Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 [Kieran/Zimmou/Léna] C’est l’histoire d’un schtroumpf qui court, qui tombe Et qui se fait un bleu ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léna Taylor
GryffondoravatarGryffondor

MessageSujet: [Kieran/Zimmou/Léna] C’est l’histoire d’un schtroumpf qui court, qui tombe Et qui se fait un bleu ..   Mer 12 Juin - 11:30





    Suite de ce rp : http://harry-potter-world.exprimetoi.net/t880-lenakieran-dire-qu-ils-avaient-bien-cache-leur-jeu-les-coquins#13452

    Parce que c’est tellement marrant de jouer. D’arrêter de se prendre la tête pendant cinq minutes. On oublie ses pauvres soucis et on se réinvente une façon de vivre. On la transforme. On essaie de trouver un sens mais s’il n’y en a surement pas. Jouer. Rire. S’amuser. Ces mots étaient quand même plus attirants que les Responsabilités auquel on est tout le temps confronté.  Alors oui pour échapper au conventionnel, les deux jeunes avaient trouvé un jeu. Un jeu pour eux. Léna aimait ça parce que ça reflétait également sa personnalité. Elle n’aimait pas rentrer dans le cadre et avec cette relation, elle le prouvait une nouvelle fois. Habillé comme un homme Serpentard, juste parce qu’on l’avait défié. Parce que c’était lui. Ce garçon était quelqu’un de bien, quelqu’un avec qui on pouvait ne plus se prendre la tête. C’était Kieran tout simplement. C’était comme une bouffée d’air frais dans ce monde de fou. Et qu’est ce que ça faisait du bien.

    Haha, voilà que le charmant jeune homme se retrouvait en caleçon tandis que la belle était vêtue de ses habits. Quel spectacle ravissant. La jeune ne put s’empêcher d’éclater de rire. Ils étaient quand même idiots, avec leur jeu complètement stupide. Léna lui avait tendu une perche, il était encore tant d’abandonner. Mais il l’avait vaillamment refusé. Il avait eu raison d’ailleurs. C’était nettement plus intéressant de vivre en prenant des risques, plutôt qu’en restant sérieux en permanence. Les folies sont les seules choses que l’on n’oublie jamais. Cette histoire, Léna ne l’oublierait pas. Elle ne ressemblait en rien à ce qu’elle avait eu avant. C’était étrange, mais elle savait qu’avec le jeune homme à ses côté, elle était capable de tout. Il lui donnait force et courage de combattre le monde.

    Léna se demandait combien de temps cela faisait-il qu’ils étaient tous les deux en tête à tête. C’était étrange mais la jeune fille avait l’impression que le temps passait à une vitesse. C’était souvent ça quand on s’amuse. En général c’est les meilleurs moments qui passent à une allure folle tandis que les moments qu’on ne voudrait pas vivre ralentisse le temps. Léna observait Kieran, qu’il était mignon dans cette tenue très légère pour un automne. Pauvre petit, il ne fallait quand même pas qu’il attrape froid. Ce serait triste, ils ne pourraient pas faire tout et n’importe quoi par la suite.

    Alors tu l'enfiles ma chérie ? Ne t'inquiète pas pour moi, je suis très résistant niveau santé. Je survivrai à mon nouvel accoutrement sexy. Chaussettes, chaussures et caleçon, ça le fait, non? Cap de dîner comme ça avec moi à la Grande Salle tout à l'heure ?

    Evidemment qu’elle l’enfilait quelle question. Elle se hâta donc d’enfiler la dernière pièce qui manquait à sa tenue. Et voilà maintenant, elle avait l’air d’une vrai Serpentard. Heureusement que c’était un jeu avec le jeune homme parce qu’en temps normal, elle n’aurait jamais porté l’uniforme des Verts et Argents. A vrai dire ce n’était pas sa maison préféré, rare était les personnes qu’elle appréciait là-bas. Tant mieux, il aurait besoin de résistance de toute façon pour ne pas attraper froid dans une pareille tenue.

