Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [Perso] Listen to your heart, & do it !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Summer Diland
PoufsouffleavatarPoufsouffle



MessageSujet: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Dim 7 Avr - 15:32





Les méandres de la vie avaient sonné l'heure, ne doutant plus de la durée nécessaire, exigeant l'existence de ce moment longtemps redouté, causé notamment par cette révélation inattendue partiellement puisque le prénom à l’assonance douloureuse n'était pas purifié. La nuit dominait le jour, laissant danser la lune avec les étoiles éternelles, vivant éternellement sans problèmes. La vie ne se résumait pas aux étoiles, mais aux feuilles d'automne se percutant au moindre souffle violent. Faite de hasard, elle vous menait par le bout du nez de nombreuses fois, se proclamant maître de votre vie, sans laisser le loisir d'en discuter.

Assise sur le rebord, ses poumons s'aéraient tandis que son coeur songeait davantage que son esprit. En début de matinée, ses doigts s'étaient égarés sur un bout de parchemin, adoptant la courbe requise pour faire parvenir un mot au gryffondor, l’incitant à se rendre à la tour d'astronomie en cette soirée. La situation qui parvenait à l'angoisser un peu prenait parfois des allures de pièce de théâtre comique. Pour une fois, elle possédait l'avantage, Aaron ne sachant pas encore qu'elle même était au courant de sa relation passée avec McMillan. L'ignorance quant à ce détail la saisissait, ce qu'elle souhaitait c'était en parler avec le principal concerné, parler de la raison de ce silence, mais en aucun cas de cette sauterelle qui l'exaspérait. Cette entrevue permettrait la mise au clair de certains événements, et en prime, l'officialisation de leur relation, si tout se terminait comme elle l'espérait. Étonnement, l'envie de le voir l'avait assailli à la première idée qu'ils pourraient se voir en cette soirée. Depuis cette rentrée, le temps manquait cruellement, laissant l'artifice de se voir à une échelle très réduite ..

- C'est toi ?

Un bruit de pas s'était fait retentir, cependant, l'ombre imposante l'empêchait de percevoir la silhouette qu'elle pouvait plus ou moins deviner- à moins que ce ne soit une statue?- . Sourire aux lèvres, l'envie de le réprimander présente lors de l'aveu réalisé par Mathéo s'était envolé, laissant place à la hâte.

________________Requiem for a Prophecy________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Lewis
GryffondoravatarGryffondor
I ♥ Athalie


MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Dim 7 Avr - 16:20

La nuit était claire et somptueuse, se perdant dans l'admiration des étoiles. Son côté rêveur et artiste faisait qu'il voyait mille et une nuances dans ce magnifique ciel de fin d'été. Il en oublierait presque pourquoi il se trouvait dans les couloirs du septième étage. Aaron baissa le regard vers sa main où se trouvait toujours le mot qu'il avait reçu un peu plus tôt. D'abord surpris, il avait tout de suite reconnue la douce écriture, son cœur faisant un bon dans sa poitrine. Depuis le temps qu'il désirait la revoir en tête à tête, échanger bien plus que juste un vague bonjour/bonsoir entre deux cours. Summer. La jeune fille qui hantait depuis maintenant plusieurs mois ses pensées. Il la considérait d'abord comme sa sœur, voulant la protéger, après l'avoir trouver sans défense dans une classe vide avant de comprendre, lors de la fête organisée à la fin de l'année que ses sentiments envers elle bien plus que cela. Ils s'étaient quittés sans vraiment mettre tout ceci au point, se laissant tous deux dans l'ignorance la plus totale, se fuyant mais se cherchant en même temps. Et cette invitation, sur ce bout de papier, marquait un tournant décisif dans leur histoire. Aaron soupira, pour calmer son excitation de la revoir, faire enfin glisser sa longue chevelure blonde entre ses doigts, comme la belle indienne qu'elle avait été et qu'elle est toujours. Ses grands yeux bleus si sage dans lesquels il aimait s'y perdre. Summer. Le jeune homme abandonna la contemplation du ciel, reprenant son chemin silencieux dans les couloirs vide et froid du château, mais le cœur heureux. Bien qu'il soit étudiant, il n'avait toujours pas le droit de se balader dans les couloirs de Poudlard après le couvre-feu. Mais qu’importent les règles quand on attend cet instant depuis si longtemps? Alors qu'il grimpa quatre à quatre les marches de l'escalier qui menait à la Tour d'Astronomie, lieu du rendez-vous, les paroles de Rebecca durant le cours de maniement des armes lui reviennent en mémoire. Aaron arrêta son mouvement, soudain mal à l'aise. Devait-il lui en parler? Et puis, quelle importance au final, vu que tout était finis depuis un bon moment maintenant, depuis bien avant qu'il n'embrasse la préfète pour la première fois. Mais lui en voudrait-elle? Et puis surtout, qu'adviendra-t-il si jamais Rebecca, voulant surement faire du mal à la jeune fille, lâche la bombe? La connaissant, elle ne ferait pas les choses à moitié. Le jeune homme prit une profonde inspiration puis expira. Non, elle ne ferait pas ça, il n'avait rien à craindre. Du moins l'espérait-il. Confiant, il grimpa les dernières marches mais s'arrêta sur le palier, le souffle coupé. Elle était là. Summer. Si belle en cette nuit, tellement parfaitement. Elle était assise sur le rebord, ce qui le fit tressaillir. Et si elle tombait? Était-elle donc folle?! Il amorça un mouvement vers elle et elle dû l'entendre, car se retourna, sans pour autant le voir, toujours dans l'ombre.

- C'est toi?

Elle souriait. Un sourire comme il les apprécie chez elle, si joyeuse et insouciante, pourtant, avec cette lueur d’inquiétude dans le regard. On dirait une biche. Mais surement qu'elle n’apprécierait pas la comparaison. Il sourit aussi, tout en s'avançant dans la lumière, jusqu'à qu'il soit en face d'elle. Il la prit par la taille, la souleva pour la mettre les deux pieds sur le plancher de la Tour, ce qui était surement moins risqué. Il continua de la regarder en silence, trop heureux d'enfin la revoir, sans aucuns autres élèves autour qui les fixaient, sans professeur pour les réprimandaient car ils n'étaient pas assez concentrer. Juste tous les deux. Il caressa sa joue, du bout des doigts, un brin moqueur.

-Bien sûr que c'est moi. A moins que tu attendais quelqu'un d'autre?
Il laissa plané un court silence puis reprit: Tu voulais me voir pour quoi?

*Question stupide. Surement pour la même raison que moi je voulais la revoir, non? ...Non?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Diland
PoufsouffleavatarPoufsouffle



MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Dim 7 Avr - 16:58

L'ombre était épaisse, l'empêchant ainsi de percevoir nettement la silhouette, mais qui cela pouvait-il être d'autre que lui? Certainement pas un bandit aux intentions malsaines. Une fois celui-ci perceptible, un lâche soulagement prit les devants, abattant sur sa route la moindre once de sentiments péjoratifs. Le lapin ne serait pas de la soirée, la solitude fuyait au loin.
Patiemment, telle une enfant obéissante, elle ne bougeait pas d'un poil, attendant une initiative de sa part qui ne se fit pas longtemps désirer. Les mains autour de sa taille, son dos se retrouva appuyé contre le vide, ses jambes ballant au dessus du sol avant de le rejoindre une nouvelle fois. Sa main qui avait bataillé dans ses longs cheveux blonds lors de l'été dernier, se retrouvait animée sur sa joue.

-Bien sûr que c'est moi. A moins que tu attendais quelqu'un d'autre?

Si elle attendait quelqu'un d'autre? Non, quelle idée. C'était à lui qu'elle avait donné rendez-vous, en aucun cas à un autre. C'était lui qu'elle avait voulu observer, lui qu'elle avait désiré retrouver dans le secret. Pas un autre, et quel autre si cette alternative était envisageable? Excepté son frère Mathéo, avec qui elle aurait pu établir un QG afin de mettre au point leur prochaines attaques, elle ne percevait personne d'autre.
La solitude accompagnée, le silence complet, les couloirs se retrouvaient dénudés de vie, la plupart des habitants du château se trouvant déjà dans les chemins merveilleux des rêveries effrontées.

- Tu voulais me voir pourquoi?

Ah. Mince. Son esprit lui jouait des tours, lui rendant la vision complexe quant aux raisons de cette invitation qui malheureusement ne possédait pas qu'une seule et unique motivation. Le désir de se retrouver seul avec se métamorphosait en principale raison, mais la seconde demeurait toujours, et ce même si la tendance à ce qu'elle soit noyée dans l'ombre apparaissait. Que faire alors ? Lui en parler maintenant, et ainsi découvrir la suite des événements, engendrant le risque de mettre très vite un terme à cette entrevue? Ou .. profiter, et remettre cet aveu à plus tard? Écarter les problèmes, et profiter, une alternative intéressante. Le doute persistait quant à la solution raisonnable, son esprit vacillant avec facilité. L'ignorance s'installait alors, prenant le pouvoir sur l'ensemble de ses intérêts. Provoquer le courage ou le refouler? Dilemme, car l'envie de s'évader s'ancrait dans son coeur.
Portant ses mains sur le torse du jeune homme, elle le fixait, s'accordant quelques secondes de réflexion supplémentaire. Indécis, son esprit l'était plus que tout.

- Je dois être en possession d'une raison pour pouvoir te voir? singea-t-elle.

Sourire aux lèvres, son coeur lui soufflait qu'elle s'engouffrait dans un chemin sinueux qui ne l'amènerait certainement pas dans un pays lumineux et paisible. Soufflant intérieurement, elle posa sa tête sur l'épaule du jeune homme, pour la relever presque aussitôt et déposer ses fines lèvres sur les siennes :

- Je voulais juste te voir, être avec toi.

* ... *

Sa main dans la nuque du jeune homme, elle baissa la tête furtivement. Elle avait tant de chose à lui dire .. Notamment sa connaissance concernant ce qui la tracassait, mais également ce qui touchait à son frère, désirant lui faire part de leur mésaventures. Sens des priorités .. primordial.

- J'aurais voulu te parler de quelque chose .. Enfin de quelqu'un en réalité. souffla-t-elle.

Tâchant de maintenir son sourire afin de ne pas affoler le jeune homme, elle restait silencieuse, désirant que le jeune homme s'impose en premier lieu.

________________Requiem for a Prophecy________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Lewis
GryffondoravatarGryffondor
I ♥ Athalie


MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Sam 13 Avr - 14:43

La nuit était calme, subtilement attachante. Silencieuse, comme pour laisser bercer les secrets des deux amants. Un nuage passa devant la lune claire, assombrissant quelques secondes le doux visage de Summer, dont Aaron ne détacha pas le regard. Il continuait de caresser son visage tandis que la jeune demoiselle posait ses mains sur son torse. Lui, penchant légèrement la tête sur le côté, pour voir la part de son visage éclairée et pouvoir y lire ses sentiments. Elle semblait indécise, comme si quelque chose la tourmenter. Il attendit sa réponse, pourtant si banale, avec une once d'inquiétude. Qu'avait-elle donc?

-Je dois être en possession d'une raison pour pouvoir te voir? Singea-t-elle.

Le jeune homme se retient de pousser un soupir de soulagement et regarda sa Dulcinée avec douceur. Elle lui avait fait peur sur ce coup-là, sérieux! Non. Bien sûr que non qu'elle n'avait pas besoin d'une raison pour désirer le voir. Lui-même avait-il une véritable raison pour pouvoir la voir? Certainement, si ce n'était juste ce besoin irrévocable d'être avec elle. Juste avec elle. Son sourire était aussi radieux que la lune, aussi étincelante qu'une étoile. Elle était son guide dans cette nuit froide et sinueuse. Un peu poète et fleur bleu sur les bords notre cher Aaron Lewis? Il faut croire, c'était qu'y faisait son charme, son côté un peu rêveur et attentif à la gente féminine. La tête de Summer se posa quelques secondes sur son épaule avant que ses lèvres effleurent les siennes.

-Je voulais juste te voir, être avec toi.

S'il ne se savait pas être en pleine réalité, il aurait cru rêver. Le jeune homme désirait l'embrasser avec passion mais ne bougea pas, car elle semblait avoir autre chose sur le cœur. Il sentit la main de la jeune fille sur sa nuque, puis elle baissa la tête. Aaron fronça les sourcils. Non, décidément, il y avait quelque chose de plus. Il tenta de rester calme, de contenir son inquiétude grandissante, mais la réaction de Summer vis à vis de lui le laissa au dépourvu, tout en continuant pourtant à caresser sa joue.

- J'aurais voulu te parler de quelque chose... Enfin de quelqu'un en réalité. Souffla-t-elle.

Aaron eut du mal à contenir sa surprise mais retrouva très vite un visage neutre, les sourcils fronçaient, fixant la jeune fille qui souriait toujours, comme si elle essayait de minimiser ses paroles, de ne pas l’inquiéter. Mauvaise stratégie, le jeune homme s'interrogeait sans trop comprendre où elle voulait en venir. De qui désirait-elle lui parler au juste? Mathéo? Pourquoi donc voudrait-elle lui parler de son demi-frère? Surtout qu'il avait cru comprendre que les deux s'entendaient plutôt bien. Ou alors de Kieran, qui était lui aussi de retour à Poudlard. Qu'il essaye de lui voler sa Dulcinée ce serpent imbu de lui-même pour voir. Aaron n'était peut-être pas très sportif mais il savait se battre! Quoiqu'il en soit, il ne savait pas répondre, quoi dire, quelque peu mal à l'aise. Il prit le menton de Summer entre le pouce et l'index, le releva pour pouvoir la regarder dans les yeux, très sérieux.

-Tu sais que tu peux tout me dire, Summer. murmura-t-il.

Il la prit dans ses bras, car elle avait un peu froid (♪), la serra contre lui, déposa un baiser ses cheveux blonds, qui sentait... la framboise? Aurait-elle changé de shampooing, il avait le souvenir de la vanille! Mais la framboise s'est bien aussi, ça lui plaisait. Il continuait de la caresser, un peu comme pour la rassurer. Même s'il tentait plus de se rassurer lui qu'elle. Il avait la désagréable impression que cette conversation allait mal finir. Comme si tout allé se jouer maintenant. Il détestait cette impression. Il baissa son visage vers celui de la jeune fille, souriant doucement, comme elle-même le faisait pour lui. Comme s'ils cherchaient à se préserver l'un et l'autre d'un secret trop lourd à porter. C'était étrange. Et si....

-Alors, vas-y, dis-moi, de qui voulais-tu me parler? Je te répondrais en tout honnête, je te le promets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Diland
PoufsouffleavatarPoufsouffle



MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Dim 14 Avr - 9:35

Une tension étrangère parcourait son corps, lui hérissant la plupart de ses sens. Son coeur droit ne souhaitait pas se voiler la face, mais son coeur gauche exigeait la satisfaction momentanée. Sa raison possédait la sagesse, et sans doute venait-elle de se tourner dans la bonne direction, vers le sol, et non vers cette nuit minutieusement constellée. La rêverie qui aurait pu devenir réalité s'éloignait rapidement, et de façon précaire. Le gryffondor n'avait cependant pas cessé son mouvement sur sa joue, laissant la sensation d'une inquiétude éventuelle. La lune se camouflait de temps à autre derrière ces nuages sinueux, pour revenir à la charge, plus lumineuse que jamais. Le reflet dans le miroir de leur situation imminente. La joie de se retrouver désamorcer par l’inquiétude, le chagrin.
Son menton relevé, dirigé par la main du jeune homme, elle le fixait innocemment.

-Tu sais que tu peux tout me dire, Summer.

Vraiment? Savait-il dans quel océan malencontreux s'engageait-il? Tout lui dire, et lui ne savait-il pas qu'il pouvait lui rendre la pareil? Tout lui dire, à elle. Au lieu de cette désirable vérité, le choix s'était tourné vers un jeu enfantin qui perdait de nombreuses personnes dans les paysages inconscients. Cette vérité, elle la connaissait, ainsi que celle qu'il s'était osé à affirmer oralement, ne faisant qu'enfoncer le clou dans la planche de bois vieillie par le temps. La vérité, ce mot si absurde, immatériel, et pourtant puissant. Revenir en arrière devenait impossible, le mensonge se présentait cependant encore. Mais pourquoi mentir pour cacher un autre mensonge? Inutile.
Encerclé par les bras du jeune homme, elle ne put se résigner, acceptant le pêché. Lèvres déposées sur ses cheveux, la poufsouffle se sentait comme une étoile dans le ciel. Insensible, intouchable, rêveuse.

-Alors, vas-y, dis-moi, de qui voulais-tu me parler? Je te répondrais en tout honnête, je te le promets.

Une promesse qui attisa un sourire frôlant le rire. La douleur aurait pu entreprendre le chemin menant à son coeur sensible, mais elle avait décidé de s'emparer de la partie heureuse. Pleurer alors que rire était possible? Les larmes avaient assez hanté ses jours malheureux, les nuits de gloire pour la joie venaient de retentir.
Son visage adoptant un air malicieux, le jeu s'imposait comme seul maître de cette situation. Jouer, pourtant, il s'agissait d'une réalité lourde.

- D'accord.

Le sourire aux lèvres, sa réponse avait été instinctive, exprimant une gaieté presque infantine, mais la suite de ses propos présageaient une attitude .. différente, plus mature et adaptée temporairement. Une cadence lente, sucrée, douce, enfreignant les limites imposées, volant dans les nuages de la sensualité.

- On va jouer à un jeu.

Sa main s'égarait sur le torse du jeune homme, attrapant machinalement la cravate imposée. Quelques pas en arrière, et son bras percevait la possibilité de tirer l'accessoire instantanément, illustrant ses propos flous.

- J'achète la maison serdaigle...

La voix sensuelle initiale perdurait comme les retentissements des cloches dans les églises. Son comportement ne s'accordait nullement avec la chute de cette nouvelle, mais l'amusement avait exigé cette tournure.

- Je vire tous les garçons ..

Défaisant le noeud de la cravate du gryffondor, son regard ne s'était autorisé aucun virage, plongeant continuellement dans ceux du gryffondor.

- J'exige que toutes celles qui ne sont pas brunes déguerpissent.

La distance s'était automatiquement réduite, ses prunelles fondants éternellement dans les siennes. Ses lèvres proches de son oreille, ses mots étaient susurrés au creux de son oreille. L'heure de la révélation venait de sonner.

- Et .. je garde simplement le pion Rebecca.

Malgré la gêne occasionnée par ce prénom, sa voix perdurait dans le rôle obtenu primitivement. Se reculant immédiatement, le cou du jeune homme se retrouvait dénudé, la cravate se trouvant dans les mains de la jeune fille.

- Et je demande le joker pour les explications .. Tu as la main.

S'appuyant contre le mur voisin, ses mains jouaient avec la cravate du jeune homme, tandis que ses yeux nageaient encore dans l'océan du jeune homme, son visage arborant un sourire innocent.
Le mensonge venait de se briser dans un éclat d'ironie et de sensualité.

________________Requiem for a Prophecy________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Lewis
GryffondoravatarGryffondor
I ♥ Athalie


MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Lun 29 Avr - 15:19

Il sentait le tendre corps de la jeune fille contre le sien, sa respiration, sa chaleur enivrante, comment lui résister? Il la gardait contre lui, comme un trésor précieux à protéger, un être unique et innocent dont on désirait cacher la vérité pour le préserver. Pourtant, il commençait à bien la connaitre sa petite Summer, il savait quand quelque chose n'allait pas. Il connaissait son sourire et ses expressions pour cacher ses véritables sentiments et à cet instant, elle lui offrait un des sourire empoisonné si charmant et commença à s'inquiéter. Surtout quand cet air malicieux et enfantin se peigna sur son visage, là il commença très sérieusement à s’inquiéter.

-D'accord.

Un simple mot mais avec de multiples conséquences. Il venait de lui faire une promesse et le voilà contraint à l'honorer. Aaron ne bougea pas, attendit que la jeune fille se décide à mettre en place le plan qu'elle avait derrière la tête et qui n'allait très certainement pas lui plaire. Elle avait toujours ce sourire candide qui était bien plus flippant qu'autre chose. Non pas que la jeune fille était effrayé mais sa soudaine attitude l'était d'une certainement manière.

- On va jouer à un jeu.

Aaron se raidit. OK, là il y avait vraiment quelque chose. Il garda un visage neutre, fixant la douce Summer dans les yeux. Si elle désirait jouer, ils allaient jouer. Mais la jeune fille était le maitre du jeu, prenant sa nouvelle cravate entre ses mains. Normalement, Aaron avait toujours une cravata autour du cou, le plus souvent, celle des Gryffondors. Mais il était maintenant Étudiant et la ladite cravate était dorénavant entre les mains de quelqu'un d'autre, en gage de souvenir.

-J'achète la maison Serdaigle...

*Oh merde...*

Elle s'éloignait de lui, de sa voix sensuelle, tenant toujours sa cravate. Le jeune homme ne faisait aucuns gestes, de plus en plus inquiet mais en même temps, totalement hypnotiser par la superbe Summer. Non, bordel mon gars, ressaisis toi, ce n'est pas le moment, il va te tomber sur le coin du nez un truc énorme comme une maison. Comme la Maison des Serdaigle d'ailleurs. Bordel, pourquoi la jeune fille lui parlait-elle des bleus et bronze?!

-Je vire tous les garçons…

Le nœud de la cravate était détaché, son regard perpétuellement dans le sien, il n'arrivait pas à se détacher de se bleu saphir hypnotique qui aller le perdre à coup sûr.

-J'exige que toutes celles qui ne sont pas brunes déguerpissent.

Elle était si près de lui, à en avoir le souffle coupait, il en oubliait presque ses paroles. Bientôt, il ne vit plus ses yeux mais sentait son souffle dans son cou et sa voix susurrait à son oreille, traitresse:

-Et... Je garde simplement le pion Rebecca.

Aaron se raidit, regarda droit devant lui, se maudissant intérieurement. Il était dans la merde. Fait chier. Son cerveau tournait à cent à l'heure dans l'espoir de non seulement trouver une solution pour se sortir de se pétrin, mais aussi savoir qui était celui -ou celle- qui l'avait vendu. La jeune fille se recula à nouveau, sa cravate entre ses mains, tandis qu'il passait une main sur son cou dénudé, quelque peu déconcerté.

-Et je demande le joker pour les explications... Tu as la main.

*Fuck.*

Summer était là, face à lui, son air candide sur le visage, sa cravate tournant entre ses douces mains, plongeant une fois de plus ses yeux aussi bleus dans les siens. Il resta silencieux, face à elle, la regardant sans comprendre pendant que son cerveau cherchait toujours une solution. Sauf que voilà, il avait fait la promesse de lui dire toute la vérité, quelques minutes avant. Quel con. Le voilà dans de sale drap, il ne savait pas vraiment quoi faire la au juste. Finalement, il lâcha un long soupir, passa une main dans ses cheveux avant d'éclater de rire aux éclats. OK, il ne savait pas du tout quoi faire, ça aller être l'improvisation totale. Il ne lui restait plus qu'a la suivre dans son jeu et à vérifier si ses soupçons étaient exacts. Il n'allait pas se vendre sans savoir précisément ce que la jeune fille lui reprochait réellement oh! pas totalement suicidaire non plus. Il s'approcha d'elle, souriant, récupéra la cravate d'entre les mains de la jeune fille et lui passa autour du cou.

-Le joker n'est lui aussi qu'un pion dans cette partie, murmura-t-il.

De ses mains expertes, il fit le nœud de la cravate en quelques secondes, puis la laissa tomber mollement sur la poitrine de la jeune fille, prenant son visage entre ses mains, la regardant gravement. Il était inquiet et avait du mal à suivre la préfète sur la voie qu'elle venait de créer. Un chemin tortueux, semé d'embûche, dont seul elle peut traverser en toute sécurité tandis que lui, prenait le risque de tomber dans un piège à chaque pas qu'il faisait.

-... et va quémander à la reine de plus ample explications, tout en pensant que cette dernière a fait un mauvais choix en prenant Serdaigle et surtout Rebecca.

Tout en parlant, il avait fait glisser ses mains le long des bras de Summer, prenant ses mains entre les siennes, entremêlant ses doigts, histoire de ne pas se prendre une droite en cours de route. Il la fixait toujours dans les yeux, tandis que la lune brillait si haut dans le ciel, unique témoin de cette bien étrange scène, de ce jeu simple d'enfant pas si innocent. Il déposa un baiser délicat dans son cou et susurra à son oreille, comme elle semblait si amuser à le faire:

-Et le roi attend patiemment sa sentence. Alors, que répond la reine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Diland
PoufsouffleavatarPoufsouffle



MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Ven 3 Mai - 13:20

La jeune fille se surprenait à apprécier le rôle dans lequel elle s'était risquée. Jouer à la seductrice incontrôlable face au jeune homme semblait stimuler des parties encore étrangères à son esprit. Son regard innocent perdurait, laissant un souffle de poussière éternelle, elle ne le lacherait pas, déterminée plus que tout à lui faire avouer ce qu'elle savait déjà. Mesquin, peut être, mais elle souhaitait obtenir confirmation supplémentaire. D'ailleurs la couleur était tout autre une fois le foulard serré. Aaron semblait tendu.. Quelle étrange surprise ironique ! La flèche tiré avec son arc virtuel avait tapé dans le cercle rouge, dans le milieu. Satisfaite, elle restait prisonnière dans son jeu. Quant au jeune homme, il semblait se sentir assez peu concerné par la situation, riant subitement aux éclats, laissant la jeune fille dans l'incompréhension. Restant de marbre, le jeune homme s'autorisait une supériorité passagère, se rapprochant dangereusement de la jeune fille dans un seul but qu'elle ne decela qu'après réalisation. Jouant sa cravate autour de son cou, elle se laissait maîtriser, mais ne perdait pas pied.

- Le joker n'est lui aussi qu'un pion dans cette partie, et va quémander à la reine de plus ample explications, tout en pensant que cette dernière a fait un mauvais choix en prenant Serdaigle et surtout Rebecca.

Ah, il préférait donc rester prudent. Soit .. Il fallait creuser plus profond donc? Aucun obstacle ne semblait être de taille assez importante pour l'arrêter dans ses plans parfaits. Abandonner paraissait être un mot abstrait et inexistant pour la belle blonde.. Cependant elle ne regrettait pas que le jeune homme se soit engagé dans son jeu .. il n'en serait que plus distrayant. Et son instinct ne semblait pas la tromper .. Les mains du jeune homme ne semblaient pas confuses, vaguant sur ses courbes interdites avant de s'entremeler dans ses mains.

- Et le roi attend patiemment sa sentence. Alors, que répond la reine?

Et en prime, il se montrait courageux? Autant dire que le choixpeau ne s'était nullement trompé en ce qui concernait le garçon audacieux. Sa sentence .. Mais que serait elle ? Lors de la découverte inattendue, la jeune fille s'était révélée en pile électrique, pour une raison qui n'en valait peut être pas la peine mais qui semblait lui tenir à cœur. Le besoin de connaissance, de vérité avait su faire sa tombe dans son esprit de façon maladroite, tenant pour responsable des personnes innocentes.
Sa sentence .. Il n'y en aurait pas si la réponse qu'elle attendait été réelle. Une simple et
unique coupe de vérité, un flot de mensonge perissant.

Se noyant dans le regard du beau gryffondor, la blonde s'aventurait de plus en plus, laissant les propos du jeune homme dans les catacombes. Deboutonnant la chemise de celui ci, elle n'avait pas dit son dernier mot :

- Hé bien, j'ai ouïe dire dans la basse cour que Rebecca et toi aviez eu...

Elle soufflait ses paroles dans un murmure mêlé à des baisers légers sur ses lèvres mais certains. Ses mains étaient descendus le long de son torse pour se retrouver au niveau de son pantalon, s'aventurant dangereusement à détacher sa ceinture, voulant faire passer clairement le message :

- ...quelques rapprochements... sexuels.

Sourire satisfait sur les lèvres, elle ne se lassait pas de son jeu mesquin, et démoniaque.

________________Requiem for a Prophecy________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Lewis
GryffondoravatarGryffondor
I ♥ Athalie


MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Sam 4 Mai - 14:48

Calme, reste calme mec. Plus difficile à dire qu'à faire quand on se retrouve face à une demoiselle qui semble être totalement différente de celle que l'on côtoie habituellement, dont la douceur semble empoisonné, être entre des mains de fer dans un gant de velours. Presque sadique la douce et tendre à jouer à un jeu dangereux dont elle-même imposait les règles. Son regard bleu azur si envoûtant, de glace que, si on pense la toucher, serrait chaude et réconfortante alors qu'elle est froide et mordante. Il ne savait plus sur quel pied danser, le pauvre Aaron, totalement prisonnier de la belle blonde qui lui en faisait voir de toutes les couleurs. D'ailleurs, là était surement son principal défaut: il aimait les femmes -et les hommes, mais ça, c'est une autre histoire- et était bien incapable de leur résister ou de leur faire du mal. Un vrai gentleman ce garçon? Évidemment, il va de soi, à votre avis, pourquoi a-t-il autant de succès? Et pourquoi elle déboutonne sa chemise maintenant?!

*Non, Summer, noooon....*

-Hé bien, j'ai ouïe dire dans la basse-cour que Rebecca et toi aviez eu...

Aaron ferma les yeux, contrarié. Et merde, il était mort. Paix à son âme. Et à celui ou celle qui l'accompagnerait dans sa chute, il va de soi. Et bien sûr, la préfète ne trouvait rien de mieux pour se venger que murmurer ses paroles maudites à travers de susceptible baiser auquel le jeune homme ne pouvait résister. Les femmes sont de vraies sirènes, envoûtante et dangereuse. Et rien n'est plus dangereux qu'une femme jalouse ou en colère alors jamais ne mets une femme dans un de ses états, mon fils, lui avait dit un jour son père, quand il était plus jeune. Maintenant, il comprenait pourquoi et se traitait de tous les noms. Mais quel crétin! Mais en attendant, Summer n'avait rien de trouver que plus intéressant à faire de laisser glisser ses mains le long du torse du jeune homme, jusqu'à arriver à l'endroit critique de la ceinture.

*Bordel, Summer, à quoi tu joues?!*

-...quelques rapprochements... sexuels.

*OK. Stop*

Là, Aaron était furieux, il attrapa les mains de Summer, les plaqua violemment contre le mur, rapprocha son corps dangereusement du sien, lui jetant un regard noir, toute trace de jeu ayant disparu de son visage, tandis qu'elle souriait toujours. De ce sourire mesquin et insupportable. Oh d'accord, il comprend mieux son petit jeu maintenant: c'était juste scène de jalousie. Tout simplement. Bordel, mais qu'est-ce qu'il lui a pris de faire ça?! Qu'est-ce que ça pouvait lui faire qu'il se soit fait Rebecca McMillan?! Elle voulait testé elle aussi ou quoi?! Il ne desserrait pas l’étreinte de ses mains à sur ses poignets, ses jointures blanchissaient, la mâchoire serrait. Si jamais il choppait celui qui l'avait vendu, il était mort. Finalement, il baissa la tête, lâcha un profond soupir contrarié et vaincu, desserrant petit à petit ses doigts jusqu’à la lâcher complétement, avant de lui tourner le dos, faisant les cent pas, toujours aussi énerver avant d'enfin s'arrêter et de la regarder, droit dans les yeux, les mains dans les poches, tachant de garder son calme.

-C'est bon, t'es contente maintenant?!
Lâcha-t-il d'un ton nettement plus dur qu'il ne l'aurait voulu.

Il lâcha un nouveau râle, s'avançant vers la rambarde de la tour, posant ses mains pour s'y tenir, levant la tête vers le ciel étoilé, pourtant si magnifique mais il n'arrivait pas à rester concentrer, tellement le comportement insensé de la jeune fille l'avait profondément agacé.

-Et puis, qu'est-ce que ça pouvait te faire, hein? Sérieusement Summer, qu'est-ce que tu me reproches précisément?! Vas-y, dit les moi clairement, je t'écoute, au point où on en est,
ajouta-t-il, toujours le dos tourné, semblant plus s'adresser à la nuit qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Diland
PoufsouffleavatarPoufsouffle



MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Sam 4 Mai - 21:38

Jouer était souvent considérer comme une activité enfantine, pourtant la blonde venait de s'y adonner, se créant une nouvelle identité pour obtenir gain de cause. Seulement, la légère brise affective venait de se métamorphoser en un énorme cyclone menaçant.
La jeune fille n'eut même pas le loisir de soupirer qu'elle se retrouvait plaqué contre le mur, les mains prisonnières, le souffle court accompagner d'un murmure de douleur. Tremblement de terre? Tsunami? Non aucun dégât matériel concernant le château, mais concernant ses bras, ils semblaient en train de dépérir.

Soudainement, la Poufsouffle éclairée se retrouvait dénudée d'une pensée rationnelle, ne comprenant plus une seule particule de ce qui lui tombait sur le nez. Le jeu n'existait plus, il n'avait jamais existé. La sphère lumineuse qui les observait semblait elle même meurtrie, offrant une clarté affolante, apeurante. Les couloirs se resserraient, devenant plus sombres et étroits, le calme charmant devenait alarmant, dérangeant. Le film fantastique qui s'était dessiné dans son esprit, virait au cauchemar par sa faute, par sa détermination un peu trop acide, trop avide de réussite.
Les repères géographiques qu'elle s'était autorisée, se transformaient en lugubres illusions. L'étonnement coulait dans ses veines, et transperçait son estomac armé de la crainte. Celle que l'on éprouve lorsqu'on ne reconnait pas une personne que notre esprit est censé apprivoiser. Jamais Summer ne l'avait aperçu dans une rage telle que celle ci, dévoilant des poings et une mâchoire serrés, rués sur elle seule.

*Respire*

Le jeune homme baissait la tête tout en relâchant la pression exercée, alors que Summer s'accordait une bouffée d'oxygène. Il soupirait tandis qu'elle revivait, cependant encore paralysée par la crainte. Elle n'osait plus bouger, et aurait souhaité plus que tout ne s'être jamais rendue ici, en cette soirée illuminée.

- C'est bon, t'es contente maintenant?!

Déglutir devenait complexe, une boule s'étant formée dans sa trachée.
Elle se sentait comme une gamine ayant commis la pire bêtise inimaginable, et c'était peut être la réalité. L'effet papillon se montrait concrètement insupportable. Agressée, c'est ainsi qu'elle se situait en cet instant précis, et c'était à peine si elle s'autorisait la vie, tandis que le Gryffondor s'offrait de l'air pur par le biais de la fenêtre.

- Et puis, qu'est-ce que ça pouvait te faire, hein? Sérieusement Summer, qu'est-ce que tu me reproches précisément?! Vas-y, dit les moi clairement, je t'écoute, au point où on en est.

Il se trouvait dos à elle, et c'était peut être mieux ainsi. Elle ne désirait pas le voir, ni le regarder, la force requise serait absente. Des frissons parcouraient son corps, et un mal être imposant se démontrer puissant. Elle se demandait même si elle trouverait la force de parler, et pourquoi ne pas le laisser face au silence? Mauvaise idée.
Un long silence s'était installé, devenant de plus en plus pénible de seconde en seconde.

- ... Qu'est ce que ça pouvait me faire? Ce n’est pas tant que tu te la sois faite quand bien même je ne l'apprécie pas, je m'en fiche complètement. Il ne s'agit pas d'elle. Seulement, d'après ce que j'ai compris, ce n'était pas seulement histoire d'un soir. Tu ne m'en as jamais parlé, même lorsqu'on était proche avant cet été, j'ai donc quand même le droit de m'interroger non? Si tu ne m'en as pas parlé, c'est peut être parce que tu n'as pas arrêté.

Elle mesurait difficilement l'ampleur de ses propos, mais peu importait, la roue tournait. Jamais Summer ne s'était montrée si impassible et neutre tant dans sa tonalité que dans sa voix. Aucune once de colère ou de furie.

- Mais je t'en prie ne te gène pas, insulte moi. Mais tu sais quoi? Tu aurais peut être préféré que je te gifle pour ça? Au moins, tu ne te serais peut être pas tant enflammé que ça.

Car pour s'être enflammé, il l'avait été. Summer plaquée contre le mur, comme un vieux souvenir traumatisant.

________________Requiem for a Prophecy________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Lewis
GryffondoravatarGryffondor
I ♥ Athalie


MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Dim 5 Mai - 14:06

Peut-être qu'il y était allé un peu fort. Maintenant la brise fraiche du soir caressait son visage et chassait une à une ses idées noires et sa colère, il se rendait compte que sa réaction était particulièrement disproportionner. Cela dit, une amertume restait au fond de son être, le petit jeu mesquin de Summer était lui aussi tout aussi disproportionner. Il fouilla dans ses poches et en tira un paquet de clope entamé et un briquet puis s'en alluma une, relâchant la fumée comme un relaxant. Une sacrée invention moldue ce truc. C'était rare qu'Aaron fumait, plutôt en été, à faire la fête ou quand il s'ennuyait ou était en colère. Il ne se concentrait que sur une seule et unique chose et retrouvait petit à petit son calme. Il avait dû effrayer Summer car un long et pesant silence s'était installé dans la tour, presque étrange après ses éclats de voix. Surement qu'elle devait lui en vouloir. Tant pis, c'était trop tard. Nouvelle bouffé de fumée. Dire que ça aurait pu être une merveilleuse soirée, rien que tous les deux en haut de cette tour, personne pour les déranger -si ce n'est le Baron Sanglant qui aime bien se lamenter ici- et toute la nuit pour mille et une fantaisie. Mais non, il avait fallu qu'elle aborde un sujet fâcheux, qui semblait lui tenir à cœur pour une raison quelconque. Était-il en train de l'accuser? Oui, peut-être. A vrai dire, il ne se sentait pas vraiment concerner bien qu'il en soit un des principaux protagonistes.

-...Qu'est-ce que ça pouvait me faire?

*Oui, c'est la question que je t'ai posé, en effet*

Ce n’est pas tant que tu te la sois faite quand bien même je ne l'apprécie pas, je m'en fiche complètement. Il ne s'agit pas d'elle.

*Bon alors quoi?! Il s'agit de qui alors?!*

Seulement, d'après ce que j'ai compris, ce n'était pas seulement histoire d'un soir. Tu ne m'en as jamais parlé, même lorsqu'on était proche avant cet été, j'ai donc quand même le droit de m'interroger non? Si tu ne m'en as pas parlé, c'est peut-être parce que tu n'as pas arrêté.

Aaron se retourna vers elle, perplexe, sa cigarette se consumant peu à peu, la cendre tombant à ses pieds mais il n'y prêta pas attention, fixant la jeune fille, abasourdit. Il aurait pu s'attendre à de la colère dans sa voix, mais ses paroles auraient mérités cette intention, les entendre de façon aussi neutre était un véritable supplice, un coup de poignard à chaque son.

-Mais je t'en prie ne te gêne pas, insulte moi. Mais tu sais quoi? Tu aurais peut-être préféré que je te gifle pour ça? Au moins, tu ne te serais peut-être pas tant enflammé que ça.

Son regard s'assombrit de nouveau, baissa la tête, pendant qu'il écrasait sa cigarette à moitié consumée -quel gâchis!- sous sa chaussure, les mains dans ses poches qu'il ressorti ensuite, constatant qu'il n'avait toujours pas rattacher sa chemise, ce qu'il entreprit de faire en rattachant quelque bouton, tout en répondant à Summer, d'un air détaché:

-Je ne t'ai jamais insulté, Summer, et jamais je ne le ferais.
(<_< oui je sais à quoi tu penses mais là il est seul, ya pas le vioque è_é)

Il s’approcha d'elle, tout en gardant une distance de sécurité, non pour lui, mais plutôt pour elle et s'inclina dans une grossière imitation de courtisan, avec un faux sourire sur le visage, bien qu'un brin moqueur et insolent.

-Navré d'avoir pu vous contrariez Dame Summer, jamais point je ne renouvèlerais cette action, je vous en fais le serment.

Se pardonnait-il de l'avoir maltraité physique ou moralement? Peut-être les deux. Et maintenant qu'il y réfléchissait, il se rendait compte d'une chose: cela faisait bien longtemps qu'il n'était pas allé voir Rebecca. Bien avant que cette dernière ne se serve de son frère comme jouet pour atteindre sa chère Amber. Si jamais il l'avait en face d'elle pour quelconque raison et qu'elle désirait lui parler ou autre, elle allait comprendre qu'elle avait commis une très grave bêtise de jouer avec les sentiments des êtres chers à Aaron -mais au grand jamais il ne l'avouerait à Mathéo! Bref, tout ça pour dire qu'il n'avait pas vu la jeune fille depuis plus de six mois et la dernière fois, c'était durant la première partie de la rupture entre Ludwig et lui mais il n'était pas passer à l'acte. De l'eau avait coulé sous les ponts depuis et Aaron souriait tristement à Summer, parce qu'il trouvait complétement stupide qu'elle est crue qu'il voyait toujours McMillan alors que cette histoire était fini depuis bien longtemps. Il ne savait pas s'il devait être flatté ou pas par cette jalousie de la jeune fille. C'était flatteur a vrai dire mais aussi très agaçant.

-Si je ne t'en ai pas parlé, c'est parce que je n'ai pas jugé utile de le faire. C'est du passé maintenant, cela fait un bon moment déjà que je ne suis pas aller voir Rebecca, que ce soit pour lui parler ou plus et affinité. Et bien avant que je sois...

Il eut une hésitation, un silence embarrassant, se passant la main dans les cheveux, releva la tête vers la jeune fille, plongeant son regard bleu dans le sien, avant de finir dans un murmure peu assuré:

-... Avec toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Diland
PoufsouffleavatarPoufsouffle



MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   Dim 5 Mai - 14:39

Et en plus de ce terrible secret, il fumait ?! IL FUMAIT. Le briquet dans la main, le paquet dans l"autre, il était en train d'en allumer une sous le regard stupéfait de la blonde. A cet instant même, Summer se sentait comme une personne inintéressante, inexistante, invisible, translucide, trop peu importante, et les preuves étaient que cette soirée lui révélait de nombreuses vérités qui lui étaient camouflées depuis une durée qu'elle ne parvenait pas à déterminer. Elle n'était pas au courant de ça, de cette drogue destructive, et il en fumait. Tout devenait incontrôlable, elle n'arrivait plus à se situer, et se perdait dans cette haute tour qu'elle connaissait pourtant bien. Ce qui lui était connu devenait inconnu, et tout ce qu'elle ne connaissait pas devenait terriblement effrayant.
Le mensonge ne semblait pas avoir déserté de sa vie, contrairement à sa naïveté profonde. Son enfance était un tissu de mensonge, son adolescence en était également imprégnée, et même les personnes en qui elle avait confiance abusait d'elle. Le mot était sans doute trop importante pour la situation présente, mais la jeune fille se sentait si seule et délaissée qu'elle en arrivait à se mépriser pour sa naïveté encore trop présente. Elle se détestait, là était la réelle cause. Elle détestait cette part d'elle même, cette partie gamine, faible d'elle. Elle se détestait.

Ses traits exprimaient clairement sa furie, et sa main restait collée à son front. Son visage exprimait une tristesse dérangeante, et son souffle un soupir parfait.
Retourné vers elle, elle avait redouté ce moment, et il l'effrayait davantage. Elle aurait voulu qu'il reste face à la nuit, elle aurait souhaité continuer à contempler le noir, l'ombre, sans jamais croiser ce regard.

-Je ne t'ai jamais insulté, Summer, et jamais je ne le ferais.

*Dommage*

Peut être qu'être insultée l'aurait stimulée, lui aurait fait prendre conscience de sa naïveté encore trop implantée, de sa faiblesse, de sa confiance. C'était une certitude, elle aurait préféré qu'il l'insulte, qu'il lui fasse une fois de plus mal, mais cette fois-ci, mentalement. Son souhait, un espoir horrible.

-Navré d'avoir pu vous contrariez Dame Summer, jamais point je ne renouvèlerais cette action, je vous en fais le serment.

Mais qu'est-ce qu'elle s'en fichait de ses excuses à la noix ! Elle souhaitait envoyer tout valser, tout exploser, et partir. Partir s'isoler comme elle avait si bien su le faire par le passé, oublier, et se morfondre comme une petite fille, cette petite fille délaissée qu'elle avait toujours été. Il était navré, et elle était dévastée par tous ces souvenirs récents comme anciens. Il ne recommencerait pas? Quelle bonne nouvelle ! Pathétique, ironie. Rage intérieure qu'elle ne maîtrisait plus.

-Si je ne t'en ai pas parlé, c'est parce que je n'ai pas jugé utile de le faire. C'est du passé maintenant, cela fait un bon moment déjà que je ne suis pas aller voir Rebecca, que ce soit pour lui parler ou plus et affinité. Et bien avant que je sois...

Pas jugé utile de le faire? Oh, et l'on voyait parfaitement le résultat, ou tout cela avait mené, à une confusion sans nom. Du passé? Le passé, quel étrange souvenir. Pourtant il n'avait pas "jugé utile" de la prévenir. Son comportement était peut être trop excessif, mais l'émotion se renouvelait à chaque nouvelle pensée, creusant davantage le fossé.

- ... Avec toi?

Ces deux mots qui auraient pu la toucher devenaient insignifiants, comme s'ils n'avaient jamais été prononcés. Elle s'en contrefichait, et ce malgré elle. Que dire désormais? Hurler? Exploser? Tout devenait si confus. Elle ne savait plus quoi faire, et aurait tant aimé qu'une personne adulte se trouve derrière elle à ce moment même, lui souffler quoi faire, et éviter une catastrophe irrécupérable. Mais non, elle était seule, une fois de plus, face au monde hostile.

- Et tu fumes ? Oh ! J'en ai rien à faire de ton serment ! Ah oui? Tu peux pas savoir comme je suis heureuse de l'apprendre après m'être imaginée un nouveau monde autour de Rebecca.

Sa voix neutre s'était envolée, laissant place à une voix colérique. Et il déclarait ne pas lui avoir adresser la parole depuis une belle lurette ? Et le cours des FSI était du potiron peut être? Soupir intérieur, le dos contre le mur, elle était horrifiée par cette scène.

________________Requiem for a Prophecy________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Perso] Listen to your heart, & do it !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Perso] Listen to your heart, & do it !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Listen to your heart [FRED/HERMIONE]
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» [Warhammer] Classement des perso'
» Coralie [Perso~Réality d'Evangeline]
» Feuille de perso

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: 
Poudlard
 :: Septième étage :: Tour d'Astronomie
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit