Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marina Lauréana
Adminavatar
MessageSujet: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 17 Déc - 11:18

Bonjour à toutes et à tous !

Nous vous prions de ne poster que dans ce topic pour la sortie du 17/12

N'oubliez pas que vous n'êtes pas forcés de parler tous ensemble, vous pouvez très bien être chacun dans votre coin et parler par groupe sans vous gêner les uns les autres

Je vous invite à faire votre premier post dans la Grande rue de Pré-au-Lard, le lieu qui dessert toutes les lieux ici présents, afin de nous décrire votre arrivée - vous pourrez aussi nous décrire votre sortie du village dans cette même rubrique, si vous en avez envie.

Bon RPG !


___________________________________________

Vous êtes aux Quatre Balais, le pub le plus populaire de Pré-au-Lard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-world.exprimetoi.net
Rebecca McMillan
SerdaigleavatarSerdaigle

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 18 Déc - 9:04

Rebecca pénétra dans le bar. Tout était calme. Surement parce que tout les élèves n’avaient pas encore décidé de s’installer ici. La jeune fille choisit une table assez loin de la porte pour ne pas à avoir supporté les désagréments des allés-venus des personnes. Elle s’installa sur l’une des banquette et commanda une bière-au-beurre. Elle prit ensuite un livre pour se détendre avant que Mathéo ne la rejoigne. Il allait surement arriver d’une minute à l’autre. Dans cinquante pour cent des cas, le Serpentard était à l’heure même parfois en avance. Mas dans les cinquante pour cent de cas restant, le jeune homme était en retard. La Serdaigle espérait intérieurement qu’il avait choisi d’être en avance. Son livre parlait des Mangemorts et de Voldemort. Intéressant. Elle avait emprunté ce livre à la bibliothèque car c’était ce sujet qu’ils étudiaient en Défense Contre les Forces du Mal avec le professeur Lauréana. Plus elle lisait, plus elle en apprenait sur le sujet, ce qui ne pourrait que être positif quand elle se rendrait à son cours. La jeune femme voyait les gens défiler et des élèves de Poudlard arrivaient peur à peu dans le bar. Pas de Mathéo. Il avait une demi-heure de retard.

*Il est encore en train de rêver de l’île des bisounours ou quoi ?*

La jeune fille commençait à s’impatienter. Elle attendait depuis assez longtemps a vrai dire. Elle posa son livre sur sa table observant les tables voisines. Non loin d’elle, un couple de Poufsouffle se bécotait sans la moindre pudeur. Ce n’était vraiment pas beau à voir. Rebecca les considéra quelques secondes avec son air supérieur puis détourna son regard vers un groupe composé de Serdaigle et de Gryffondor. Toutes des filles de troisième ou quatrième année. Elles étaient toutes blondes. Cela en disant surement long sur leur quotient intellectuel. Elles pouffaient comme des imbéciles heureuses. Rebecca eut un soupir. Comment pouvait être t’on aussi stupide ?
La jeune fille se décida à reprendre son livre. Mathéo semblait avoir totalement oublié leur rendez-vous. Il était onze heures. Elle attendrait une demi-heure et pas une minute de plus.

« Voldemort est trop sexy ». Voilà ce qu’il y avait d’écrit sur l’un des coins de la page 47 du livre de Rebecca. Certaines personnes semblaient prendre plaisir à détruire tout ce qu’ils avaient entre les mais. C’était vraiment pitoyable.

*Qui a donc écrit une absurdité pareille ?*

La jeune fille ne put retenir un soupir. Quand diable Mathéo allait-il donc bien arriver. Il pourrait au moins prévenir s’il décide d’avoir une heure de retard.
La porte du bar s’ouvrit. Rebecca jeta un coup d’œil n’ayant plus aucun espoir que ce soit Mathéo. Mais miracle, c’était bien lu qui rentrait. Il avait l’air plutôt dérangé, avançant doucement comme s’il était en terrain miné. Rebecca leva un sourcil. Avait-il peur d’elle ? Elle le regardait, attendant que lui-même la voie enfin. Il était assez bien habillé aujourd’hui. Il était même plutôt élégant. Il s’était surement fait beau au cas où il croiserait Amber.

*Mathéo … Mathéo … Mathéo …*

Le jeune homme arriva enfin à la table de la Serdaigle. Il lui fit la bise comme si de rien n’était et s’assit silencieux comme jamais. Rebecca levait un sourcil. Elle n’avait pas envie de lui demander des explications su son retard. Après tout, ce que faisaient les garçons le matin après s’être levé, ne la regardait pas.

Comment va ta copine ?

Demanda la jeune fille tout en accentuant sur le dernier mot de la phrase. Elle semblait distraite comme si la réponse n’avait vraiment aucune importance pour elle.

________________Requiem for a Prophecy________________


Pouf Powa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Moreno
SerpentardavatarSerpentard

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 18 Déc - 9:43

Mathéo ouvrit la porte des Quatre Balais de ce fameux bar où tous les étudiants se retrouvent. Il n’était pas vraiment rassuré à l’idée de voir Rebecca. Le jeune homme jeta un coup d’œil dans la pièce. La Serdaigle était bien là, à l’opposé de l’endroit où il se trouvait. Elle s’était faite belle pour venir à Pré-Au-Lard, peut être pour un garçon qu’elle avait remarqué, qui sait. Ses cheveux étaient retenus en un chignon qui laissait voir son visage. Cela lui allait assez bien, il fallait se l’avouer. Rebecca avait l’art de l’apparence. Mathéo se dirigea vers le comptoir en prenant bien soin de ne pas regarder son amie. Il posa les yeux un instant sur sa montre et vit qu’il avait plus d’une heure de retard. Rebecca allait-elle bien réagir ? Bonne question. Il espérait fortement que oui. Mais bon Rebecca était une fille. Et les filles étaient des êtres bien trop compliqué à son goût. Elles se disputaient et se prenaient la tête pour presque rien. Après tout, Mathéo n’avait qu’une heure de retard que soixante minutes, que trois milles six cent secondes … Enfin bref, Rebecca criera quelques minutes. Cela lui fera passer du temps, et la détendra. Mathéo n’aurait qu’à faire le désolé et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

*Pourvu qu’elle ne me tue pas quand même*

Le jeune homme appela la barman d’un signe de la main et lui commanda une bière-au-beurre. Un petit remontant ne pourrait lui faire que du bien. Mathéo attendit que l’homme lui ramène sa boisson. Celui lui rallongeait le temps où il devrait aller voir Rebecca. Mais bon, comme si le serveur lisait dans ses pensées, il servit le Serpentard en un temps record. Triste vie. Le jeune prit son verre et lança un regard noir au gars qui ne comprit pas le pourquoi du comment. Mathéo se dirigea donc vers la table de la jeune fille doucement. Il ne voulait pas trop se presser quand même. Cela n’en valait pas la peine, surtout pour ce qu’il l’attendait.

*Un mètre … Cinquante centimètres …Vous êtes arrivé à destination sans accident [pour le moment]. Félicitations !*

Le jeune homme s’avança alors vers Rebecca et lui fit une bise pour la saluer comme si de rien n’était. Il s’assit donc ensuite près d’elle, sirotant sa boisson, en évitant soigneusement de la regarder dans les yeux de peur d’augmenter sa colère. Mais la jeune fille avait l’air anormalement calme. Elle n’ajouta rien sur son retard et ne lui fit même pas un reproche. Etrange. Mathéo fut impressionné par cette réaction. S’il avait pensé que Rebecca McMillan ne réagirait pas … Bref, on allait pas s’attarder vingt milles ans là-dessus. Mathéo était en vie c’était le plus important.

Comment va ta copine ?

Insistance sur le dernier du mot de la phrase. Bonne chose ou pas ? Utilisation du mot copine pour sans doute désigner Amber. Faute. La préfète de Gryffondor n’était pas sa copine. Etait-ce une question piège pour que Rebecca puisse encore plus la critiquer par la suite ? Suspense. Plein de questions sans même une réponse.

Oui, je voulais te parler d’ailleurs sur le sujet.

Le jeune homme marqua une légère pause, et prit une grande inspiration, comme si ce qu’l allait faire ou dire était la chose la plus compliqué de l’univers.

Arrête de la critiquer, de la provoquer, de t’amuser avec ses nerfs. Je sais que tu ne l’aime pas. Mais tu devrais apprendre à la connaître. Fais le pour moi au moins …

Mathéo se tut laissa sa phrase en suspens, ne rajouta aucun mot. Il voulait laisser Rebecca réagir à cette demande et si possible par l’affirmatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca McMillan
SerdaigleavatarSerdaigle

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 18 Déc - 17:13

Rebecca était tranquillement assise sur sa banquette. Mathéo était enfin arrivé et s’était installé en face d’elle. Pour le moment le bar était tranquille. Peu d’élèves arpentaient la pièce, ce qui était une bonne chose après tout. Rebecca n’aimait pas vraiment lorsque cela grouillait de monde idiot pouffant comme des imbéciles. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas parlé vraiment à Mathéo. Sa présence en sa compagnie était donc une bonne chose. Le sujet allait dériver sur la copine de Mathéo, Amber. La préfète des Gryffondor ne sortait pas vraiment avec le Serpentard, mais quelque chose les liait. C’était sur. Il devait avoir quelque chose entre eux. Mais quoi ? Les concernés ne semblaient pas savoir le définir non plus. Mathéo prit une grande inspiration. Il semblait avoir quelque chose de difficile à dire. Bizarre.

Oui, je voulais te parler d’ailleurs sur le sujet.

Sur le sujet. Amber, visiblement. Il voulait en parler. Pourquoi. Pour lui avouer enfin ce qu’il ressentait ? Non Mathéo n’était pas le genre de garçon à confier ses sentiments à qui que ce soit. Il n’aimait pas en parler comme s’il avait peur de pouvoir ressentir quelque chose. D’une certaine façon, la jeune fille le comprenait. Elle, c’était plutôt différente. Elle ne s’attachait jamais aux garçons qu’elle côtoyait. Elle préférait s’amuser avec eux et ne plus y penser ensuite.

Arrête de la critiquer, de la provoquer, de t’amuser avec ses nerfs.

*Mathéo … Comment je vais m’amuser et passer le temps, moi après ?!*

Je sais que tu ne l’aime pas.

*En effet !*

Mais tu devrais apprendre à la connaître.

*Oui j’irais prendre un chocolat avec elle et après on se fera des nattes …*

Fais le pour moi au moins …

Rebecca ne savait pas vraiment quoi dire. L’envie d’apprendre à connaître Amber ne la réjouissait pas vraiment. Ce n’était pas parce que cette fille paraissait inintéressante. Non, elle avait l’air assez intéressante et avait un caractère fort sympathique mais bon. Oui Rebecca aimait bien son caractère. Son sang chaud. Elle était capable de s’énerver pour la petite provocation, ce qui était vraiment jouissif. Et puis c’était une Gryffondor. Et leur goût du drame et de l’action était vraiment insupportable. Rebecca s’était toujours demandé comment cela se faisait-il que Mathéo soit tombé sous le charme de cette fille. C’était plutôt étrange vu le caractère du jeune homme assez opposé à celui de la Préfète. De plus, le Serpentard n’était pas vraiment quelqu’un de sociable. Il était capable du meilleur comme du pire.

Mathéo … Cette fille, tu crois vraiment que c’est quelqu’un de bien ?

Rebecca marqua un temps de pause. Pourquoi disait-elle cela maintenant d’ailleurs. Elle n’avait pas répondu à Mathéo sur le désir qu’il ait que les deux jeunes filles se connaissent mieux. Non, elle ne voulait pas énerver Mathéo maintenant en lui disant qu’elle n’en avait aucunement envie. Elle lui dirait plus tard, ou lui montrerait par son comportement.

Enfin vu les gens qu’elle fréquente … Duchâteau, Von Gotha …

*Des personnes dérangés et pas vraiment recommandable on va dire …*

________________Requiem for a Prophecy________________


Pouf Powa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Moreno
SerpentardavatarSerpentard

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mer 21 Déc - 13:42

Citation :
Mathéo restait silencieux face aux paroles de Rebecca. Avec elle, il valait mieux ne pas réagir. Elle pouvait vexer les gens sans même s’en rendre compte. Bien que la plupart du temps, elle le faisait naturellement exprès. Le Serpentard voulait qu’elle apprenne à connaître Amber. C’était le meilleur moyen qu’elle s’apprécie. Ce qui était plutôt idiot était de se détester pour si peu. Rebecca n’avait pas l’air emballé par cette idée. Elle faisait une de ses têtes. On aurait dit qu’on venait de lui demander d’aider des Moldus. Quand même, ce n’était pas comme si la préfète des Gryffondor était une infâme sang-de-bourbe.

Mathéo … Cette fille, tu crois vraiment que c’est quelqu’un de bien ?

Haussement de sourcil. Pourquoi Rebecca disait cela maintenant. Cherchait-elle un moyen de descendre la jeune au fille au maximum. Cela était vraiment puéril. Amber était la fille la plus douce et la plus gentille qu’il n’avait jamais cnnu. Elle n’était pas une Serpentard consciente de sa supériorité prête à s’engager chez les Mangemorts quand même. Au contraire, elle était une Gryffondor au sang chaud sympathique et amical. Elle avait très peu d’ennemi, ce qui se comprenait assez vu son comportement. Bon Rebecca était loin d’être de son amie. Mais bon, la Serdaigle était un cas à part.
Elle fit une légère pause avant de reprendre la parole et continuait son petit discours.

Enfin vu les gens qu’elle fréquente … Duchâteau, Von Gotha …

Athalie Duchâteau n’était pas une si mauvaise fréquentation que ça finalement. Maintenant qu’il lui avait parlé plus de deux minutes, il ne la trouvait pas si infréquentable que cela. Elle ressemblait un peu à Rebecca d’ailleurs. C’est pourquoi c’était si invraisemblable que la Serdaigle la critique. Von Gotha, quant à elle, était une fille … spéciale. Effrayante c’est vrai. C’était le genre de fille pourri gâté, se croyant supérieur à quiconque. Là, il voulait bien admettre qu’il ne valait mieux pas la fréquenter. Vu ses goûts pour les hommes, elle devait être assez dérangé.
Mathéo ne répondit pas à Rebecca. Il ne savait pas vraiment quoi dire. Il avait envie de sortir dehors, dans la neige, pour voir s’il apercevait Amber. Il aurait bien aimé la voir durant cette sortie. Mais il ne l’avait pas croisé ce matin-là, ce qui était plutôt étrange à vrai dire. Tant pis, il allait surement la voir dans le village. Il ferait vite le tour des boutiques. Le jeune homme finit son verre d’un trait et se leva. Rebecca le regardait sans comprendre. Mathéo eut un petit sourire.

Faut que j’y aille Becca ! On se retrouve plus tard !

Annonça t-il à son amie. Il s’avança vers elle et lui fit une bise en guise d’au revoir. Avant de partir véritablement, il appela la femme qui s’occupait du bar et lui demanda de servir un verre à Rebecca sur son compte. Il lui fit un petit geste pour s’excuser de partir aussi vite. La jeune fille lui souria. Mathéo fut rassuré, au moins, elle ne lui en voudrait pas. Il prit donc la direction de la porte. Il posa sa main sur la poignée. Le jeune homme balaya ensuite la salle des yeux pour vérifier qu’Amber n’était pas là.

*Tant pis …*

Il baissa la poignée, ouvrit la porte et disparut. Quand il fut sorti dans la Grande Rue, il n’eut pas si froid qu’il le pensait. Le jeune homme resta près du mur et regardait les gens passer, au cas où il verrait Amber arrivait à Pré-Au-Lard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Elizabeth d'Acewood
Serpentard-KilljoyavatarSerpentard-Killjoy



MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 24 Déc - 15:32

Des roses rouges par centaines d'une couleur vive et chaude au regard. Un soleil de plomb, le désert le plus total. Impossible d'avancer, épines qui griffent et qui piquent. Fraîcheur soudaine et pourtant aucun mètre cube d'eau à l'horizon. Une sensation d'humidité.

-Debout!

*Laisse moi...*

Cette soi disant amie venait simplement de lui jeter un verre d'eau rempli d'un liquide glacé. Gemissement, ne pouvait on donc pas la laisser tranquille quelques instants? Pourquoi n'existait il pas des chambres individuelles? Peut être que Néanmoins accepterait cette demande... Atterrissage d'oreiller en pleine tête. Gémissements de nouveau. Ennuyée, Lizzie s'enfouissait sous sa couette afin de se rendormir de plus belle.

-Allez réveille toi tu vas être en retard à ton rendez vous galant!

Plus qu'agacée par l'insistance de son amie, Lizzie se leva avec comme première expression la colère intense d'une personne que l'on dérange.

-Tu parles d'un rendez vous galant....

*Avec un jeune homme qui porte des talons*

Je te rappelle que c'est un gay Cassandre! Tu es pathétique!

Ce rendez vous n'était rien d'autre qu'amical. De plus c'était elle même qui l'avait invité, elle s'était elle même surprise par la même occasion. Le réveil affichait déjà 9heures. Quoi?! Une demi heure de retard par rapport à son réveil programmé? Comment était ce possible? Les informations semblaient être montées avion servira. Sautant du lit, elle filait sous la douche en vitesse et en sortait comme elle en était venue tout en évitant d'innonder la salle de bain, sans grand succès. Elle enfilait également sà tenue prévue la veille. Record battu. Jamais elle ne s'était autant dépêcher de sa vie. En seulement 10minutes, voilà qu'elle était prête à partir. Ne perdant plus de temps, celle ci devalait les escaliers au risque de tomber. Après quelques chutes évitées, elle trouvait se trouvait désormais devant la portail où Lud attendait.

-Excuse moi de mon retard non programmé.

Elle venait de déclarer cette phrase sur un ton decontracté tout en lui saisissant la main et ainsi ne lui laissant pas le temps de répondre. Il neigeotait mais néanmoins l'air était agréable. En seulement quelques minutes, ils se trouvaient déjà tous deux au seuil des 4 balais.
Lizzie tenta alors de pousser la porte qui ne voulut pas s'ouvrir directement, probablement dû au gèle. Deuxième tentative, nettement plus concluante. Rapidement elle se faufilait à l'intérieur, accompagnée de Lud. Peu de personne se trouvait au café. Étrange mais ce n'était pas plus mal. De ses yeux maquillés, Lizzie pu apercevoir Matheo et Becca. Que faisait il encore ensemble? Matheo n'était pas censé s'intéresser à Amber? Ménage à trois?

[i]*Toujours ensemble ces deux la...*


Après une observation minutieuse et rapide, elle prit l'initiative de s'installer, ne laissant pas le choix à son camarade de répliquer. Une table au fond, pas trop isolée, parfait pour profiter et reluquer en même temps. Fatiguée par ke froid, Lizzie s'installa en lachant un soupir et en se devetissant.

-Monsieur prendrait quelque chose? Je règle.

Lizzie se sentait étrangement joyeuse et détendue. L'air frais? S'installant plus confortablement, elle detachait son chignon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 24 Déc - 16:16

Février, certainnement le mois le plus triste en Angleterre, si l'on exclue septembre et ses pluies incessantes. La neige si blanche et pur de décembre ou de janvier avait laissé place à une sorte de boue maronnâtre beaucoup plus humide que les anciens monticules blancs. Néanmoins, il fallait bien affronter ce petit inconvénient du temps, pour se rendre à la sortie presque mensuelle de Pré-au-lard. Ludwig s'y rendait ce jour là avec Marie-Elizabeth. Comment Diable s'était-il retrouvé avec elle aujourd'hui, là était tout le mystère ! Elle avait elle même pris l'initiative de l'inviter à cette ballade.
A neuf, les deux jeunes gens étaient censés se retrouver...Censés. La serpentarde avait eu ce matin là plus de trentes minutes de retard ! Pourquoi le bulgare l'avait-il tout de même attendu, ça il n'en avait aucune idée. Peut-être parce qu'il n'avait rien de mieux à faire ? Oui, c'était sans doute cela.

- Excuses-moi de mon retard non programmé.

- Si je ne t'apprrréciais pas un minimum, tu devrrrais me supplier à genoux de te parrrdonner.

Voilà comment il s'était retrouvé sur la route de Pré-au-lard, bras-dessus, bras-dessous, avec Marie-Elizabeth. Fort heureusement, il ne pleuvait pas, seule une légère neige tombait sur les deux jeunes gens.
Ils s'engouffrèrent assez rapidement dans le bar nommé "Les 4 balais". Mis à part le déco rustique, ce lieu restait correct, étant donné que l'atmosphère à l'intérieur était plutôt agréable. Contrairement aux autres sorties, peu d'élèves étaient regroupés dans ce bar.
Ludwig croisa alors Moreno, frère ou demi-frère, de son ex-petit-ami. Il n'avait jamais compris les liens de parentés qui les unissait tous deux. Il paerçu aussi Rebecca, seule. Ce devait peut-être être elle l'accompagnatrice de Mathéo. Il ne ressemblait pas à la Serdaigle de venir seule où que ce soit.
Finalement, les deux jeunes gens choisir un table, plutôt éloignée du bar où un vieil homme buvait un whisky pur-feu. D'Acewood avait bien choisit cette place, elle était juste parfaite pour observer tout les nouveaux arrivants ou les personnes déjà présentes.
Soupir de la part de la jeune fille assise juste en face de Ludwig, la satisfaction d'être enfin au chaud sans aucun doute. Elle détacha son chignon laissant tomber ses cheveux sur ses épaules.


- Monsieur prendrait quelque chose? Je règle.

Léger sourire de la part du bulgare face à la dernière parole de Lizzie.

- Tu m'envoies rrravi, mais je ne suis pas dans le besoin.
Hum, deux whisky purrr-feu
, ajouta-t-il à l'adresse de la serveuse non loin de leur table, il n'avait pas demandé l'avis de son accompagnatrice, mais elle se devait de l'apprécier.

- Dis moi, reprit-il quelques instants après, tu crrrois que Morrreno était avec Rebecca à l'instant ?

Qui de mieux que Lizzie pour des renseignements du genre ? La relation potentielle entre Mathéo et la Serdaigle intriguait Ludwig, et, le Daily Poudlard récemment paru n'avait fait qu'attiser encore plus sa curiosité. Il ne connaissait pas vraiment Mathéo, mais apparemment celui-ci sortait avec Amber. Ou s'était fini ? Les relations se faisaient et défaisaient si vite à Poudlard...
Revenir en haut Aller en bas
Mary-Elizabeth d'Acewood
Serpentard-KilljoyavatarSerpentard-Killjoy



MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 25 Déc - 14:36

La dernière phrase que Ludwig avait déclaré laissé Lizzie un peu perplexe. Se mettre à genou? Et puis quoi encore? Embrasser ses pieds? Lizzie pouvait concevoir le fait qu'attendre seul dans le froid durant une demi heure n'était pas très agréable mais de la a en faire tout un flan. S'il n'était pas content il n'avait qu'à partir. Réflexion. Que faisait-il ici? Pourquoi n'était il donc pas parti? Rire intérieur. Probablement n'avait il rien de mieux à faire.
N'importe quelle personne ayant été prise pour un bouche trou aurait probablement ressenti une sorte de colère grandissante. Mais Lizzie contrairement à la généralité s'en contrefichait. Elle avait également tendance elle aussi à être en compagnie de personne à qui auparavant elle n'avait jamais adressé la parole, mais pas pour les mêmes raisons. Ses raisons étaient si l'on pouvait dire professionnelle. Le TDP obligeait, et elle se devait de remplir son poste.
Sourire radieux de la part du jeune homme. Quelle était la cause?

- Tu m'envoies rrravi, mais je ne suis pas dans le besoin.

*N'ait crainte, je ne vais pas t'empoisonner*

En guise de réplique face à cette dernière déclaration, Lizzie eut un air amusé. Dans le besoin? Qui refuserait une invitation à boire?
Son accent était vraiment très particulier, mais si agréable à l'oreille. Au moins une chose lui permettait de se distinguer. Il était facile pour grand nombre de personne de deviner ses origines. Rare était à Poudlard les étrangers, un peu de melting pot n'aurait pas été de refus.

-Hum, deux whisky purrr-feu, ajouta-t-il à l'adresse de la serveuse.

À peine la commande était faite que la serveuse était déjà partie, ne laissant pas le temps à Lizzie de répliquer quoique ce soit, bien qu'elle n'en avait pas la ferme intention.
La chaleur de l'intérieur était apaisante, et le silence qui l'accompagnait, detendait.

- Dis moi, tu crrrois que Morrreno était avec Rebecca à l'instant ?

Sourire en coin et air malicieux ornaient son doux visage. Le bulgare venait de frapper à la bonne porte. Qui mieux qu'elle était au courant de la plupart des actions les plus banales commes les plus intéressantes des élèves? Petit regard vers les deux concernés. Matheo n'était plus présent. Aucun doute la dessus. Quelque chose entre ces deux la planaient, bien que tous deux avaient des proies différentes. Souvenir. Le parc. Mc Millan et Moreno se chevauchant. Scène mémorable.
Saisissant une mèche de ses cheveux pour jouer, Lizzie répondait à l'interrogation du jeune homme dont la réponse était évidente.

-Oh oui... Aucun doute ne plane. Aucune présence avant notre arrivée, et je doute fort qu'ils ont chacun de leur côté engagé une conversation avec le mur, si ... jaune.

Sourire amplifié. La décoration de ce lieu aurait du être réalisée depuis des siècles.
La serveuse arrivait, joviale et souriante, le regard rivé sur son compagnon de sortie. Lizzie, dans l'incapacité de ne pas la reluquer, la fixait. Tout en tendant la boisson commandée par Ludwig, celle ci déclara d une voix douce et remplie de sous entendu :

-Votre accent est à tomb...

Plan drague pitoyable. Face à cette horreur, Lizzie ne pouvait que réagir.

-Hum... Je vous arrête tout de suite. Vous n'êtes pas le genre de mon ami, loin de la. Vous êtes travestis?

Le visage de la jeune fille exprimait désormais un sentiment total d'incompréhension. Elle semblait perdue dans un brouillard opaque sans issue. Gênée par la réaction de Lizzie, celle ci virait au rouge.

-... Pardon.

En vitesse, elle se ruait vers une autre table, éloignée de la notre. Cette fille était pathétique.

[color=green]-Excuse ma franchise, j'espère ne pas t'avoir mis mal à l'aise? Je ne pouvais tenir. La pauvre était en train de te détailler, on aurait pu croire qu'elle allait te déguster.[/b]

Quoi de plus vrai? D'autant plus que là jeune fille, qui d'ailleurs ne l'était pas, avait apparemment réalisé certains actes suspects par le passé, disait-on.
Comme pour se réconforter, Lizzie saisissait sa boisson et en buvait une longue gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Lun 26 Déc - 14:10

La Serpentarde sourit face à la question de Ludwig, comme si cela était le meilleur sujet que quiconque puisse aborder à cette table. Elle détenait sans aucun doute la réponse à cette interrogation, après tout, elle n'avait pas obtenu sa réputation en ne sachant rien, ou que très peu, sur les relations entre les élèves de Poudlard. De plus, Mathéo était à Serpentard, Lizzie avait sûrement dû entendre des bouts de phrases ou juste des mots qui ne lui étaient pas forcément destinés, traîner dans la salle commune… Pour sa part, Ludwig ne suivait pas trop les différentes conquêtes de Rebecca, ou, du moins, il avait abandonné, dépassé par les changements trop rapides.

- Oh oui...

Son interlocutrice joua quelques instants avec ses cheveux, comme pour laisser un certain suspens. Cette confirmation ne suffisait certainement pas à Ludwig, il voulait plus de détails sur cette affaire. Et, il savait pertinemment, à l'air de d'Acewood, qu'elle en savait plus. Elle attendait peut-être un peu de temps pour déballer tout le flot d’informations qu’elle pouvait avoir.

- Aucun doute ne plane. Aucune présence avant notre arrivée, et je doute fort qu'ils ont chacun de leur côté engagé une conversation avec le mur, si ... jaune.

*Mais encore...?*

Leur conversation, aussi intéressante et utile soit-elle, fut tout de même interrompue par l'arrivée de la serveuse du bar. Une joie sans raison, Diable ce que Ludwig détestait ces humeurs forcées que se devait d'arborer les employés de lieux publiques. Pourquoi ne pas simplement déposer les commandes et partir sans un mot, sans déranger les conversations ? Ce que, cette serveuse là, ne manqua pas de faire.


- Votre accent est à tomb...

Réplique instantanée de Lizzie. Utile cette chère enfant...

- Hum... Je vous arrête tout de suite. Vous n'êtes pas le genre de mon ami, loin de là. Vous êtes travestis ?

Ludwig n'eut aucune réaction face à l'interruption de son accompagnatrice, il se contenta d'observer les deux jeunes filles, d'un air d'autoroute [Niéhéhé, c'est pour vous ! xDD], son menton posé sur le revers de sa main. Cette scène l’indifférait complètement.

- Excuse ma franchise, j'espère ne pas t'avoir mis mal à l'aise? Je ne pouvais tenir. La pauvre était en train de te détailler, on aurait pu croire qu'elle allait te déguster.

Ludwig détailla quelques secondes Marie-Elizabeth, puis, un léger sourire moqueur naquit sur son visage. Tendit que la jeune fille portait son verre de whisky-pur-feu à ses lèvres, Ludwig lâcha d’un ton faussement innocent :

- Et alorrrs ?...T’es jalouse ?

Il fit le tour du bord de son verre avec son index, dommage que ce n’était pas du cristal, il aurait pu produire l’adorable tintement cristallin qu’il aimait tant faire lorsque, lors d’un dîner il s’ennuyait. Néanmoins, il continua sa réplique :

- Enfin, je peux comprrrendrrre hein ! Même Rrebecca m’a dit que si je n’avais pas était gay, elle aurrrait tenté le coup avec moi…

Il avait déclarer ça avait un air détendu, comme si il parlait de la chose la plus commune. Bien entendu, il avait conscient de pas être désagréable à la gente féminine et usait de cet avantage parfois. Il se souvint de ces soirées où il avait joué avec des filles, et de ces paris entre amis visant à séduire le plus de filles sans qu’aucune d’entre elles ne se doute qu’il n’était absolument pas intéressé par elles.
Revenir en haut Aller en bas
Mary-Elizabeth d'Acewood
Serpentard-KilljoyavatarSerpentard-Killjoy



MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mar 27 Déc - 14:26

Ce qui venait de se passer semblait laisser le bulgare dans l'indifférence la plus totale.

-Et alorrrs ?...T’es jalouse ?

Stupéfaction. La Lady faillit bien recracher sa boisson mais l'avalait juste à temps, quoique de travers, manquant de finir ses jours dans un bar miteux, recouvert de peinture jaune pissenlit demmodé, étouffée par un WpF de qualité moyenne. Pathétique fin pour une Marquise! La main devant la bouche, elle toussait discrètement puis reprennait finalement son souffle.

-Moi?Éprouver de la jalousie? Je t'en prie! Je ne suis capable d'éprouver dela jalousie que vis à vis d'une personne possédant ce que je convoite tant! Et malheureusement ... Tu n'es pas une personne que je convoite.


*Bien que cela aurait été possible dans une vie antérieure*

-Je t'ai juste évité un éventuel fardeau.

Lizzie regarda Ludwig passer son doigt sur son verre et regretta de ne pas entendre ce doux son si cristallin qui comblait ses soirées si ennuyeuses en compagnie de la haute société anglaise... Mais si remplis d'histoires en tout genre!!

-Enfin, je peux comprrrendrrre hein ! Même Rebecca m’a dit que si je n’avais pas était gay, elle aurrrait tenté le coup avec moi…

*Rebecca n'est pas une référence*

Lizzie fixait son compagnon quelques secondes, ce rendant soudain compte d'une chose et déclara d'un ton calme mais troubler:

-Elle n'a pas tout à fait tort... Troublant enfin de compte... Plus le temps avance et plus nous sommes d'accord sur certains sujets.

Lizzie se basculait sur son dossier de chaise, regardant dehors, semblant réfléchir, puis détailla la salle, cherchant les prochains protagonistes de ses ragots, mais le Bar restait désespérant vide. Bizarre. Pourtant, le temps d'aujourd'hui ne prête guère à rester en extérieur. Mais il était en tôt, plus tard ils viendront. C'est sur cette magnifique déduction que Lizzie se cala contre sa chaise, un sourire satisfait ce dessiner sur ses lèvres. La serveuse passa devant eux, rougit et disparu tout aussi vite, manquant de trébucher contre une lame du plancher qui avait bouger et la Serpentarde eu un petit rire sadique. Cette fille était pathétique, si elle avait à qui elle avait affaire. Qu'importe! Elle le sera sans doute jamais et tant mieux mais si la vérité elle découvrait, la honte la tuerait, sans aucuns doutes. Guère une grosse perte, un elfe de maison fera parfaitement l'affaire!!

-J'espère pour toi, cher ami, que toutes les serveuses ne réagissent pas toute de la sorte à ta vue, sinon, au grand jamais je n'échangerais ma place contre la tienne!
ria t-elle doucement, reportant son attention vers son voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laszlò Tudor
Serpentard-KilljoyavatarSerpentard-Killjoy

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Jeu 5 Jan - 16:37

Perdu.

Ce n'était pas si étonnant au quotidien, en fait, mais Lasz' le ressentait comme jamais, depuis le coup d'éclat d'Athalie en salle co' et la sortie du dernier TDP. Vu comme ce journal retraçait de manière assez fidèle sa propre vie, il s'était permis de croire ce qu'il avait rapporté sur son ex-petite amie. La seule qui aurait pu le changer, même si elle était persuadée qu'il l'avait trompée avec Constance. Mais ce n'était qu'un hasard si elle s'était installée dans son wagon à Noël. Du moins, ça l'était certainement : il était persuadé d'avoir dormi durant tout le trajet.

Bref, Athalie avait embrassé son principal rival, Lewis-le-bi-depuis-peu. Et Ludwig, qui n'avait pas eu l'air enchanté. Et Kieran, probablement. Et d'autres, peut-être, bref : Athalie était une garce, la version féminine de celui qu'il était, encore plus vicieuse que Rebecca McMillan car elle lui avait vendu du rêve.

C'était d'ailleurs la sublissime pouf officielle de Poudlard que Lasz' allait rejoindre à Pré-au-Lard. Il lui avait donné rendez-vous aux Quatres Balais, lieu ultra fréquenté, donc stratégique, et la jeune fille savait pertinemment ce qu'il voulait : se venger d'Athalie avec elle. Nul sentiment, rien, ils étaient bien d'accord. Et il savait que Rebecca était enchantée de faire ce coup là à son ex...

Puis ce n'était pas comme s'il était physiquement désagréable. Deux des septièmes année les plus frais de l'école ensemble, l'info allait tourner, et il comptait bien là-dessus.

Il poussa la porte du pub vers onze heure. Fréquentation acceptable, oh, mais que vois-je ? D'Acewood, langue de vipère officielle de l'école. Passer à côté d'elle l'air de rien en se passant une main dans les cheveux... Avant de se pencher vers elle pour lui murmurer à l'oreille :


- Perds pas une miette du spectacle, chérie.


Avant de s'approcher de la table où s'était installée Rebecca d'un pas conquérant et sûr de lui. Sourire en coin, regard séducteur. Laisser trainer son index droit sur sa joue douce et parfaite, en guise de bonjour.


- Heureux de te voir, ma belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Ven 6 Jan - 18:29

Marie-Elizabeth failli s'étouffer avec son Whisky-pur-feu lorsque Ludwig répliqua. Il n'en espérait pas moins d'elle, c'est si elle s'était mise à rougir et bafouiller qu'il aurait fallu s'inquiéter. Après tout, Ludwig avait déjà eu affaire à ce genre de situation à Durmstrang : Une fille sympathique avait qui il aimait passer du temps et qui attendait plus que ça. Enfin, d'Acewood n'était pas de ce genre...Elle au moins connaissait toutes les rumeurs.

- Moi? Éprouver de la jalousie ? Je t'en prie ! Je ne suis capable d'éprouver de la jalousie que vis à vis d'une personne possédant ce que je convoite tant ! Et malheureusement ... Tu n'es pas une personne que je convoite.


Ludwig prit un faux air peiné.
Que ces paroles étaient attristantes !


-Je t'ai juste évité un éventuel fardeau.


Ça, Ludwig ne pouvait pas le nier, bien qu'il aurait très bien pu s'occuper seul de ce genre de désagrément. Lorsqu'il s'agissait d'envoyer paître des gens, le bulgare était plutôt doué. Il avait de l'expérience, pour ainsi dire. Son groupe d'amis à Durmstrang n'avait jamais été réputé pour être accueillant et chaleureux. Sauf entre eux.
Lizzie fixa le Serdaigle quelques instants, réflechissant sans aucun doute aux dernières paroles de celui-ci.


- Elle n'a pas tout à fait tort...

*Oh, comme je suis flatté.*

- Troublant enfin de compte... Plus le temps avance et plus nous sommes d'accord sur certains sujets.


*J'en suis tout émoustillé.*

Son interlocutrice sembla perdue dans ses pensées quelques instants, mais, elle reprit conscience pour se moquer une nouvelle fois de la serveuse. Pauvre créature...


- J'espère pour toi, cher ami, que toutes les serveuses ne réagissent pas toute de la sorte à ta vue, sinon, au grand jamais je n'échangerais ma place contre la tienne !

Ludwig allait lui répondre lorsque Laszlò débarqua près de leur table. N'étant pas face à la porte, le bulgare ne l'avait pas vu arriver, mais lui, avait bien vu Marie-Elizabeth. Il lui murmura quelques mots à l'oreille ce qui attisa la curiosité du bulgare et parti ensuite vers Rebecca...[Les "...", parce qu'on sait pas c'qui peut s'passer (A)]
Ludwig le suivit du regard, se doutant de la tournure des événements.

- Intérrressant...

Apparemment le Serpentard avait déjà enterré sa relation avec Duchâteau, ce qui n'était pas plus mal. Ludwig avait toujours trouvé qu'il faisait un très mauvais couple. Rebecca et lui, si relation il y avait ou y aurait, était beaucoup plus harmonieux.
Le Serdaigle se retourna vers Lizzie.

- Qu'est-ce qu'il t'a dit...?
Si tu sais des choses, t'es obligée de me le dirrre


Ludwig détestait ne pas être au courant, surtout dans ce genre de situation.
[Et puis m.rde ! J'suis le propriétaire de Las' è___é.]
Revenir en haut Aller en bas
Mary-Elizabeth d'Acewood
Serpentard-KilljoyavatarSerpentard-Killjoy



MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 7 Jan - 16:44

Le regard rivé sur la porte. Celle-ci venait de frémir sous le poids de quelqu’un. Lizzie souhaitait savoir qui était ce mystérieux inconnu, si bien qu’elle ne regardait plus son camarade et semblait l’avoir oublié. Etonnement. Un serpentard à la situation plutôt intéressante. Tudor, que faisait-il ici ? Homme en détresse ? Mauvais signe, d’autant plus que la séductrice McMillan se trouvait également ici. A sa grande surprise, le serpentard semblait se diriger vers eux. Non, il se dirigeait vers Lizzie. Celle-ci suivait du regard le nouvel arrivant, et rapidement celui-ci s’approchait d’elle, amenant sa bouche près de son oreille.

- Perds pas une miette du spectacle, chérie.

Tout semblait être passé en quelques millièmes de secondes, comme la foudre. Lizzie avait encore en travers de la gorge le dernier mot prononcé par celui-ci.

*Pauvre type*

Répugnant. Depuis quand l’appelait-on « chérie » ? C’était osé et vulgaire, typique des hommes et surtout pathétique. Ce genre de comportement la mettait hors d’elle. Et qu’attendait-il d’elle au juste ? Que voulait-il dire ? Lizzie le suivait toujours du regard mais cette fois-ci avec un regard menaçant et peu confiant. Celui-ci se dirigeait vers la McMillan, et comme pour guise de bonjour, il lui caressait la joue. Tout devenait clair à présent dans son esprit. Tudor attendait de Lizzie qu’elle aille répéter cette scène à Du Château. Pour qui ce Tudor la prenait ? Certes, c’était une langue de vipère, mais jamais on ne lui avait demandé de façon détourné d’aller dire des ragots. En fait, c’était assez déplaisant. Le plaisir n’était plus le même. Les personnes ne ressentaient plus cette étrange menace. Le bulgare sortit alors la jeune fille de ses pensées.

- Intérrressant...

Lizzie fixait désormais de ses yeux le jeune bulgare avec un air agacé. Elle croisait ses bras sur sa poitrine comme par fatigue.

- Qu'est-ce qu'il t'a dit...?
Si tu sais des choses, t'es obligée de me le dirrre


Etonnement de nouveau. Pour qui la prenait-on à la fin ? Depuis quand lui donnait-on des ordres ? « Obligée » ? Elle n’avait jamais été obligée de faire quoique ce soit et ce n’était pas aujourd’hui que cela débuterait. Lizzie était outrée par les propos des deux jeunes garçons. Tout d’abord Tudor la nommait comme si ils se connaissaient depuis toujours, et le jeune bulgare exigeait qu’elle lui raconte tout. Et puis quoi encore ?
Regard tueur vers celui-ci. Elle paraissait capricieuse.

-Je ne suis dans l’obligation de rien du tout.

Elle venait de déclarer ca sur un ton très ferme et à la limite du désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca McMillan
SerdaigleavatarSerdaigle

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 8 Jan - 17:03

Mathéo était partit assez vite sans que Rebecca ait pu vraiment comprendre la situation. Peut-être la jeune fille l’avait finalement froissé en parlant des mauvaises fréquentations de la Préfète des Gryffondor. Ce n’était pas grave après tout. Mathéo connaissait la franchise de Rebecca et l’appréciait quand même. Tout allait bien. Le jeune homme lui avait déposé une bise sur la joue avant de s’en aller et de quitter la chaleur du bar des Quatre Balais. La jeune fille lui sourit avant qu’il disparaisse. Elle attendait Lazslo Tudor à présent. Lui aussi, lui avait donné rendez-vous. Oui Rebecca avait un emploi du temps chargé. Ce rendez-vous non loin d’être secret, allait soulever bien des choses. C’était l’effet voulu après tout. Tudor était venu la trouver pour ce plan machiavélique. Il voulait simplement faire payer la Duchâteau. Fille se prenant pour une Sainte Nitouche alors qu’elle est un modèle un peu moins expérimenté de Rebecca. Lui faire du mal ainsi était tellement jouissif pour la Serdaigle. Oui tout ce qui pouvait faire souffrir la Serpentard enchantait au plus haut point Rebecca. Elle n’avait pas avalé l’encre sur sa chemise. Cela faisait un moment que ça c’était passé mais peu importe. Rebecca avait des goûts de luxe et ce haut coutait bien plus cher que la garde-robe entière de cette pauvre fille. Peu importe, la relation qu’elle aurait avec Tudor serait abstraite de tout sentiments. Evidemment, que croyait-il ? Ce n’était pas avec une aventure que Rebecca s’accrochait. Il n’avait pas de soucis à se faire sur ce cas. Elle ne deviendrait pas l’une de ses groupies.
La jeune fille tourna la tête et balaya des yeux la salle. Elle vit, à une table, non loin d’elle, Ludwig et cette monstruosité de D’Acewood. Rebecca ne l’appréciait pas vraiment. Seulement quand elle colportait des rumeurs sur elle. Des rumeurs qu’elle ne voulait pas divulguer. Après pour le reste, elle ne pouvait pas la détester. Elle faisait des coups bas à des gens, ce qui divertissait particulièrement Rebecca. Mais la Serdaigle n’aimait pas être touché. Elle préférait garder le contrôle à toute épreuve. L’avoir dans ses amis proches devait être un avantage. Au moins, on était libéré de toute peur d’être touché par les ragots. Mais cela n’était pas moins sur. En effet, Kieran était apparemment proche de cette dernière et pourtant on en apprenait de bien belle sur lui. Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux langues de vipères.
Ludwig était en sa compagnie. Rebecca ne savait pas que ces deux-là étaient amis. Bref, elle s’en fichait. Peut-être que le Serdaigle essayait d’assurer ses arrières.
La porte d’entrée s’ouvrit. Rebecca tourna la tête et vit Lazslo Tudor entrer. La jeune fille plongea la main dans son sac à main. Elle se remit du gloss et regarda le jeune homme qui n’allait pas tarder à arriver à sa table. Le jeune homme fit néanmoins un détour avant de venir la voir. Il murmura quelques mots à l’oreille de D’Acewood. Même si la Serdaigle ignorait ce qu’il lui avait dit, elle s’en doutait bien. Ca y est. Tudor, le Serpentard les plus convoité s’approcha d’elle. Son sourire gravé sur son visage, et son regard séducteur.

- Heureux de te voir, ma belle.

Un sourire s’afficha sur le visage de la Serdaigle. Belle. Cette désignation, elle l’avait entendu toute sa vie. C’était normal vu son physique. Mais cela faisait tout de même plaisir qu’on lui rappelle assez souvent. La jeune fille passa une main dans ses cheveux. Pour que tout cela soit crédible, elle devait mettre tout ses atouts en actions. Sourire charmeur. Ses dents blanches se montrant avec élégance. Battement de paupières. La Serdaigle se redressa sur son fauteuil. Elle n’avait pas vraiment convenu avec Laszlo si elle devait prendre son temps ou allait vraiment droit au but. Droit au but, c’est ce que Rebecca préférait. Après tout, elle n’était pas du genre à attendre des heures avant de faire succomber sa proie. Laszlo portait une cravate nouait grossièrement, peu conventionnel s’il fallait se rendre à une soirée respectable, mais en cette occasion, elle était particulièrement bien portée. Cela faisait un genre plutôt rebelle mais néanmoins très séducteur.
Le jeune homme était placé en face d’elle de l’autre côté de la table. Elle lui attrapa sa cravate et l’attira vers elle pour l’embrasser devant tous ces témoins. Baiser langoureux comme elle savait si bien les faire. L’expérience. Tudor ne pouvait en aucun cas ne pas passer un agréable moment en sa compagnie même si c’était en guise de vengeance.
Rebecca consentit enfin à lâcher Lazslo. Elle passa à nouveau une main dans ses cheveux, et reprit sa place initiale sur la banquette.

Alors Tudor, as-tu apprécié l’avant-goût de ce qui t’attend ?


________________Requiem for a Prophecy________________


Pouf Powa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Moreno
SerpentardavatarSerpentard

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Dim 22 Jan - 12:38

Ce n’était pas à son habitude mais il avait abandonné. Il n’avait pas remis en doute les paroles d’Amber sur ce qui c’était dit entre elle et sa pseudo-appartenance aux Mangemorts. A quoi servait-il d’en rajouter un peu plus, à part d’entamer une énième dispute entre les deux jeunes gens. Il avait donc capitulé. Quelque chose qui n’était vraiment pas dans ses habitudes. Mais bon la vérité était bien trop dur à dissimuler. Elle remontera forcement un jour ou l’autre à la surface.
Mathéo se demandait ce qu’avaient provoqué ces trois petits mots en Amber. Peut-être cela l’avait contrarié. A quoi bon s’attarder sur cela. Mathéo ne voulait pas la froisser. C’est pourquoi il lui proposa d’aller boire un verre. Il avait mit de côté ses soupçons, du moins pour le moment et retrouvait peu à peu sa bonne humeur. La préfète des Gryffondor semblait enthousiaste à cette idée puisqu’elle accepta la proposition du Serpentard. Le jeune homme lui fit un sourire pour montrer qu’il ne s’attardait plus sur leur discussion. Il lui prit la main pour l’entrainer avec lui dans le bar. Il ne regarda pas vraiment qui était là ou non. Il préférait d’abord commander. Il s’avança donc vers le bar.

- Deux bières-au-beurre, s’il vous plait !

Demanda t-il d’une voix enjoué. Il n’avait pas vraiment demandé à Amber ce qu’elle voulait. Mais tout le monde aimait cette boisson. Enfin du moins, il l’espérait. Le jeune homme regardait la femme qui était en train de leur servir leur boisson. Quelques secondes, la voilà arrivait devant Mathéo pour lui donner les boissons. Le jeune homme glissa dans sa main quelques pièces pour payer leurs consommations.
L’ambiance des Quatre Balais était festive. Tout le monde semblait être content. Une sorti à Pré-Au-Lard ne pouvait que faire de bien, surtout en ces moments là. C’était un peu, les seuls moments de liberté qu’ils avaient. Car Poudlard semblait être un peu trop observé par le ministère à son goût.
Mathéo n’aimait pas vraiment ça, alors pouvoir sortir était comme une bouffée d’air frais. Le jeune homme tendit son vert à la Gryffondor. Tout en s’appuyant sur le comptoir, il se retourna afin d’observer un peu les lieux. Des Gryffondor riaient très forts dans un coin. Quelque chose semblait bien les amuser. Non loin d’eux, Mathéo vit D’Acewood, cette langue de vipère insupportable, en compagnie de Ludwig, un Serdaigle assez bien respecté. Le jeune homme se demandait bien ce qu’il pouvait faire ensemble. Il tourna une nouvelle fois la tête et vit Tudor s’approchait de la table de Rebecca. Le jeune homme leva un sourcil. Il commença à boire un peu de sa boisson, lorsqu’il vit son amie embrasser fougueusement le Serpentard. Mathéo fut tellement surpris qu’il recracha tout le liquide présent dans sa bouche en manquant de s’étouffer. Le jeune homme toussa pendant une dizaine de secondes qui lui parait être une éternité. Tudor n’était pas censé être légèrement en couple, ou avoir une quelconque relation avec Athalie Duchâteau. Soudain, Mathéo se souvint d’un détail. D’Acewood. Cette vipère était présente et avait surement assisté à toute la scène. Ils étaient vraiment malades. S’ils voulaient vraiment se sauter dessus, ils auraient pu faire discrètement, sans tous ces témoins.

*Elle va te tuer Rebecca !*

Mathéo reprit ses esprits et se souvint qu’il était avec Amber. Il tourna son regard vers elle. Elle était amie avec Athalie, et allait surement lui répéter aussi. En tout cas, cette petite sortie à Pré-Au-Lard allait créer bien des ennuis. Mathéo ne savait pas quoi faire à ce moment précis. Si la Serpentard apprenait ça, elle allait surement vouloir régler ses comptes avec Rebecca et … Il fallait peut-être limiter les dégâts et empêcher Amber de répéter cela à son amie.

*Tu comptes t’y prendre comment ? Appeler une armée de bisounours pour la bâillonner et la faire taire pendant une durée indéterminée … *

- C’n’est peut-être pas ce qu’on croit après tout. Elle a peut être glisser et sa langue est arrivé malencontreusement dans la bouche de Tudor. Et elle aurait décider de pas l’enlever tout de suite, au cas où …

*T’as pas l’impression de paraître ridicule en racontant des absurdités pareilles ?*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Fiamata Dia Capulet
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Jeu 26 Jan - 11:46

Mathéo lui souriait de nouveau. Un sourire qui rassura la jeune fille, il ne semblait plus vouloir s’attarder plus longtemps sur le sujet qui l’embêtait tant. Cela pouvait sembler ridicule, mais dès qu’il souriait, c’était pour elle plus qu’un émerveillement. Et c’est tout en lui prenant la main qu’il l’entraine au bar. Inutile de vous dire dans quel état la Gryffondor était à ce simple contact. Une fois à l’intérieur, elle le suivit jusqu’au bar. Amber n’avait pas vraiment regardé qui il y avait encore trop hypnotisé par le charme naturel et provocateur que dégageait le Serpentard.

- Deux bières-au-beurre, s’il vous plait !
Commanda-t-il d’une voix enjouée.

Mathéo n’avait pas demandé ce qu’elle désirait mais il avait vu juste. En général c’était la boisson la plus appréciée avec le whisky pur feu donc c’était son choix ne l’avait pas surprise et l’avait au contraire enchanté. Une fois les boissons apportées par la femme, Mathéo paya. Il tendit ensuite son verre à Amber qui fit de même en esquissant un léger sourire. Le Serpentard s’appuya ensuite sur le comptoir pour avoir une vue d’ensemble sur le bar et d’observer un peu. Tandis que la Gryffondor cherchait de son côté si Hermia n’était pas déjà là avec Kieran. Et effectivement, ils étaient bien là [Oui oui j’ai le libre de Kiki, normal >_>, et celui de ‘Mia] assis près de l’entrée et d’une fenêtre. L’ainée était un peu trop loin pour apercevoir ce que sa petite sœur buvait, mais c’était déjà rassurant de voir qu’il y avait une paille dans son verre et une assiette de gâteaux à côté d’elle, des petits gâteaux qu’elle plongeait un à un dans son verre tout en les mangeant avec avidité. Elle semblait bien contente.


[Tant mieux. Au moins comme ça je suis sûre qu’elle ne plonge pas ses gâteaux dans une bière-au-beurre…]

Amber détourna ensuite son regard. Elle aperçut Ludwig en compagnie de Lizzie. Drôle de duo. La jeune fille porta son verre à ses lèvres pour boire une petite gorgée, puis elle jeta un coup d’œil sur Mathéo qui semblait occuper à observer des personnes en particulier. Amber suivit son regard qui s’arrêta aussitôt sur Laszlò et Rebecca en train de s’embrasser avec fougue, et encore le mot était faible. Ce qui ne manqua pas de faire recracher toute la boisson que Mathéo était en train d’avaler devant ce spectacle plus qu’inattendu. Décidément, ce Serpentard ne manquait jamais une occasion pour se faire de nouvelles conquêtes. La Préfète ne le connaissait pas spécialement mais elle en avait déjà vu assez depuis pour ne pas l’apprécier du tout.

[Encore un peu et ils seraient déjà en train de le faire sur la table. Allons, allons, ils sont jeunes… Arrête avec ça. Et bien sur Lizzie est là, et elle semble prendre plaisir à cela.]

C’était plus que prévisible, cette langue de vipère allait tout rapporter de sorte qu’Athalie soit mise au courant. Son amie ne méritait vraiment pas cela. Non, en fait Laszlò ne la méritait pas tout court. D’ailleurs Amber s’était toujours demandée qu’est-ce qu’elle pouvait bien lui trouver. Quoi qu’Athalie aussi s’était demandée comment Amber avait pu s’intéresser à Mathéo.

En parlant de Mathéo, le jeune homme s’était tourné vers elle et semblait vouloir dire quelque chose, probablement sur ce qu’il venait de voir :

- C’n’est peut-être pas ce qu’on croit après tout. Elle a peut être glisser et sa langue est arrivé malencontreusement dans la bouche de Tudor. Et elle aurait décider de pas l’enlever tout de suite, au cas où …

Blanc. Amber cligna plusieurs fois des mirettes essayant d’analyser les dernières paroles du Serpentard.Est-ce qu’il était vraiment sérieux en lui ayant dit cela ou la prenait-il pour une parfaite naïve qui allait croire mot pour mot à ce qu’il venait de dire ?


[Je crois que c'est l'excuse la plus stupide, aberrante et dingue que j'ai jamais entendu de toute ma vie ! Je ne te le fais pas dire... Je pourrais jamais enlevé cette phrase de ma tête. ]

Bien entendu, la rouge et or ne put s’empêcher d’éclater de rire devant l’absurdité de ces propos, Mathéo sortait parfois des réflexions plus qu’hilarantes, à se demander s’il le faisait exprès ou pas. Est-ce qu’il s’était imaginé un seul instant qu’Amber allait le croire ou… ?

-T’es vraiment surprenant quand tu t’y mets quand même Mathéo, déclara Amber en se remettant de son léger fou rire.

Elle espérait ne pas l’avoir vexé en ayant ainsi rit, elle ne s’était pas moquée de lui, mais la façon dont il avait sorti sa phrase était tellement comique qu’il était impossible de garder son sérieux. En même temps il n’avait qu’à pas sortir une réflexion aussi extravagante.


-Tu crois que je vais tout rapporter à Athalie, c’est pour ça que tu voulais me faire croire… ça ? continua-t-elle en essayant de ne pas rire de plus belle.

Soupir. Amber venait de retrouver son calme.


-Je ne veux pas qu'Athalie le sache... Mais si ça n’est pas moi qui le lui dis, une autre s’en chargera à ma place, et ça ne sera pas avec tact… murmura-t-elle en finissant son verre tout en désignant du regard la Serpentard aux côtés de Ludwig.

[Ce Laszlo… Je ne l’aime pas. L’inverse m’aurait surpris. Si après ça il ose revenir vers Athalie, je lui fais faire le tour de Poudlard en caleçon, et il devra revenir vers elle en rampant d’abord. Eh bien… Mais il ne l’approchera plus. Pourquoi donc ? Parce qu’il ne la mérite pas. Je me fiche de savoir si elle avait vraiment embrassé Aaron ou pas avant. Tout vient de lui. C’est lui le fautif.]

________________Requiem for a Prophecy________________


Jake&Amby <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laszlò Tudor
Serpentard-KilljoyavatarSerpentard-Killjoy

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mar 31 Jan - 18:25

Sourire (immaculé) calculé au millimètre, geste sensuello-classique de la main dans ses cheveux (brillants), cette fille était presque irréelle tant son physique évoquait la perfection féminine dans le moindre détail. C'était surjoué, c'était une façade creuse, certes. Peu importait, cette fille était magnifique, et il n'avait jamais été difficile pour aucun type de tromper sa petite amie avec elle. Même si dans son propre cas, il n'y avait pas tromperie, puisqu'il n'y avait plus de relation...

*Elle a même sacrément bien réussi à tourner la page, elle s'en est fait combien, déjà, trois ? Et après ça ell... HEIN ?!*

Brusquement tiré en avant, par la cravate, il eut stupidement peur de s'en prendre une - après tout, il était en train de traiter cette pouf de Rebecca comme la dernière des catins, et elle pouvait légitimement s'en vexer. Mais que nenni, elle l'embrassa comme elle le ferait pour des préliminaires.

*Coooool...*

Lasz' avait au moins autant d'expérience qu'elle et entra complètement dans son jeu. Il regretta de ne pas s'être assis à côté d'elle, la tripoter en même temps aurait été des plus agréables, et...

*Oops.*

Protubérance des plus difficiles à dissimuler ["Elle est belle, ta tige" 8D], tant pis, ça ajoutait à la crédibilité de la situation.


*Pense à autre chose, euh... Un pédophile chauve en fauteuil roulant ? Le sourire du pédophile chauve en fauteuil roulant.*

Mais Rebecca lui facilita la tâche en se déventousant de ses lèvres. Sourire racoleur, nouvelle main dans les cheveux.


- Alors Tudor, as-tu apprécié l’avant-goût de ce qui t’attend ?

Sourire en coin charmeur. Inutile de penser à un truc crade, finalement.

- Plus qu'apprécié... Je dois avouer que je ne comprends pas pourquoi tant de monde te déteste, ma belle. Tu es une fille très gentille...


Clin d'oeil suggestif, évoquant d'autres usages connus que Rebecca pouvait faire de sa bouche.


- ... Du moins c'est ce qu'on m'a dit.


Nouveau sourire. Il ne faisait même plus ça pour Thalie, finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca McMillan
SerdaigleavatarSerdaigle

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 4 Fév - 12:34

Rebecca était fière d’elle. Peut-être même un peu trop. Voir la faiblesse de la gente masculine était jouissif. Le sexe faible n’était en aucun cas le féminin comme la plupart des gens le pensaient. Les garçons ne sachant résister à une beauté comme elle montrait leurs faiblesses. Après tout, qui avait réussis à résister à la belle brune. Peu de garçon. Très peu, même. Bin sur, quelques uns n’étaient pas encore tombés sous son charme mais il était vrai qu’elle ne les avait pas encore séduits comme il le fallait. Elle avait tout son temps pour les faire plier de toute façon.
Ce jour-ci, elle était en compagnie de Tudor, un Serpentard bien fait, on ne pouvait le nier après tout. Il avait eu la même réputation que Rebecca par un moment. Il multipliait les conquêtes féminines sans beaucoup d’attachements. Mais le jeu ne dure qu’un temps car il avait semblé tomber dans le piège qu’est l’amour. Malheureusement sa dulcinée n’était pas très … Bref maintenant qu’il n’était plus avec elle, il allait sans donner à cœur joie pour rendre jalouse la Duchâteau.
Certains disaient de la Serdaigle qu’elle ne vivait que pour détruire les couples. Ils se trompaient après tout. Rebecca n’avait pas besoin d’aller aux garçons. C’étaient les mâles qui venaient à elle. La preuve avec Tudor après tout. Elle n’était pas allé le voir, c’était lui qui étai venu chercher ses services.

- Plus qu'apprécié... Je dois avouer que je ne comprends pas pourquoi tant de monde te déteste, ma belle. Tu es une fille très gentille...

Visiblement Tudor avait beaucoup apprécié ce simple baiser. Heureusement pour lui, Rebecca n’allait pas se contenter de cela. Cela aurait été vraiment trop égoïste après tout. Et puis pourquoi se priver, il n’était plus avec la Serpentard de toute façon.
Tant de monde la détestait pour de mauvaises raisons. Certains parce qu’il la prenait pour responsable de l’éclatement de leur couple. Mais bon, il ne fallait pas rêver, si un garçon avait besoin d’elle, c’est que son couple n’était pas si solide que cela. Rebecca leur rendait service en quelques sortes. D’autres n’écoutaient que les ragots et pensaient que ce n’était qu’une abominable pouf. Elle s’en fichait tant qu’elle pouvait continuer à s’amuse et à vivre comme il lui plaira.
Une fille trop gentille. Que de compliments. Et bien dis donc, Tudor n’avait vraiment pas envie de s’arrêter là. Qu’il n’est crainte, Rebecca ne lui donnerait pas si peu.

- ... Du moins c'est ce qu'on m'a dit.

Rebecca ne put réprimer un sourire en coin. Une chose était sure, la jeune fille ne pouvait en aucun cas avoir de mauvaise publicité. Autant elle, était compétente en cette « matière ». Autant beaucoup de personnes avec qui elle avait « travaillé » avaient beaucoup de travail et de progrès à faire.

*Nous n’allons pas rester indéfiniment ici à nous regarder dans le blanc des yeux, n’est-ce pas ?*

La jeune fille arborait un sourire. Sa journée ne serait pas perdue en tout cas. La jeune fille jeta un rapide coup d’œil autour d’elle. Cette stupide D’Acewood était là, prête à raconter tout ce qu’elle voyait. Tout était vraiment parfait visiblement. Près du bar, Mathéo était revenu avec Amber. Il paraissait tellement surpris que s’en était bien trop marrant. La jeune fille se leva délicatement tout en effleurant la joue du Serpentard. Elle sortit de sa place et passa derrière lui. Elle posa les mains sur ses épaules. Puis finit par les passer en dessous de son tee-shirt, sur son dos. Doucement, lui effleurant simplement, afin de lui provoquer des sensations. Elle retira ses mains puis lui chuchota à l’oreille.

- C’est parti Tudor, tu vas vraiment connaître ce qu’est le Septième ciel avec moi !

La jeune femme se redressa délicatement, lui laissant le temps de réagir à ses paroles. La jeune fille commença à s’éloigner de sa table, se rapprochant de celle de Ludwig. Elle fit un clin d’œil au Serdaigle avant de lancer à Tudor :

- Les toilettes sont par là !

Avait-elle dit d’une voix sensuelle qui faisait sans doute comprendre explicitement à la D’Acewood quelles étaient leur projet dans les minutes à venir. Rebecca respectait les règles. Il fallait que tout cela remonte aux oreilles de Duchâteau, sinon le plan de Tudor perdait tout son intérêt.


________________Requiem for a Prophecy________________


Pouf Powa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Moreno
SerpentardavatarSerpentard

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Sam 4 Fév - 17:45

- C’n’est peut-être pas ce qu’on croit après tout. Elle a peut être glissé et sa langue est arrivé malencontreusement dans la bouche de Tudor. Et elle aurait décidé de pas l’enlever tout de suite, au cas où …

Phrase complètement stupide. Tant par son sens que par sa construction. Il aurait mieux fait de se taire que de l’ouvrir finalement. Mathéo ne savait plus vraiment quoi dire après cette phrase révélant son absence totale d’intelligence sous le coup de la surprise. Bref, peu importe, c’était dit et malheureusement pour lui, il ne pouvait en aucun cas le retirer.

*Pourvu qu’Amber soit devenu sourde juste à ce moment-là et qu’elle ne m’ait pas entendu …*

Gros blanc. Le jeune homme avait dit une telle absurdité qu’elle en était resté bouche-bée. Mathéo s’éclaircissait bruyamment la gorge. Finalement Amber éclata de rire. Le jeune homme resta silencieux tout en la regardant, écoutant ce rire si agréable à l’oreille.
Mathéo était stupide parfois. Il n’était pas doué dans ce genre de situation. Mais Amber avait plutôt bien réagi. Donc tout allait bien. En fait, le jeune homme avait quand même eu peur qu’elle s’énerve comme une Gryffondor au sang chaud.

- T’es vraiment surprenant quand tu t’y mets quand même Mathéo

Annonça t-elle en se remettant de son fou rire. Surprenant, ca va. Elle ne le traitait pas d’imbécile donc ca le faisait. Surprenant, ca lui allait. Ca ne le vexerait pas. Bref le jeune homme prit une gorgée de bière-au beurre. Il regardait Amber. Elle était vraiment jolie aujourd’hui. Mais bon, Mathéo n’allait quand même pas lui dire. [xD]. Mathéo avait un sourire en coin. Il aimait la regarder. Il aimait être avec elle. Mais il savait aussi qu’il n’était pas vraiment bien pour elle. Elle était tellement gentille … Les filles biens ne finissaient pas avec les gars comme Mathéo. Mais ce n’était pas grave, il fallait juste profiter de l’instant présent. Après tout, qui savait de quoi leur avenir était fait.

- Tu crois que je vais tout rapporter à Athalie, c’est pour ça que tu voulais me faire croire… ça ?

Toujours un sourire en coin. Athalie Duchâteau était sa meilleure amie. Elle devait tout se raconter le soir en se faisant des tresses. Bref, oui Mathéo avait dit cela pour protéger en quelque sorte le visage de Rebecca. Elle y tenait beaucoup après tout. Athalie devait surement encore tenir à Tudor même si elle embrassait la terre entière quand il n’était pas là.
Et puis Rebecca profitait de la vie. Et Tudor était seulement une conquête de plus. La Serpentard ne devait pas s’inquiéter, Rebecca n’était vraiment pas du genre à s’attacher, à qui que ce soit. C’était juste un jeu.

- Oui, enfin … si tu pouvais éviter de lui raconter, ça m’arrangerais … Je sais que tu ne l’aimes pas mais …

Le jeune homme se tut, laissant sa phrase en suspens. Mathéo savait que les relations entres les deux jeunes filles étaient difficiles. Après tout, y avait-il une fille qui aimait Rebecca …
Mais elle ne devait rien dire quand même. Rebecca était son amie. Bien que leur amitié soit étrange, il n’aimait pas quand elle avait des ennuies. Ce qui était marrant dans la relation qu’entretenaient Amber et Mathé, c’était qu’il n’aimait pas la plupart des amis de l’autre. Mathéo ne pouvait pas supporter Wood tandis qu’Amber n’aimait pas Rebecca.
Il n’y a rien de drôle dans la facilité …

- Je ne veux pas qu'Athalie le sache... Mais si ça n’est pas moi qui le lui dis, une autre s’en chargera à ma place, et ça ne sera pas avec tact…

Mathéo suivit le regard d’Amber. Elle désignait Marie Elizabeth D’Acewood. Cette vipère. Cette idiote ne pensant qu’à détruire les gens en débitant des âneries à longueur de temps.

*Oh mon fieu ! Oh mon dieu ! Oh mon dieu ! Empêchez-là, sautez-lui dessus, bâillonnez-là, jetez là dans le lac noir ! Bref zigouillons là !*

Mathéo commençait à paniquer légèrement beaucoup. Elle était totalement inconsciente de faire ça devant cette pauvre fille. A moins que … Tout cela soit prémédité.
Soudain Mathéo vit Rebecca se lever puis partir un peu plus loin. Elle avait enfin retrouvé la raison.

- Les toilettes sont par là !

*Bon ok c’est prémédité …*

Rebecca n’aurait pas gueulé comme ça à côté de la vipère si ce n’était pas fait exprès. Bon tant pis, il aiderait Rebecca plus tard quand elle se ferait attaquer par l’ancienne blonde en furie. Mathéo rapporta son attention sur la jeune fille. Mathéo but plusieurs gorgées de sa boisson. Que pouvait-il dire maintenant.

- Elle va juste aux toilettes comme une personne normale et elle demande à Tudor de venir simplement au cas où il n’y aurait plus de papiers, tu vois …

*Mais quel abruti, j’hallucine ! Elle t’a dit qu’elle en parlerait pas, c’est à l’autre que tu dois dire tes phrases pleines d’esprit pauvre demeuré !*

- Euh … ouais … bon … je vais me taire maintenant, je crois que c’est mieux pour tout le monde en fin de compte.

Mathéo baissa les yeux vers ses chaussures. Elles étaient vraiment intéressantes tout d’un coup. Elles étaient noires et allaient avec tout. En cuir, elles étaient vraiment résistance. Bref c’était des chaussures. Il releva les yeux, avec un courage surhumain. Il voulait s’expliquer un peu à la préfète des Gryffondor.

*Parle tu ne peux pas avoir l’air aussi débile que maintenant de toute façon.*

- J’ai l’air d’un triple demeuré là, mais je ne suis pas si idiot en temps normal ! Enfin, c’est que …

* Tais-toi ! T’es arrivé au niveau du sol mais tu creuses encore ! Un petit effort et tu atteindras la Chine par les sous terrains.*

Mathéo agita doucement la tête de bas en haut comme si cela lui permettrait de gagner du temps face à la honte qu’il allait se prendre comme Amber éclaterait de rire face à ses bêtises monumentales. Le jeune homme tourna les talons vers le bar et annonça d’une voix neutre.

- Bon, ben … je n’ai pas assez bu je crois …

*Ou trop bu. En fait ce qui fait vraiment peur, c’est que tu n’as même pas besoin d’alcool pour être aussi ahurissant*

Mathéo n’osait même plus regarder Amber dans les yeux. Il avait bien honte. Il prendrait un jour la bonne résolution de se taire, et de ne plus jamais essayer d’expliquer le comportement de Rebecca.

*Dis un truc gentil maintenant pour excuser ta c.nnerie !*

- T’es jolie Amber aujourd’hui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laszlò Tudor
Serpentard-KilljoyavatarSerpentard-Killjoy

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Lun 6 Fév - 16:42

Un sourire suivit son affirmation, il le prit pour une approbation, et le Serpy eut du mal à dissimuler l'avidité qui se traçait sur son visage - mais heureusement, Rebecca fouillait le bar des yeux à ce moment là. Quoi qu'il avait un doute : elle apprécierait sûrement de voir à quel point il avait hâte de passer à la suite. Elle se leva, lui caressant la joue du bout des doigts...

*Oh non, elle se barre pas, hein ?!*

Mais elle avait pris soin de se placer derrière lui - elle avait sans doute une vue imprenable sur l'expression physique de l'effet qu'elle lui faisait - et elle plaça ses mains sur ses épaules. Puis sous son T-shirt. Il pouvait sentir ses doigts chauds effleurer son dos, comme une promesse de ce qui l'attendait...

*Censuré*

Frissonnement. Elle enleva ses mains.


- C’est parti Tudor, tu vas vraiment connaître ce qu’est le Septième ciel avec moi !


*Censuré*

Hébété, retenant sa langue de pendre entre ses dents, Lasz' secoua un instant la tête pour tenter - sans succès - de remettre ses idées en place, tandis que Rebecca s'éloignait déjà. Réflexe primaire : ne pas la laisser se barrer = se lever et la suivre.

- Les toilettes sont par là !

Se moquant de ce que pourraient bien penser les gens de son état indécent, il la suivit à grands pas jusqu'à la porte indiquée, balançant des pièces sur le bar en devinant le regard désapprobateur de Phèdre Rosmerta.

Tout ce que purent voir les spectateurs furent un plaquage de la demoiselle contre la porte d'une cabine, et un coup de pied fermant la porte d'un claquement sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Fiamata Dia Capulet
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   Mer 8 Fév - 19:37

Amber s’était retournée vers le bar, bras croisées sur le comptoir finissant par petite gorgée sa boisson, ne trouvant aucun intérêt à les observer plus longtemps. Mathéo semblait subjuguer par ce qu’il se passait par contre. Comme s’il se préoccupait par ce qu’il se passait. Amber ne comprenait pas vraiment pourquoi il avait l’air aussi tracasse. Est-ce qu’il avait peur pour Rebecca si Athalie apprenait ce qu’il se passait ? Athalie n’était pas si dangereuse que cela tout de même, quoi que peut-être que si. La rouge et or ne devait pas oublier le fait qu’Athalie avait quand même un fort caractère quand on la connaissait bien. Peut-être que ça n’allait pas être un simple pot d’encre mais pire si elle l’apprenait. Mais à quoi bon s’inquiéter ? De toute façon ça ne regardait que ces deux-là. Ah mais oui, c’est vrai, Amber avait presque failli oublier que Mathéo était ami avec la Serdaigle. Parfois la Préfète se demandait bien qu’est-ce qu’il y avait de bon chez Rebecca pour qu’il l’apprécie.

[Non vraiment je ne vois pas. Peut-être que tu ne sais pas regarder. Oh s’il te plait ne dis rien toi, je préfère oublier ce à quoi tu pensais. N’importe quoi…]

On pouvait toujours faire comme si ce qui se passait n’intéressait pas, cependant parfois la curiosité l’emportait toujours. Faisant pivoter discrètement sa tête pour regarder un peu, elle se ravisa aussitôt lorsqu’elle s’aperçut que la Serdaigle était levée derrière Lasz’ en train de le chauffer. Passant ses mains devant ses yeux dans un signe de lassitude et de consternation, elle reprit une gorgée de sa boisson.

[Ils sont vraiment obligés de se donner en public, qu’ils aillent faire ça ailleurs. Ca ne saurait tardé miss.]

- Les toilettes sont par-là
! déclara la Serdaigle d’une voix particulièrement sensuelle à l’intention du Serpentard.

Amber faillit s’étouffer en l’entendant. Et elle avait lancé sa réplique juste à côté de la folle de Lizzie évidemment. Rebecca n’avait pas raté son coup c’était certain. Maintenant la Préfète était bien fixée, tout était prévu depuis le début visiblement. Mais dans quel but exactement ? Si Lasz’ avait décidé de faire cela dans le seul but de récupérer Athalie, c’était complètement ridicule, inintelligent et puéril.


[Déjà qu’il n’était jamais monté bien haut dans mon estime, il fait une chute encore plus bien plus basse que là où elle était déjà au début. A part son physique il n’a vraiment rien d’autre… Oui mais ça semble lui suffire . ]

Et puis si c’était pour se venger de la Serpentard, qui avait simplement embrassé « quelque jeune » homme… Quoi qu’elle n’aurait pas dû de son côté agir de la sorte. Bon ce qui était logique maintenant, c’est qu’ils seraient à peu près quittes. Sauf que Lasz’ abusait un peu trop. Le plus absurde dans tout ça, c’est que s’ils continuaient comme ça tous les deux, ils n’allaient jamais en finir. A toujours vouloir prendre une revanche, ça finit toujours mal.
Mathéo avait maintenant retourné son attention sur Amber. Buvant d’abord plusieurs gorgées de sa bière, il paraissait réfléchir quelques instants à ce qu’il allait bien pouvoir lui dire.


[J’espère qu’il ne va pas me sortir une autre absurdité du même genre que tout à l’heure, sinon je ne vais pas pouvoir me retenir de rire…]

- Elle va juste aux toilettes comme une personne normale

[Ça commence mal.]

et elle demande à Tudor de venir simplement au cas où il n’y aurait plus de papiers, tu vois …

[Pardon. Est-ce que tu peux répéter ? Je crois que je n’ai pas bien entendu…]

Amber ouvrit des yeux encore plus ronds que précédemment. Diable, est-ce qu’il se rendait compte de ce qu’il disait parfois ? Parce que là c’était vraiment inquiétant. En une journée jamais Mathéo n’avait sorti de réflexions aussi délirantes depuis qu’elle le connaissait. Et pourquoi essayait-il encore de lui trouver des excuses ? Amber lui avait bien dit que de toute manière Lizzie s’en chargerait bien plus rapidement qu’elle malheureusement. Enfin niveau excuses, ça n’étaient pas vraiment gagnés… Mathéo devait apprendre à mieux dissimuler une vérité troublante, parce que là c’était tout sauf cela pour le moment. Personne ne pourrait le croire s’il réagissait souvent comme ça. Même le dernier des imbéciles ne le croirait pas, du genre de Barney par exemple. Quoique… Enfin bref. Amber était bien la dernière à qui le jeune homme pouvait faire avaler ça.

- Euh … ouais … bon … je vais me taire maintenant, je crois que c’est mieux pour tout le monde en fin de compte.

Seigneur, il était tellement… Difficile de trouver les mots, mais Amber arrivait « encore » a lui trouver un charme dans cette situation. Dans la majorité des cas la plupart des personnes l’aurait trouvé idiot mais pour la rouge et or non. Elle le trouvait mignon à observer d’un air gêné ses chaussures, se demandant surement qu’est-ce qu’il lui avait pris pour sortir de pareils délires. D’ailleurs elle avait remarqué qu’il le faisait très souvent, de regarder le sol quand il était mal à l’aise ou autre. La jeune fille se pinça les lèvres pour s’empêcher de rire aux éclats tout en arborant ensuite un sourire amusé. Mathéo était un vrai numéro à lui tout seul parfois. C’était surement ce qui l’amusait le plus chez lui, et ce côté que personne ne devait vraiment avoir l’occasion de voir bien souvent aussi. Mais elle était heureuse, parce qu’au moins elle pouvait être la seule à le connaitre quand il était ainsi.
Relevant pour finir ses yeux vers la Préfète, il s’efforça de lui faire face essayant tant bien que mal de s’expliquer.


- J’ai l’air d’un triple demeuré là,

[Hum à peine…Tais-toi.]

mais je ne suis pas si idiot en temps normal ! Enfin, c’est que …

Amber passa une main devant ses lèvres en étouffant un fou rire nerveux. Posant ensuite un bras sur le comptoir pour s’y accouder, le regard entièrement tourné vers lui, tête posé sur sa main pour écouter plus attentivement ses dires qui laissait un ravissant sourire sur le visage de la jeune fille tant elle le trouvait drôle. Mathéo s’était retourné vers le bar, les mots devaient lui échapper à ce moment précis.

- Bon, ben … je n’ai pas assez bu je crois …

[Assez ? Ou trop ? Il n’a bu qu’une verre à peine… Ah oui c’est vrai… Mais si ça se trouve, je n’ai même pas remarqué, peut-être qu’il s’est fait resservir plusieurs fois quand je regardais ailleurs. Possible]

Le jeune homme fuyait Amber du regard, il n’y avait rien d’étonnant à cela. Elle comprenait tout à fait qu’il évite de la regarder, peut-être qu’il se rendait compte des énormités plus que surprenantes qu’il avait lancé.

- T’es jolie Amber aujourd’hui ! S’exclama-t-il pour finir.

Haussant un sourcil en signe d’étonnement, cette dernière réplique la fit rougir aussitôt, et lui fit baisser légèrement les yeux. C’était en elle un embarras délicieux, auquel elle ne s’attendait pas du tout. Surtout après toutes les idioties qu’il lui avait sorti. C’était la première fois que Mathéo lui disait un compliment d’ailleurs. Enfin, il l’avait surement dit pour se rattraper, mais bon elle était tout de même ravie.


-C’est la première fois que je te vois comme ça, et je dois dire que tu ne m’auras jamais autant fait rire Mathéo. Tu es tellement imprévisible.

Se redressant ensuite pour appuyer ses deux bras sur le bar, mains jointes, elle ajouta dans un murmure, un sourire gêné aux lèvres :

-Merci. Toi aussi… Enfin non. Enfin si ! J’veux dire c’est pas que tu es joli toi, c’est beau plutôt en fait pour toi.

[Bref, je crois qu'il a compris. Lamentable.]

Soupir. Lasz' venait de se lever, surement pour rejoindre la Serdaigle. Amber haussa les épaules. Il faisait ce qu'il voulait après tout, mais elle comptait bien lui dire deux mots de ce qu'elle pensait de lui un de ces jours.
Amber tourna de nouveau son regard vers le jeune homme, repensant à tout ce qu'il avait dit juste avant, et elle ne put s'empêcher de sourire de nouveau, et bien sur la rouge et or ne put se retenir de rire encore un peu mais discrètement.


-Excuse moi, c'est que... C'était tellement drôle. Pardon, claironna-t-elle en essayant de retrouver son sérieux ayant peur qu'il soit susceptible.

________________Requiem for a Prophecy________________


Jake&Amby <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sortie du 17/12 [Le rpg se passe début février]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?
» Pour comprendre ce qui se passe en Haiti.
» QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: Saison 1 :: Reste du monde :: Pré-au-Lard-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Ecoles, Académies, Pensionnat, Poudlard