    Diner comme ça dans la Grande Salle … Pourquoi pas après tout. De toute façon, c’était quand même lui qui avait la tenue la plus ridicule. Donc évidemment qu’elle allait relever ce énième défi. Elle n’était pas du genre à abandonner si vite. Et puis d’ailleurs si elle comptait bien, c’était à son tour de donner un défi parce que le jeune homme venait de lui en faire deux à la suite. Et oui Léna comme une digne Gryffondor, dépêches toi de reprendre les rênes.

    – Parfait si c’est ce que tu veux, mais alors tu devrais diner avec moi à la table des Gryffondor. Le marché te convient-il ?

    Demanda la jeune fille avec l’un de ses sourires malicieux. Pauvre garçon. Il devait déjà aller manger en caleçon et en plus à la table des Rouges et Ors. Mais il avait accepté le jeu, non ? Alors c’était à ses risques et périls.

    La jeune fille observa sa montre et vit l’heure avancé. C’était donc déjà l’heure d’aller diner. Elle lui souri, déposa un baiser sur ses lèvres et l’entraîna en sa compagnie dans les escaliers. Il était grand temps de quitter le toit pour retrouver l’ambiance chaleureuse des couloirs de Poudlard. Léna sentait les regards pesaient sur eux, au fur et à mesure qu’ils passaient mais elle s’en fichait assez. Après tout, ceux qui rient n’ont rien de mieux à faire. Ils arrivèrent enfin au rez-de-chaussée et pénétrèrent dans la Grande Salle. Léna emmena Kieran à leur table.

    – Alors tu as toujours envie de continuer la partie ?
    .
    Annonça t-elle avec une sorte de défi dans les yeux. Si le jeune comme arrêtait maintenant, c’était elle qui avait le pouvoir. Il en avait surement conscience et c’était pour ça que Léna savait qu’il allait continuer à jouer avec elle. Il était gentil mais restait un mec plein d’orgueil. Se faire battre, ou abdiquer devant une fille aurait été trop honteux pour un garçon comme Kieran.

    Léna s’installa. Elle tourna la tête pour voir qui était présent. Elle vit Ruth au loin. Il faudrait vraiment que la jeune fille lui parle de Kieran, elle n’apprécierait surement pas de savoir que sa meilleure amie lui ait caché un truc comme ça. Mais ce n’était pas ça le plus important, tandis qu’elle tournait la tête, son regard se posa sur Zimmou. Oh non, elle avait oublié ce petit détail. Finalement ils auraient mieux fait de rester tous les deux sur le toit. Ce n’était pas que Léna n’avait pas envie de le voir, au contraire, elle l’adorait, c’était vraiment quelqu’un de génial. Mais là elle était quand même en compagnie de Kieran et si le jeune homme la voyait avec lui, il interviendrait forcément. La Gryffondor n’avait pas envie de s’expliquer, pas ce soir là en tout cas.

    Mais bon soyons optimiste, avec un peu de chance Anthony serait tellement pris par sa conversation avec ses potes qu’il ne remarquerait même pas leur présence. Léna essaya donc de se vider la tête pour ne plus penser à lui, et tourna son regard vers le beau Serpentard. C’était nettement plus intéressant de le regarder lui.

    – Je dois avouer que tu es un adversaire de taille. Mais crois-tu vraiment que tu arriveras à repousser tes limites ? Parce que crois-moi, tu ne sais vraiment pas ce que je te réserve.

    Annonça-t-elle avec un grand sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran O'Farrell
SerpentardavatarSerpentard



MessageSujet: Re: [Kieran/Zimmou/Léna] C’est l’histoire d’un schtroumpf qui court, qui tombe Et qui se fait un bleu ..   Jeu 11 Juil - 15:11

C'était le comble du ridicule quand même. Se retrouver en caleçon, chaussettes et chaussures... Heureusement pour lui le ridicule ne tuait pas, sinon il serait mort à la minute où il aurait enlevé son pantalon oui. Voir même avant, bref.
Mais que serait une vie si l'on y ajoutait pas une touche de piment et un brin de folie ?
Léna était ravissante dans sa tenue de Serpy, vraiment ce look garçonne lui allait si bien. Une gryffondor habillé en Serpentard. Lorsque l'on savait que ces deux maisons étaient à la base ennemie c'était assez peu commun faut dire.

– Parfait si c’est ce que tu veux, mais alors tu devrais diner avec moi à la table des Gryffondor. Le marché te convient-il ? Demanda-t-elle avec son joli sourire malicieux.

Tu parles d'un challenge ! C'était sûrement l'un des pires défi ridicule qu'il était en train de faire depuis qu'il avait mit les pieds sur terre. Mais le marché lui convenait parfaitement.

Petit coup d'oeil à sa montre, visiblement, si elle souriait ainsi, c'est que l'heure était propice au dîner à présent. N'Nième baiser et la belle l'entraina vers la Grande Salle. Bonté divine, l'effet que ca faisait de se promener torse nu dans les couloirs et escaliers pour s'y rendre... Il n'avait pas honte, non, Kieran avait conscience qu'il avait un corps de rêve, et une petite amie magnifique dans son nouvel attirail de Serpy mais c'était quand même impressionnant le nombre de regard qui étaient braqués sur eux. Ils étaient si loin de
passer inaperçu

Arrivés à la table des Gryffondors. L'étudiant s'installa avec elle, le plus tranquillement et le plus normalement possible. Comme s'il portait toujours sur lui ses vêtements et se fichant éperdument des gens curieux qui les regardaient et se demandaient qu'est-ce qu'il devait bien se tramer entre eux deux tout à coup.


– Alors tu as toujours envie de continuer la partie ?

Est-ce qu'elle doutait encore de la parole du jeune homme ? Il avait accepté d'entre dans l'arène et ça n'allait pas être à la meilleure partie du jeu qu'il allait faire demi-tour. Sa fierté en prendrait un coup sinon. Oh que oui, il allait poursuivre ce défi jusqu'au bout. Le seul problème resterait les professeurs au bout de la salle qui devait se questionner sur sa tenue déplacée mais bon. Il n'était plus Préfet, heureusement pour lui.

*Tu parles de montrer le bon exemple sinon, si je l'étais encore.*

Ainsi donc, Kieran était bien décidé à ne pas s'avouer vaincu alors qu'ils commençaient à peine à prendre fu bon temps. Sincèrement, il était vraiment bien avec elle, Léna était tellement drôle. Elle souriait à la vie et la vie lui souriait en retour, elle n'avait pas peur de la croquer à pleine dent et de profiter de chaque seconde qui lui était offertes et c'est ce qu'il aimait chez elle.
Après... Le hic qui pouvait encore craindre, c'était sa meilleure amie. Athalie ne devait pas être bien loin et si elle l'apercevait ainsi vêtu et à la table des Gryffondors et avec Léna, elle allait sûrement lui en vouloir. Mais il trouverait bien un moyen de s'expliquer avec elle plus tard. Il ne faisait rien de mal après tout. Au contraire, il ne s'était jamais autant amusé depuis le temps.


- Je dois avouer que tu es un adversaire de taille. Mais crois-tu vraiment que tu arriveras à repousser tes limites ? Parce que crois-moi, tu ne sais sûrement pas ce que je te réserve.

C'était logique. Évidemment qu'il était un adversaire de taille. Il suffisait qu'on le mette sur le ring et il gérerait jusqu'au bout et assurerait même sous la pression. Il resterait toujours le joker de la dernière minute, l'as de la dernière chance !

Lui rendant son sourire :


-[color:ef76=a5d152] Si tu arrives à repousser tes propres limites, évidemment que j'y arriverai.

Et se penchant légèrement vers elle, il lui murmura sensuellement dans un sourire discret :

- Toi non plus tu ne sais pas ce que je te réserve. N'empêche... On doit être le centre d'attention en ce moment, tu ne crois pas ?



(Désolé il est hypra court. Mais j'ai du me dépêcher. Je le modifierai plus tard ! ‹3)

________________Requiem for a Prophecy________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Kieran/Zimmou/Léna] C’est l’histoire d’un schtroumpf qui court, qui tombe Et qui se fait un bleu ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» c'est l'histoire d'une petite graine qui court qui trébuche et qui se plante - Nate
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée :: La grande salle :: Diner
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit