Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Cours #1 Potions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucifer Mogg
avatar


MessageSujet: Cours #1 Potions.   Lun 27 Mai - 9:12

Goutte du Mort Vivant.



9h, le 2 Septembre.

Le tourne-disque émettait une musique classique, composée par un moldu, mais Lucifer s'en fichait, trop préoccupé à remplir les derniers questionnaires du Ministère de la Magie, destiné uniquement au corps enseignant. Rien que le premier intitulé était une farce : « Êtes-vous satisfait des mesures prisent par le Ministère de la Magie concernant la sécurité de Poudlard ? ». Il avait beau chercher, il ne se rappelait pas d'une quelconque mesure visant à cette fin... Pourtant lui et Alice en avaient bien besoin, car s'ils n'étaient pas des nés-moldus ni des traîtres à leur sang, ils étaient des déserteurs... Pire, donc.

Le trajet jusqu'à sa salle de Potions fut incroyablement pénible et long, il traînait presque ses affaires derrière lui, et poussa machinalement ses élèves agglutinés devant la porte, espérant rentrer les premiers pour avoir le choix de leurs places. Un coup de baguette actionna un cliquetis, il pouvait entendre trépigner derrière lui... S'ils pouvaient être aussi motivés pour finir leurs devoirs à temps.

En traversant le couloir, il alluma les bougies suspendues au plafond, tandis que le vomitoire déversait le groupe d'ados totalement désintéressés de sa matière, la faute à un remplaçant incompétent. Est-ce que ça valait réellement le coup ? Oui, pour obtenir les faveurs de son patron.
Mogg ne prit même pas la peine de se présenter, il avait toujours les mêmes cerveaux devant lui, et ils n'étaient pas totalement amnésiques.


- Livre page 121. Recette, potion, une heure, dit-il avachi dans sa chaise.

Il n'avait même pas envie de regarder Alice, ce matin, c'est pour dire l'état dans lequel il s'était levé, quoique sa coiffure pouvait tout aussi bien en témoigner. Il préférait fixer Taylor avec véhémence l'heure durant que s'affairer à répondre aux questions que semblaient vouloir lui poser certains élèves.


- Si votre question concerne la potion tout est écrit dans le manuel, répondit Mogg placidement face aux bras levés, sans quitter Taylor des yeux.

Plusieurs mains se baissèrent, deux restèrent, des tenaces, il fut obligé de les regarder. Pour une fois ce n'était pas Tudor et son crétin de Poufsouffle, mais Enora Valentine, une Serdaigle particulièrement agaçante, à vouloir absolument assister aux cours de potions. Il lui donna la parole, sans grande conviction :


- Professeur, est-ce que je peux... aller... aux toilettes ? Fit-elle en tremblant.

Le maître des potions, frustré mais ne le montrant pas, hocha légèrement la tête de gauche à droite. Il donna immédiatement la parole à l'autre Serdaigle au bout de la salle qui dut brailler pour se faire entendre.

- Ça fait quoi si on donne une goutte du mort vivant à un zombie, m'sieur ?

Cette fois-ci ses yeux se plissèrent. Qu'est-ce qu'il voulait insinuer, celui-là ? Mogg regarda instinctivement Alice, il s'en voulut mais c'était nécessaire pour contrôler ses pulsions meurtrières.

- Ne me tentez pas de faire le test sur vous, finit-il par lui répondre entre ses dents, et en re-fixant férocement Taylor.

________________Requiem for a Prophecy________________

Bacchanale
Diabolique sorcière
Sois mienne ou
Ma passion
Te mènera en enfer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Cours #1 Potions.   Ven 31 Mai - 9:36

Premier cours de potion. Ce retour à la routine était terriblement bizarre. Agaçant, aussi, considérant qu'Il aurait une certaine supériorité sur elle en tant que professeur... Non, Alice ne se sentait pas du tout à sa place en tant qu'élève. Elle en avait trop vu, trop fait, pour supporter d'être considérée plus longtemps encore comme une enfant. Quoi qu'il en soit, elle conservait ses bonnes habitudes... squatter dès 6h la salle de bain des préfets - lancer au passage un maléfice de glue perpétuelle aux produits de beauté de Diland posés sur le lavabo - digérer sa tronche livide de cadavre renvoyée par le miroir.

*Pourquoi t'es moche ?*

Mais elle ne L'avait pas croisé depuis deux jours, évidemment ça la minait même si elle ne l'avouerait pas. Alors, comme ni l'un ni l'autre n'y échapperait ce matin, elle fit ce qu'elle pu pour arranger sa gueule brisée - et une fois encore, elle avait chouré des fringues à Athalie Duchâteau, son père négligeant toujours de lui filer le moindre gallion.

La classe s'agglutinait autour de la porte, et elle se tenait à l'écart, vaguement dégoûtée, se demandant si l'absence d'O'Farrell pour la faire chier à ce moment précis était une bonne chose ou non. Elle jeta un regard à McMillan, pas très loin d'elle, et elle se sentit à nouveau très moche. Il y a un an, elle avait au moins le mérite d'être banale... Bordel, comment avait-elle pu s'autodétruire à ce point.
Elle n'y avait pas accordé d'importance jusqu'à ce qu'Il revienne, en fait.

Et enfin, le bruit de ses rangers cloutées résonna dans les cachots. Visage teigneux, regard cerné et cheveux en bataille - et odeur d'alcool rance de la veille dans son sillage - Lucifer Mogg était quant à lui toujours aussi séduisant. Alice entra bonne dernière dans la salle de potions, soucieuse de ne pas frôler qui que ce soit - de toute façon, sa place au premier rang était toujours libre.

- Livre page 121. Recette, potion, une heure.

Il ignorait totalement sa présence... Sans doute son souci de discrétion, ou peut-être qu'il n'avait simplement pas envie de subir sa sale gueule. Rendue ultrasensible par le manque de contact ces dernières 48h, Alice serra les dents, et se concentra sur son livre, soucieuse de tout oublier dans sa concentration de potionniste.

"Ingrédients : racine de valériane, fève soporifique, asphodèle, armoise."

Alice agita distraitement sa baguette, attirant à elle les ingrédients nécessaires sans avoir à bouger son noble popotin de sa chaise.

- Si votre question concerne la potion tout est écrit dans le manuel.

Elle allait machinalement échanger un regard ironiquement désespéré avec Mogg, mais il ne lui accordait toujours pas la moindre attention. Son regard malsain fixait avec insistance - elle tourna la tête - Taylor et/ou Black ?
Rageuse, elle reporta son attention sur son livre :

"Faire infuser l'armoise dans une eau frémissante à feu doux pendant 3 minute, remuer sept fois le contenu de votre chaudron dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et ajouter l'asphodèle..."

- Ça fait quoi si on donne une goutte du mort vivant à un zombie, m'sieur ?

Alice releva doucement la tête, inquiète, et croisa enfin son regard. La vérité, c'est que cette question était en fait très intéressante concernant ses létaux projets personnels, mais Lucifer semblait le prendre bien plus personnellement. Capable de faire la différence, Alice aurait très bien pu le rassurer en lui certifiant qu'il n'avait - presque - rien d'un zombie. Mais bon, premièrement ils étaient en classe, et deuxièmement, elle avait la rancune tenace.

- Ne me tentez pas de faire le test sur vous.

Et il toisa à nouveau Taylor et Black. Alice fronça les sourcils, ajouta l'asphodèle à son chaudron, et tourna dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à obtenir la teinte lilas décrite dans le livre...

"... couper la fève pour en extraire le ju-"

Un avion en papier enchanté, aux ailes frémissantes, venait de se poser sur son livre. Alice se pinça l'arrête du nez, agacée d'être ainsi dérangée dans sa préparation, et déplia la feuille sans même prendre la peine d'être discrète - elle avait peu de risques d'être collée, après tout.

"Alors von Gotha, ça fait quoi de savoir que Mogg et Taylor ont passé la nuit ensemble ?"

Elle entendait ricaner derrière elle, mais elle prit le temps de dévisager son amant avec une arrogance blessée avant de se retourner vers le ou les auteurs de ce mot, majeur levé, leur promettant mentalement les pires souffrances si l'information s'avérait fausse, peu importe qu'elle soit dans le giron du directeur ou non.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
 

Cours #1 Potions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
» [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)
» Mlle Bergamote ) 1er Cours de Potions
» [Sept.] Cours de potions n°1 (Années 1 à 3)
» Cours de Potions - Ecole des Ombres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: 
Poudlard
 :: Sous-sols :: Cours de Potions
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit