui se moquaient des règles. Lucifer était du même monde...

- Je n’aurais pas mieux dit.


Retour au contexte initial. Alice jeta un coup d'oeil à Charly, tentant de lui faire comprendre qu'il ferait mieux de partir. Contrarier Davidson relevait sans doute du suicide, vu ce dont elle était capable...

- T’es la fille de Von Gotha ? J’t’avais vue à l’attaque de Poudlard.

La "fille de Von Gotha". Si être reconnue en quelques instants avait quelque chose de plaisant, n'être reconnue qu'en tant que "fille de" avait quelque chose de désagréable.

*Désagréable, certes, mais normal... Ils ne savent pas encore de quoi tu es capable. Mais une fois tes preuves faites, tu ne seras plus qu'Alice...*

Elle avait envie de se dire que son tutoiement était tout aussi agaçant, mais ç'aurait été faux. Regard sur l'inconnu, à nouveau. Trop attirant pour son bien. Regard trop froid pour ne pas la fasciner. Conserver son arrogance et ses manières froides, néanmoins, histoire d'être à la hauteur de son rang et de sa réputation. Elle aurait tout le temps de savoir qui il est...

- Bien observé.

Longue gorgée de Whisky Pur Feu, avant de le détailler ouvertement. Il arborait un sourire étrange face à cette réplique sardonique [genre celui là, j'retrouve pas la bonne photo è_é. Ou celui-là. Comment ça j'suis perfectionniste dans mes descri ? >_>.] et il semblait sur le point d'ajouter quelque chose, mais Alice anticipa, le coupant avant même qu'il ait fini d'ouvrir la bouche, de ce même ton froid légèrement réducteur.

- Pour ma part, j'ai beau chercher, tu ne m'évoques personne.

Bref ricanement grave de fumeur. Il porta à nouveau son verre à ses lèvres, avalant plusieurs longues gorgées qui semblaient progressivement améliorer son humeur.


- Ça m'étonne pas, fillette. J'suis pas sûr qu'un seul père accepterait que sa fille connaisse mon nom...

Il jeta un coup d'oeil amusé vers Katherin tandis qu'Alice haussait un sourcil sceptique, et se présenta, presque par provocation - après tout, il ne connaissait d'elle que son géniteur - et sa propension à se jeter dans les bras d'un feudeymon ravageur.

- Rafael McBlake.

Ça ne lui en apprenait pas vraiment plus. Elle ne connaissait pas ce nom, et il n'avait fait que se définir comme quelqu'un de non recommandable. Mais la plupart des Mangemorts l'étaient sans doute, non ? Une seule chose était sûre : elle allait devoir se faire violence pour détacher son regard de ses yeux pâles brillants d'une détermination certaine dont l'origine lui restait inconnue.


[Je préfère ne pas avancer plus, j'sais pas à quel moment Charlychou se tire <3]

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Lun 23 Jan - 7:54

Katherin observa quelques instants la fille du Duc, qui, elle-même, observait Rafaël. Il n’était pas très recommandable pour la jeune fille, mais quelle importance ? Bientôt, elle serait associée à lui et tous les autres mangemorts qui n’étaient pas plus fréquentables pour une adolescente de son âge. Katherin se surprit à éprouver un sentiment plutôt protecteur envers Alice, chose plutôt étrange de sa part. Au départ, elle ne l’avait incité à rejoindre les mangemorts que par « provocation », pour voir si une fille aussi arrogante avait quelque chose à montrer. Si elle était à la hauteur de son sang.

- Pour ma part, j'ai beau chercher, tu ne m'évoques personne.

McBlake eut un ricanement rauque et Katherin eut elle-même un sourire en coin. Le contraire aurait était fort étonnant…Et inquiétant. Le Duc Von Gotha ne devait certainement pas traîner dans les rues où travaillait Rafaël. Davidson cru même se souvenir qu’il ne le cautionnait pas. Une chose plutôt stupide, avoir McBlake dans ses amis était promesse de soirées animées et pour le moins, intéressantes.

- Ça m'étonne pas, fillette. J'suis pas sûr qu'un seul père accepterait que sa fille connaisse mon nom...
Rafael McBlake.


Katherin lâcha un petit éclat de rire aigu, l’homme se donnait un peu trop d’importance, après tout, ce n’était qu’un nom. Ce qu’un père n’aurait pas accepté que sa fille connaisse, c’est sa réputation. La jeune femme se rendit alors compte que le Duc serait encore plus en colère lorsqu’il apprendrait les nouvelles. Mais qu’importe ! On ne pouvait faire marche arrière…Et même si cela était possible, Davidson ne l’aurait pas fait, ce n’était pas son genre.

- Bon, maintenant les présentations sont faites, on peut passer à la suite, déclara naturellement Katherin, puis, d’un air plus suppliant, un moue enfantine sur les lèvres, elle s’adressa à McBlake indiquant Dawson d’un signe de la tête :
- Fais le partir...

Le mangemort hésita quelques instants mais le regard de Davidson finit par le faire plier. Il se leva en lâchant un soupir, il était de plus lassé car il ne savait toujours pas le but de cet entretien…Bien qu’il dût s’en douter, après tout, ce n’était pas un imbécile. Il passa derrière Charly et posa une main sur son épaule. Dans d’autres situations, cela aurait pu passer pour un geste amical, mais dans celle-ci, il fallait plutôt s’en inquiéter.

- Viens Charly, on va aller faire « un tour ».

Le jeune mangemort chercha quelques instants un regard de soutient, mais il du se contenter de celui méprisant de Katherin. Il finit alors son verre d’une gorgée et se leva, essayant de rester digne, bien que pour lui, dans n’importe quelle situation, cela était impossible. Rafaël n’allait certainement pas s’embêter avec lui, soit il allait l’attacher à un poteau devant l’entrée du bar, soit il allait le convaincre de partir, il était plutôt doué pour ça.

- Au plaisir miss Von Gotha, déclara Dawson avec un signe poli de la tête.

Katherin leva les yeux au ciel, ce jeune mangemort l’ennuyait au plus haut point. Tout d’abord, il était incompétent, inutile et bon qu’à servir les gens comme un vulgaire elfe de maison. Ce serait d’ailleurs un beau projet de reconversion pour lui.
McBlake à présent parti pour pas plus de quelques minutes, Katherin pu enfin s’intéresser au pourquoi elle était là. Autrement dit, la fille Von Gotha.

- Bieeen, nous voilà à présent tranquilles, parlons donc de choses sérieuses.

Katherin ne savait pas trop par où commencer, elle n’avait jamais recruté de mangemort auparavant, elle ne savait même pas comment appliquer la prestigieuse marque des ténèbres. Néanmoins, elle se souvint de ce qu’elle avait du faire pour entrer dans le groupuscule des mangemorts. A l’époque, elle avait été pistonnée par sa mère, la situation n’était pas bien différente pour Alice.

- Vous vous doutez bien que nous rejoindre ne se fera pas sans rien. Votre nom vous assure déjà une place auprès de nous mais... Il vous faut faire vos preuves.


Oui, un test, c’est cela qu’il fallait. Katherin ne savait pas encore ce qu’elle allait demander à Alice d’accomplir mais, vu son enthousiasme lors de leur dernière rencontre, il était certain que la fille du Duc ne rechignerait devant rien.

- C’est pourquoi je suis ici aujourd’hui. Nous allons nous mettre d’accord sur votre épreuve de passage.


[So, tu peux faire revenir Rafy-chou ! <3]
Revenir en haut Aller en bas
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Lun 23 Jan - 22:59

Après un rire bref et aigu, qui n'étonna nullement Alice qui en avait fréquemment de semblables - en plus angoissants, peut-être, vu l'innocence qui pouvait s'en dégager et les situations auxquelles elle l'appliquait - Davidson reprit la parole :

- Bon, maintenant les présentations sont faites, on peut passer à la suite. Fais-le partir...

Sa voix avait subitement changé sur cette dernière phrase, et la jeune fille regarda la Mangemort sans pouvoir se retenir d'arquer un sourcil étonné. Ton caressant et enfantin, absolument capricieux, ses yeux exprimant une supplication joueuse. Mais elle fut plus surprise encore d'entendre la chaise de McBlake - qu'elle se plaisait déjà à évoquer intérieurement sous le nom de Rafael - racler le sol tandis qu'il poussait un profond soupir.

- Viens Charly, on va aller faire « un tour ».

*Note à moi-même : nouvelle technique de persuasion, efficace sur Rafael. Efficace quand c'est Davidson qui l'utilise... Qui te dit que je ne peux pas faire de même ? Son expérience. Très bien. Alors je m'inspirerais d'elle pour me tirer vers le haut... Tu pourrais commencer par t'exercer ailleurs, disons... Sur O'Farrell ? Très bonne idée.*

- Au plaisir miss Von Gotha.

Elle entendit à peine Charly la tirer de ses pensées, et n'eut pas le temps de réagir - plutôt une bonne chose quand on voyait le genre de regard que lui accordait Katherin - et se contenta de suivre des yeux Rafael qui sortait Charly du pub comme on traine un chien dehors, ce qui avait peu d'importance, finalement. L'important, c'était de voir à quel point il était sexy et...

- Bieeen, nous voilà à présent tranquilles, parlons donc de choses sérieuses.

Ah oui, Katherin était là, c'est vrai, et la porte s'était enfin refermée sur les deux hommes, dieu merci, sa santé mentale instable pouvait s'accorder une pause. Concentration. Intégrer les Mangemorts. Contexte remis en place.

- Vous vous doutez bien que nous rejoindre ne se fera pas sans rien. Votre nom vous assure déjà une place auprès de nous mais... Il vous faut faire vos preuves.


*Evidemment. J'avoue que je n'attends que ça ma chère. Et quelle que soit l'épreuve, tu sais que tu la feras... Tu es capable de tout. Je veux tuer Sheffield. Tu connais le prix à payer. Tu t'en moques. En effet. Ce n'est pas comme si j'avais conservé ma compassion. Tout ça est mort avec Lui, c'est même la meilleure chose qu'il t'ait apporté. Ne dis pas ça... Si.*

Regard attentif, fasciné. Impatient. Alice prit la dernière gorgée de son verre, avant de faire signe au barman de lui resservir la même chose d'un geste négligent de la main pendant que Davidson poursuivait :

- C’est pourquoi je suis ici aujourd’hui. Nous allons nous mettre d’accord sur votre épreuve de passage.


Un léger silence se fit, tandis que le barman lui apportait son deuxième verre. Il repartit rapidement, n'attendant pas un merci qui n'aurait jamais été prononcé.
Alice remua un instant les glaçons de son verre, avant de répondre d'un ton sérieux, départi de ses habituels accents arrogants, sans quitter le liquide ambre des yeux.


- Il n'y a qu'une contrainte que je souhaiterais émettre : qu'elle ait lieu bientôt. Peu m'importe sa nature...

Elle releva ses yeux fascinés sur la jeune femme, comme en proie à l'une de ces transes étranges où elle semblait à la fois hors d'elle-même et plus qu'elle-même - sa voix parasite jouant certainement sur ce genre de réaction. Etrange voix douce, éthérée, inhabituelle.


- J'ai l'impression d'avoir besoin d'entrer dans vos rang...

*Plus que besoin, ma chère, tu le dois.*

Elle n'entendit même pas la porte claquer sans la moindre douceur, ni McBlake les rejoindre à grands pas - pourtant très peu discrets.


- ... Et n'importe quel acte ne peut qu'être noble, tant qu'il va dans le sens de notre noble cause.

Le Mangemort eut un ricanement glauque de fumeur en tirant à nouveau sa chaise - mais il ne sortit pas totalement Alice de l'autre côté du miroir qui le regarda à son tour avec cette expression fascinée limite angoissante - il ne sembla pas s'en rendre compte, ou pas immédiatement, puisqu'il partit dans l'émouvante évocation de sa propre épreuve...

- T'as raison, fillette, et c'est même carrément jouissif, comme une p*tain de première b*ise. [Pardon, j'me fais l'intégrale d'Irvine Welsh en ce moment pour compenser le temps perdu à insomnier >.<] Bon, c'est vrai que j'ai galéré avec Greg quand j'ai buté maman, mais son p*tain de sang qui lui brûlait les veines, c'était juste pas humain. Et j'ai jamais aimé les animaux.

Il avala l'autre moitié de son verre d'un trait, d'un air presque nostalgique, entre "content" et "blasé". Fort heureusement, la famille d'Alice ne recelait pas de pareilles tares - elle même faisait les frais de cette recherche de pureté absolue du sang, avec son hémophilie consanguine...

*Un sang trop pur pour coaguler, ma chère, tu ne peux que t'en flatter...*

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 28 Jan - 9:16

La fille Von Gotha recommanda un verre au vieux barman et Katherin se rendit alors compte qu’elle avait à peine touché au sien. Elle répara rapidement cette erreur en buvant d’un trait la moitié de son alcool, toujours en réfléchissant à ce qui pourrait bien faire rentrer l’adolescente dans le cercle des mangemorts.
Si il avait été question d’une autre personne, Davidson aurait pu faire appel à des mangemorts plus haut placés mais, puisqu’il s’agissait de la fille de Von Gotha,, elle craignait que cela remonte à son oreille.


- Il n'y a qu'une contrainte que je souhaiterais émettre : qu'elle ait lieu bientôt. Peu m'importe sa nature...

La jeune mangemort ne fut pas importunée par cette condition, au contraire, elle était plutôt pratique. Katherin concluait donc qu’elle pourrait demander n’importe quoi à Alice, elle était presque certaine qu’elle le ferait, et cela était tant mieux.
Par contre le fait qu’elle devrait avoir bientôt lieu était plutôt contrariant. L’adolescente était la majeur partie de son temps au château et il était plutôt difficile de l’en faire sortir…A moins que cette épreuve de passage ait lieu au cœur de Poudlard même. Cela était plus risqué mais nettement plus pratique.

- J'ai l'impression d'avoir besoin d'entrer dans vos rangs...

Etrangement, Alice semblait avoir perdu une partie de sa personnalité. Son arrogance avait laissé place à une sorte d’adoration plutôt déconcertante.
Déconcertante pour la plupart des gens, mais pas pour Katherin, elle, voyait ça comme une preuve du bon vouloir de l’adolescente à rejoindre le groupuscule de mage noir.
La jeune femme releva alors la tête lorsqu’elle entendit la misérable porte du bar se refermer violemment tandis que Rafael les rejoignait.

*Bien, il s’est débarrassé de ce gamin…*

Katherin réfléchit quelques instants à comment l’homme s’y était pris mais la voix de l’adolescente la fit revenir à la réalité et sortir de ses réflexions.


- ... Et n'importe quel acte ne peut qu'être noble, tant qu'il va dans le sens de notre noble cause.

Rafael ricana de nouveau et la jeune femme eut un sourire inquiétant face à cette dernière parole. Cela signifiait qu’elle pouvait parfaitement accomplir une tâche dite « salissante ». En s’assoyant à la table, McBlake choisit de raconter son expérience personnelle. Katherin en fut un peu lassée, elle qui avait déjà entendu cette histoire.

- T'as raison, fillette, et c'est même carrément jouissif, comme une p*tain de première b*ise.
Bon, c'est vrai que j'ai galéré avec Greg quand j'ai buté maman, mais son p*tain de sang qui lui brûlait les veines, c'était juste pas humain. Et j'ai jamais aimé les animaux.


Davidson finit son verre en se disant que cela faisait un petit moment qu’elle n’avait pas vu le frère de Rafael, et cela n’était pas vraiment dommage. Elle ne le cautionnait pas vraiment, d’après elle, il n’agissait pas assez par lui-même, il suivait toujours son frère. Et, d’un côté, il avait raison.
Tandis que la mangemort retournait inconsciemment les paroles de McBlake dans son esprit, une idée lui vint quant à l’épreuve de passage de Von Gotha.


- Oh, mais pourquoi Alice ne ferait-elle pas elle aussi du nettoyage ?

Davidson s’adressait plus à McBlake dans cette dernière parole car lui comprendrai tout de suite le sens du mot « nettoyage ». « Extermination » aurait aussi sied à la tâche que Katherin était en train d’élaborer mais le terme était plus radical et moins figuré.
En parlant cette fois-ci à l’adolescente, Katherin reprit :


- Je crains que Poudlard recèle encore de vermine, que diriez-vous d’en faire dégager quelques unes ?
Tous bon mangemort sait pratiquer la dératisation…

Revenir en haut Aller en bas
Amber Fiamata Dia Capulet
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mar 31 Jan - 22:26

[L'arrivée d'Amby se passe après les quatre balais avec Mathéo]

Amber avait quitté comme une voleuse Mathéo. Le pauvre n'avait pas du comprendre ce qui avait piqué la Gryffondor pour disparaitre aussi vite. Elle allait arrivé pile à l'heure comme demandé. Amber était toujours ponctuel, surtout lorsqu'il s'agissait d'un rendez-vous aussi important. C'était pour Alice qu'elle avait accepté de venir et seulement pour elle.
Arrivée devant le pub, la main posée sur la porte, Amber prit une grande inspiration.


[Respire... Respire... Respire...]

Enfin elle se décida à entrer, ici c'était une tout autre ambiance. Complètement différente de celle joviale des Quatre balais. Ce bar était tout sauf accueillant aussi, pas étonnant qu'il soit moins fréquentée que les Quatre balais. Un endroit sale, poussiéreux, l'air était lourd et pesant qui ne lui inspirait pas vraiment confiance. D'autant plus que c'était la première fois qu'elle y entrait vraiment. La jeune fille jeta alors un coup d'oeil fureteur dans la pièce, cherchant désespérément la silhouette de son amie, s'enfonçant dans ce bar en si piteux état. Enfin elle l'aperçut, ce qui la rassura aussitôt, le simple fait de l'apercevoir baissait ses rapides battements de cœur involontaire. Heureusement pour elle, son homologue l'avait remarqué, et lui fit signe de les rejoindre. Relevant gracieusement et fièrement la tête, elle s'avança d'un pas assuré vers la Serpentard. Cette dernière était en compagnie de deux personnes. Deux ? Il lui avait pourtant semblé qu'Alice avait rendez-vous avec Miss Davidson seulement... Amber était encore plus perplexe à présent, qui était cette deuxième personne ? Un Mangemort bien sûr, tout ce qu'elle espérait c'est qu'il soit pas trop mauvais avec elle.

[C'est un Mangemort Amber. Tu espère quoi au juste ? Qu'il te fasse un baise-main à la noble et qu'il te tende un siège en te servant ensuite le thé ? Laisse moi.]

Et l'autre personne logiquement était Katherine Davidson. Elle était encore plus jeune que ce qu'elle s'était imaginée et ne semblait pas dépassé la trentaine. La jeune femme avait la peau aussi blanche que la neige, son teint était magnifique, et ses cheveux contrastaient complètement avec sa peau. D'un noir aussi ténébreux que ceux d'Amber. Il faut dire qu'elle n'était pas agréable à regarder, quoi qu'elle avait quand même des cernes bien marqués. Mais Amber devait garder en tête qu'il s'agissait de Mangemort. D'autant plus que la Gryffondor n'était qu'une sang-mêlé, elle devait s'attendre à ne pas être bien accueilli par ces deux inconnus.

[Garde ton calme... Tout ira bien... Comment veux-tu que ça aille avec eux, tu as perdu la tête ou quoi ? Alice est là, je... ne risque rien. C'est ce qu'on verra.]

- Oh, mais pourquoi Alice ne ferait-elle pas elle aussi du nettoyage ? Je crains que Poudlard recèle encore de vermine, que diriez-vous d’en faire dégager quelques unes ? Tous bon mangemort sait pratiquer la dératisation…

Regard presque horrifié d'Amber, qui reprit aussitôt son visage neutre, il ne fallait qu'elle réagisse de la sorte, surtout pas maintenant. Mais comment pouvait-elle rester insensible ? La femme venait de proposer à Alice d'éliminer des personnes au sein même de Poudlard, ce qui voulait dire pour elle, les moldus qui se voyaient avoir été accepté à Poudlard parce qu'ils avaient les capacités pour devenir sorcier... Et c'est ce qui n'étaient pas l'avis des Mangemorts. Pour eux l'es "sang de bourbe" n'avaient rien à faire dans le monde de la magie.
Est-ce qu'Alice était capable de tuer ainsi des innocents dans le seul but d'arriver à ses fins ? Après tout c'était le prix à payer pour faire parti des leurs, ça ne pouvait en être autrement. Mais alors dans ce cas, pourquoi Amber était là exactement ? En réalité, elle n'avait pas vraiment besoin d'elle, enfin c'est plutôt que la Gryffondor ne voyait pas à quoi elle allait lui servir mais si le désir d'Alice était qu'elle soit là alors il fallait attendre
Elle était maintenant devant eux, bras le long de son corps, respirant normalement, et un fin sourire gêné et résigné ourlant ses lèvres.


________________Requiem for a Prophecy________________


Jake&Amby <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Jeu 2 Fév - 20:52

Un léger blanc suivit les paroles de McBlake, et Davidson l'accompagna dans sa descente. La porte grinça sur ses gonds, avant de se refermer dans un claquement sec. Poussée par les gromellements du barman, qui visiblement n'appréciait pas d'avoir la moindre clientèle, Alice tourna la tête, plus mue par un réflexe inconscient que par un quelconque intérêt. Son visage s'illumina légèrement quand elle reconnut Amber. Sa présence semblait la transformer, à chaque fois. Elle lui fit un vague signe de tête, pour l'inciter à les rejoindre. Pas un instant l'idée que l'aspect dépravé de Rafael pouvait la rebuter ne lui traversa l'esprit. Alice était tellement ancrée dans son intériorité qu'elle avait de plus en plus de mal à assimiler l'idée que les autres étaient des êtres pensants, et non pas des amas de cellules peuplant le décor.

Ce n'était pas un fait si nouveau. Les récents évènements et ses dernières déterminations n'avaient fait qu'amplifier le phénomène.

De toute manière, Amber s'avançait vers la table d'un air fier. Pas forcément convaincu, mais digne. Cela suffisait à Alice. Elle était là, avec elle, c'est tout ce qui comptait.

Brusque révélation de Davidson, sur laquelle Alice reporta son attention :


- Oh, mais pourquoi Alice ne ferait-elle pas elle aussi du nettoyage ?


*Ai-je besoin de t'analyser l'expression ? Elle ne m’effraie pas. En fait... L'idée ne me dérange pas.*

Elle semblait s'adresser à McBlake. Semblait - qui a dit que la Mangemort avait besoin d'un avis extérieur ?...

- Je crains que Poudlard recèle encore de vermine, que diriez-vous d’en faire dégager quelques unes ? Tout bon Mangemort sait pratiquer la dératisation…


La jeune fille eut un bref éclat de rire angoissant, oubliant momentanément la présence de la Gryffondor.

- J'ai l'habitude de confier ce genre de tâche à mes domestiques, d'ordinaire... Mais je reconnais que ça peut être... Divertissant.

*Au-delà d'un vague amusement immédiat, je reconnais que l'idée de refroidir du sang-de-bourbe me laisse absolument indifférente. Et à qui penses-tu attribuer ce traitement privilégié ?...*

Un sourire vaguement angoissant, parce que chargé d'innocence et d'une terrible détermination, fleurit sur ses lèvres. Elle savait exactement quel serait son privilégié. Il avait tellement cherché à attirer son attention, après tout...

*Tu l'oublies.*

Alice revint brutalement à la réalité, et se tourna vers Amber, lui prenant la main avec tendresse.

- Ma chère Amber, je suis ravie que tu aies pu venir... Je te présente Katherin Davidson et Rafael...

Regard hésitant. Feinte d'avoir oublié son nom. Puisque après tout la vie n'est qu'une fiction, qu'un jeu. Autant jouer, quitte à se brûler les ailes, il avait l'air si fier de son nom, après tout, autant lui donner envie de l'imprimer dans sa mémoire.

- ... mes amis.

Elle devait le reconnaitre, après tout. Quitte à choisir, elle préférait s'allier à ces deux-là qu'à Charly ou Jake.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?
» Pour comprendre ce qui se passe en Haiti.
» QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: Saison 1 :: Reste du monde :: Pré-au-Lard-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit