Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucifer Mogg
avatar


MessageSujet: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Lun 1 Avr - 18:44

    L'horloge indiqua la pause déjeuner pour tous les sorciers de Poudlard, les élèves de seconde année évacuèrent la salle de Potions dans un brusque capharnaüm de parchemins volants et d'éclats de voix qui s'évanouirent dans les couloirs des cachots.
    Le Maître des Potions rassembla ses affaires sans prêter attention au petit Gryffondor qui s'attardait volontairement au nettoyage de son chaudron, même s'il sentait toujours sa présence au fond de la salle.
    Son regard interrogatif obligea le garçonnet à se rapprocher du bureau d'une démarche assez craintive.


    - Professeur... commença-t-il en relevant ses yeux vairons dans ceux de Mogg.

    D'une manière assez brutale et inattendue, Lucifer se leva, contourna le bureau, le principal problème qui le tourmentait depuis la rentrée - qui l'aurait cru ? - et disparut dans les couloirs humides des cachots, sacoche à la main, non pas pour vomir toutes ses tripes mais pour se réfugier de la vue de ce gosse insupportablement doué en potions.
    Il ne prit même pas le temps de passer dans son bureau et monta directement à l'étage du dessus, puis encore, et encore, avant de se sentir en sûreté, dans une salle de classe désaffectée.


    - Dommage que la pendaison par les pieds n'est plus autorisée, n'est-ce pas professeur ? retentit derrière lui la voix du Fantôme de Serpentard, qui avait du s'amuser à le suivre.

    - Je ne prendrais pas le risque de le transformer en fantôme, se surprit-il à plaisanter.

    Lucifer s'approcha d'une vielle fenêtre aux vitres jaunâtres afin d'observer la cour inférieure. Une de ses élèves avait l'habitude de lire à cette heure-ci, assise seule sur les remparts en pierre, parmi d'autres élèves bien plus normaux et bien plus insignifiants. En la regardant, tous les mardis à ce moment de la journée, il avait compris que leur histoire serait stérile ici, parmi ces gens. C'étaient eux, les personnages insignifiants... Du moins, jusqu'à maintenant.
    Le Baron Sanglant commençait à prendre congé, Mogg l'interpella.


    - Vous serez aimable de m'amener Miss von Gotha.

    Tandis que l'antique fantôme se déplaçait stoïquement, il ajouta d'un ton dédaigneux :

    - Si le jeune Samaël vient vous trouver, je ramasse des ingrédients dans la forêt noire.

________________Requiem for a Prophecy________________

Bacchanale
Diabolique sorcière
Sois mienne ou
Ma passion
Te mènera en enfer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Ven 12 Avr - 17:37

Pourquoi diable était-elle forcée de subir les cours de métamorphose ?! Elle était toujours aussi terriblement mauvaise, trop spontanée, pas assez patiente pour ce genre d'exercice. Comme l'aimable professeur remplaçant Sheffield - quel était son nom, déjà ?... - le lui avait fait remarqué, son niveau n'était pas plus haut que celui d'un troisième année.
Ses joues rougissaient de rage au souvenir de la réflexion. Elle n'avait rien répondu, subit quelques regards ravis d'élèves qui ne l'appréciaient pas, mais s'était retenue de quitter la pièce. Elle ne se ramollissait pas, non... Elle avait vraiment besoin de se concentrer sur quelque chose.
D'oublier.
De refouler sa colère et sa déception.

Le matin même, un hibou envoyé par Victor était venu la trouver alors qu'elle prenait un café rapide dans la Grande Salle... Le premier depuis si longtemps. La lettre était toujours dans son sac, comme brûlante. Et elle ne savait pas ce qu'elle était censée faire... Bordel, sa vie ne pourrait-elle pas être simple, maintenant que tout était plus ou moins rentré dans l'ordre...?

Plus ou moins, oui. C'était justement "l'ordre" qui semblait la rattraper, lui faisant prendre conscience de ces sentiments de liberté et de soulagement qu'elle n'avait pas ressenti depuis fort longtemps...

Le cours s'acheva, elle rassembla lentement ses affaire, laissant le gros des élèves affamés se diriger en troupeau vers la Grande Salle. Quant à elle, livre à la main, elle se dirigea comme de coutume vers les remparts à demi démolis de l'aile Est. Bientôt, elle aurait lu toute la bibliographie concernant les poisons conservés par Poudlard.

Quelques minutes plus tard, son attention fut attirée par une forme opalescente flottant devant elle, à peine visible sous le soleil. Ce n'est que quand elle releva la tête, les yeux plissés, que le Baron Sanglant s'adressa finalement à elle :

- Le professeur Mogg vous enjoint de le rencontrer, Miss von Gotha. Vous le trouverez dans ses appartements.

Elle se tourna vers le groupe de fenêtres où se trouvait certainement la Sienne.

- Merci...

Elle se leva, comme réifiée par l'objet de son attention, grimpant les étages qui les séparaient, poussa la porte, à la fois emplie de joie et inquiète, le visage faussement blasé. Se détacher de ses habitudes n'était pas toujours commun chez Lui...

- Hey.

Elle s'avança, le prit maladroitement entre ses bras trop maigres.

- Tu sais qui c'est, Fyodorovitch ? demanda-t-elle l'air de rien.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Lucifer Mogg
avatar


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Ven 12 Avr - 19:56

- Hey.

Mogg resta insensible à l'étreinte d'Alice, comme s'il avait repris sa litanie habituelle : la blesser intentionnellement - et se blesser par la même occasion - comme si leur histoire ne fonctionnait qu'à sens unique.

- Tu sais qui c'est, Fyodorovitch ?

A ce nom, il se défit de tout contact, même visuel, avec Alice. Fyodorovitch était de peu son cadet, ils n'avaient pas pu réellement discuter ensemble, mais leurs opinions convergeaient...

- Oui, répondit-il simplement, en refusant de lui demander en retour la cause de cette question.

Il regarda une énième fois la marque des ténèbres qui cuisait sur son avant-bras, presque anxieux...


- Nous ne sommes pas fait pour ce genre de vie, confessa-t-il subitement, en pivotant pour se servir un verre de vin d'ortie. Je veux dire par là... Qu'on n'est pas à notre place, ici, précisa-t-il avant de reporter son attention sur la Serpentard.

Il avait pris une décision. Il avait enfin choisi, car il avait mis un certain temps à se retrouver et à déterminer ce qui le motivait réellement à présent qu'il avait retrouvé une stabilité de fortune.


- Tu te souviens de cette lettre ? Il y a une éternité, se murmura-t-il. Quoi qu'en dise mon père, je suis l'un des leurs. C'est trop tard...

Pas de rédemption, son allégeance était à sens unique, elle aussi.

*March or die, Alice.*

Mogg s'était approché d'elle, il la fixait férocement, sans savoir d'où lui venait cette envie irrépressible, terriblement puissante, de lui faire du mal, encore et toujours.

________________Requiem for a Prophecy________________

Bacchanale
Diabolique sorcière
Sois mienne ou
Ma passion
Te mènera en enfer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Lun 15 Avr - 14:38

Il n'avait pas répondu à son étreinte, ne la regardait même pas, ne prit même pas la peine d'éluder.

- Oui.

Et ce fut tout. L'estomac d'Alice se contracta douloureusement, consciente qu'il l'avait fait venir pour une raison, et non par caprice.
Ce qui n'annonçait rien de bon.

*Peut-être parce que ses décisions ne sont jamais les bonnes.*

Sans même prendre la peine de répondre à son Autre parasite, elle attendit, en silence, presque prête à se retrouver brisée. A nouveau.

- Nous ne sommes pas fait pour ce genre de vie, prononça-t-il enfin, comme si il avait mis tout ses efforts à mettre des mots sur les ressentis qui le hantaient avec obstination.

Elle le regarda avec attention se servir un verre sans lui en proposer, se satisfaisant de ce "nous", comme s'il signifiait qu'il la comprenait dorénavant comme une part intégrante de sa vie. Il poursuivit :

- Je veux dire par là... Qu'on n'est pas à notre place, ici.[/b]

Evidemment. Mais même avant que tout cela n'arrive, alors qu'il n'était qu'un Mangemort sous couverture et elle une élève un peu trop au-dessus du niveau général. Pire ensuite, lorsqu'ils avaient commencé à se fréquenter. Ils n'étaient d'ailleurs que revenus à ce point du passé, si on oubliait que leur relation était stable, cette fois-ci, qu'il était revenu de parmi les morts et qu'elle était cérébralement ruinée. Elle haussa donc un sourcil, attendant qu'il lui dise enfin quelque chose qu'elle ignorait.

- Tu te souviens de cette lettre ? Il y a une éternité. Quoi qu'en dise mon père, je suis l'un des leurs. C'est trop tard...

Elle pâlit. Non pas au souvenir de la lettre - qu'elle avait plus ou moins oubliée, en fait, même si elle était à l'origine de leur lien, et de leur relation - mais parce que le "nous" du début s'était retrouvé changé à nouveau en "je". Elle avait surpris son regard sur sa marque, quelques minutes auparavant... La sienne aussi la brûlait, si elle prenait la peine d'y penser. Elle aussi avait participé à leur rébellion. Se sentait-elle pour autant liée à eux...?

*Non... Vous ne vous êtes pas engagés pour les mêmes motifs, à la base.*

Sa marque à elle ne la liait qu'à lui. Cette marque qu'Hewlett et Laureana lui avait intimé de maintenir cachée.

*Comme on dissimule plus ou moins notre relation.*

Et pourtant son sentiment d'appartenance était terriblement fragile. Presque à sens unique, puisqu'il était tout ce qui la maintenait vivante, lui poussait à conserver cet instinct de survie précaire qui lui restait. Alors peu importe ce regard agressif qu'il lui lançait, peu importe qu'il lui fasse porter la culpabilité de ses maux, peu importe qu'il la massacre, de sa main ce sera toujours terriblement doux.

- Es-tu en train de me dire que tu pars encore une fois...?

Sa voix tremblait plus qu'elle ne se l'autorisait. Elle s'approcha de lui à son tour, si bien que leurs visages étaient dorénavant très proches. Ses yeux étaient plissés sous l'effet de sa rage paranoïaque et sa voix se faisait venimeuse.

- Eh bien va-t-en, va les rejoindre encore, et retourne te faire buter si tu peux encore l'être. J'ai toujours eu des ersatz d'alternatives à ta présence, de toute manière.

C'était vrai. Elle pouvait encore baiser avec Kieran, se reposer sur Victor si elle le lui demandait malgré l'interdiction de son père, et même épouser un bon parti russe, si elle le souhaitait. Elle donna brutalement la lettre de Victor à Lucifer pour appuyer ses dires, ajoutant avec sarcasme :

- Il est beau au moins, ce Fyodorovitch ?

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Lucifer Mogg
avatar


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Mer 17 Avr - 12:06

Mogg fut subitement coupé dans ses brutales intentions, par un reproche criant de vérité et difficilement supportable.

- Es-tu en train de me dire que tu pars encore une fois...?

Il essayait tellement d'imaginer leur avenir ensemble... Tous les deux sur les routes... Sans autre appuis que leur amour. Mais voilà, Lucifer n'était plus fait pour cette vie-là, quelque part il avait la conviction que le seul moyen d'arriver à trouver un équilibre dans sa vie était de renouer avec son passé et de rechercher cette continuité logique qu'il pouvait y avoir dans un combat comme celui qu'il envisageait.
Malgré leur nouvelle proximité, il ne bougea pas d'un pouce.


- Eh bien va-t-en, va les rejoindre encore, et retourne te faire buter si tu peux encore l'être. J'ai toujours eu des ersatz d'alternatives à ta présence, de toute manière.

Le Maître des Potions faiblit à chaque mots qui sortait de cette bouche tant désirée... En constatant qu'il jouissait de tant de haine à son égard. Était-il définitivement devenu un autre ?... Un fou... Ils l'étaient tous, maintenant. Même Marius, détruits tous les trois au même moment.
Sa seule certitude, qui résultait de la façon dont ses élèves et tous les sorciers le jaugeait, était qu'il n'avait plus rien à faire ici... et que, d'un autre côté, il ne se séparerait plus jamais d'Alice - même si elle affirmait ne pas dépendre de lui. Son sourire sarcastique s'éteignit lorsqu'elle lui imposa la lecture d'un papier, qu'il lu en retrait...


"Je ne peux que te mettre en garde face aux corbeaux qui t'entourent, je pense que tu devines à qui s'adresse cette allusion... A Lucifer, bien évidemment, tu sais ô combien je doute de son intérêt pour toi, mais aussi à Pyotr, le nouveau héritier des Fedorovitch. Tu ne dois pas te souvenir de lui, ce fut un temps mon principal rival... Et ton père lui a récemment accordé ta main."

- Il est beau au moins, ce Fyodorovitch ?

Lucifer lâcha son verre, sans vraiment s'en soucier, en grimaçant. Les Habsbourg, les Von Gotha... De parfaits lâches lorsqu'il s'agissait de mettre la main à la pâte pour aider Alice, mais lorsqu'il s'agissait de richesses et de bénéfices, ils n'hésitaient pas à se souvenir d'elle. Le parchemin se consumait au sol à présent, comme si Mogg voulait la mettre en garde. Ne pas réveiller le dragon...
Lorsqu'il n'en resta que des cendres, et que leurs yeux vairons cessèrent de se répugner, Lucifer saisit le poignet d'Alice pour la traîner rudement à travers les escaliers mouvant, sous les regards curieux d'autres sorciers. Lorsqu'ils passèrent devant Miss White et le Directeur Hewlett en pleine discussion, Mogg fit demi-tour et commanda à leur hauteur - en lâchant la main d'Alice :


- Miss White, j'ai besoin de vous, d'un ton presque cordiale, mais toujours avec cette froideur inhumaine.

Il ne prêta même pas attention à Hewlett qui haussa les épaules, les sourcils relevés, presque déçu qu'on ne le convie pas à l'entretient - il comptait sûrement sur sa collègue pour l'aviser des intentions du professeur de Potions. En tout cas il préféra prendre congé de son interlocutrice pour partir en quête du Serdaigle qui était passé devant eux avec un paquet de Gommes de Limaces dans les mains, un peu plus tôt.

Mogg conduisit le professeur de Runes dans l'ancienne salle de Sortilèges, en prenant cette fois-ci la peine de fermer la porte d'un Collaporta informulé.


- Alice, je fais ça pour ton bien, se contenta-t-il d'affirmer pour justifier cette soudaine prise d'otage, en se retenant d'ajouter "pour le mien aussi".

Celle qui devait se poser le plus de questions dans cette pièce désaffectée c'était sa collègue, il ne tarda pas à l'éclairer.


- Mackenzy... C'était la première fois qu'il l'appelait par son nom et c'était pour le moins étrange. J'ai besoin de vous... en tant qu'Enchaîneur.

________________Requiem for a Prophecy________________

Bacchanale
Diabolique sorcière
Sois mienne ou
Ma passion
Te mènera en enfer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzy White
avatar


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Mer 17 Avr - 19:21

Le silence et la solitude. Tels étaient les maîtres mots à l'instant pour Mackenzy White. Bourreau du travail, elle préparait ses premiers cours de l'année tout en supervisant les derniers rapports de ses collègues archéologues à l'étranger. Une lettre arrivait plutôt de son ami chinois l'avait quelque peu distraite mais elle s'était remise dans l'encre, les plumes, le cuir, le parchemin pour finir son travail avant la nuit. Mais malencontreusement, un ouvrage lui manquait et elle fut contrainte de quitter son antre pour descendre à la Bibliothèque. Juste un retard que quelques minutes, qu'importe, elle n'était pas si presser que cela. Elle attrapa sa baguette qui trainait sur son bureau et descendit quatre à quatre les marches des escaliers, perdue dans ses pensées, manquant plus d'une fois de tomber dans le vide quand un escalier capricieux -ou facétieux la femme hésitait encore- se dérobait sous ses pieds. C'était à ce moment-là que Frank Hewlett passa par là et le retient de justesse, alors qu'elle semblait reprendre contact avec la réalité. L'homme interrogea sa collègue pour savoir si tout aller bien, l’inquiétude se lisait clairement sur son visage. Mackenzy répondit dans un sourire que oui, tout aller bien, qu'elle était juste un peu distraite par son travail, priant pour que son supérieur et ami ne soit pas au courant de sa dernière visite nocturne à l'Infirmerie.

-Je me rendais justement à la Bibliothèque, tu n'as qu'a m'accompagner car, sans vouloir te vexer, toi non plus tu n'as pas très bonne mine, plaisanta-t-elle.

Frank n'était pas du genre à se contrarier et puis, il devait commencer à avoir l'habitude des remarques impertinentes du professeur. Puis, soudain, ils se mirent à discuter vivement, comme ils en avaient pris l'habitude et ne remarquèrent pas qu'ils étaient descendus plus qu'ils ne devaient au départ. Mackenzy aperçu du coin de l’œil, le professeur Mogg et Miss Von-Gotha passaient devant eux, avant que ce premier ne se décide à faire demi-tour et de venir à leurs rencontres. Ou plutôt à sa rencontre.

-Miss White, j'ai besoin de vous, dit-il de façon cordiale mais avec cette froideur qui lui était caractéristique.

Mackenzy s'était retourné vers son collègue, soudain curieuse de savoir en quoi elle pourrait lui être utile, jetant un bref regard à Frank, qui semblait déçu de ne pas en savoir plus, mais surement qu'il comptait avoir des détails de la part de la jeune femme, avant de prendre congé. Mackenzy avait comme la sensation que son ami ne faisait pas confiance à Mogg. Peut être était-ce juste une impression, pour ça part, elle n'avait rien contre lui, ni quiconque d'ailleurs, qu'il soit mort ou vif, peu importe, cela ne l’intéresser pas plus que cela. Elle suivit donc son collègue et la jeune Alice jusqu'à une salle désaffectée de Sortilège, seul rester une imposante armoire et les oreilles-cobayes. La directrice de bleu et bronze fronça les sourcils quand son homologue vert et argent ferma la porte, empêchant quiconque de rester et encore plus, quand il annonça à Alice, que c'était pour son bien. Mackenzy resta près de la porte verrouillé, les bras croisés, ne comprenant pas ce qui se passer, ni même en quoi son collègue avait besoin d'elle et le rapport avec Miss Von-Gotha. Cela était très étrange mais elle ne posa nulle question, attendant les éclaircissements de Mogg qui ne tardèrent pas.

- Mackenzy... J'ai besoin de vous... en tant qu'Enchaîneur.

La femme avait d'abord une expression sceptique en attendant son prénom, mais eut le plus grand mal à cacher sa surprise quand elle entendit le requête du professeur. Elle posa tour à tour son regard sur Mogg puis Alice puis de nouveau Mogg, le fixant pour analyser ses paroles, avant de lâcher, après un long silence, sur un ton hésitant entre le sceptique et la colère.

-Enchaîneur... répéta-t-elle lentement et distinctement, en fixant les yeux vairons de son collègue comme pour imprimer le terme et les conséquences de ce mot: Tu sais ce que cela signifie? Un Serment Inviolable et je t'épargne les longues recommandations et ses conséquences, tu les connais aussi bien que moi et je sens que tu es près à les assumer. Soit. Pourtant...

Mackenzy glissa son regard vers Alice, cette jeune fille, brillante étudiante durant des années, une de ses élèves favorites et très certainement une des rares à suivre assidument sa matière pourtant si décousue sans pour autant en flatter son égo. Elle avait durement changé durant ses longs mois d'absence et semblait plus fragile tout en étant plus forte qu'avant, ce qui était assez déroutant. Un personnage complexe que, il fallait bien l'avouer, Mackenzy n'avait jamais réellement réussit à comprendre. Un mystère qu'elle aimerait un jour percé mais pour le moment, elle s’inquiétait plus qu'autre chose -peut-être même inutilement- pour la jeune Von Gotha.

-Pourtant je n’accèderais à ta requête que si Alice est d'accord. Je ne l'a forcerais aucune à faire le Serment si elle ne le souhaite pas et toi non plus, même si je n'ai aucune influence sur ta personne, Lucifer,
répliqua-t-elle d'un ton froid, gardant son regard braqué sur la jeune fille, attendant patiemment sa réponse. Après tout, c'était sa vie qui était en jeu.

________________Requiem for a Prophecy________________
When she embraces Your heart turns to stone She comes at night when you are all alone Your blood shall run cold You better hide before she finds you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Lun 22 Avr - 16:31

Il avait cette expression malsaine, la même que lorsqu'il s'apprêtait à la démolir... Son verre s'était brisé sur le parquet, répandant le vin d'ortie en traces sombres entre les lattes de bois. Mais elle ne bougea pas. Elle avait l'habitude de subir ses pertes de contrôle, et ne les appréhendait presque plus... La lettre de Victor s'en alla rejoindre les bris de verre au sol, se consumant de Sa rage... Il planta son regard déséquilibré dans le sien, et la pris brutalement par le poignet, sans un mot. La traînant derrière lui à travers les couloirs bondés, sous les yeux de tant d'élèves qui les détestaient tous deux. Jusqu'à ce qu'il lui face faire brusquement volte face, sous le regard ahuri du Directeur... La lâchant tout aussi brusquement qu'il l'avait saisie.

- Miss White, j'ai besoin de vous.

Ne pas poser de questions et subir, telle était la règle quand Il se trouvait dans cet état là. Le Professeur White semblait aussi au fait de cette règle, bien que ce soit de la curiosité, et non de la résignation, que l'on lisait sur son visage alors qu'elle les suivait. Lucifer les conduisit dans une vieille salle de classe à l'odeur de renfermé, qu'il verrouilla.

- Alice, je fais ça pour ton bien.

*Je sais. [i]Comment ça tu "sais" ? Tu n'as pas la moindre idée de ce qu'il s'apprête à faire !
Il a toujours tout fait pour mon bien. ...Quoi ?*

Le professeur White semblait elle aussi un peu perdue, bras croisés dans l'attitude de celle qui attend une explication.

- Mackenzy... J'ai besoin de vous... en tant qu'Enchaîneur.

La Professeure de Rune écarquilla les yeux, le fixant, la fixant, revenant à Lucifer une fois encore. Alice elle aussi ne le quittait pas des yeux, sentant, cette fois, l'appréhension monter. Mais pas seulement... Car c'était également la plus grande preuve d'attachement qu'il lui ait faite jusqu'à présent. Ce n'était pas pour une fois un simple promesse... D'autant qu'il avait la sale habitude de les rompre. Le Professeur White brisa le silence qui commençait à s'installer - et elle ne semblait pas enchantée de se retrouver dans cette situation :

- Enchaîneur... Tu sais ce que cela signifie? Un Serment Inviolable et je t'épargne les longues recommandations et ses conséquences, tu les connais aussi bien que moi et je sens que tu es près à les assumer. Soit. Pourtant...

La jeune femme tourna les yeux vers Alice. Comme pour la replacer à ses 17 ans - à un mois près, elle avait 17 ans - à son statut d'élève, au fait qu'elle n'était censée rien avoir à faire avec un professeur de dix ans son aîné, et surtout pas des serments inviolables ou des nuits entières à ses côtés.

- Pourtant je n’accéderais à ta requête que si Alice est d'accord. Je ne la forcerais aucunement à faire le Serment si elle ne le souhaite pas et toi non plus, même si je n'ai aucune influence sur ta personne, Lucifer.

Elle la fixait de son regard froid caractéristique. Elle désapprouvait clairement, cependant elle semblait se résigner à le faire si Alice le souhaitait. Cette femme était une énigme. A priori fiable, pour que Lucifer lui confie cette tâche, et apparemment indifférente... Après tout, il ne lui servirait en rien de les balancer une fois chose faite, et elle-même n'était affectée en rien là-dedans.

*"Que si Alice est d'accord..." Tu ne vas pas faire ça ?! Si.*

- Je...

*NE FAIT PAS ÇA. Tu ne sais même pas ce qu'il attend de toi !*

Elle leva ses yeux vairons sur son amant. Il était irrationnel qu'il la force à l'abandonner... Il aurait juste eu à partir, pour ça.

- Je suis d'...

*NON.*

Elle prit sa tête entre ses mains pour empêcher sa voix parasite de prendre le dessus.

- ... accord.

Elle releva la tête vers Lucifer, comme si tout cela était très normal.

- Allons-y, ajouta-t-elle en lui tendant la main.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Lucifer Mogg
avatar


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Jeu 25 Avr - 21:41

A peine avait-il énoncé ses intentions à sa collègue, et indirectement à Alice, qu'il se mit à traverser la pièce de long en large en se rongeant les ongles, bien attentif à son avis, mine de rien.

- Enchaîneur... Tu sais ce que cela signifie ? Un Serment Inviolable et je t'épargne les longues recommandations et ses conséquences, tu les connais aussi bien que moi et je sens que tu es prêt à les assumer. Soit. Pourtant...

Fixe, à côté d'Alice maintenant, ses yeux se plantèrent dans ceux de Mackenzy White, suppléants ou impatients, il était inquiet.

- Pourtant je n’accéderais à ta requête que si Alice est d'accord.

Visiblement rassuré, Lucifer observa en coin la Serpentard et nul ne pouvait douter à ce moment-là de l'emprise qu'il avait sur elle.

- Je ne la forcerais aucunement à faire le Serment si elle ne le souhaite pas et toi non plus, même si je n'ai aucune influence sur ta personne, Lucifer.

Celui-ci s'en réjouissait déjà d'avance, intérieurement, car son visage semblait déterminé à retrouver son éternel inexpressivité, après tout.

- Je...

Les bras croisés, il s'impatientait - inutilement certes, car les yeux d'Alice criaient "oui".

- Je suis d'... accord, finit-elle par balancer, difficilement. Allons-y.

Un léger sourire triomphant se dessina sur les lèvres du Maître des Potions, et il se saisit brutalement du poignet d'Alice, la faisant pivoter face à lui. Autant faire ça rapidement, comme si l'occasion ne se représenterait jamais.
Sa main gauche - marquée - dans sa main droite - glacée.


- Miss White, approuva-t-il d'un hochement de tête, en vrillant la baguette de sa collègue du regard.

Lorsqu'elle la pointa au-dessus de leurs poignets, les yeux du professeur plongèrent dans ceux d'Alice, et tout devint parfaitement limpide. Il prononça ces paroles avec une telle conviction qu'on pouvait se demander si son caprice en était réellement un. Un halo lumineux les enchaînait, et même Mackenzy disparaissait, tout comme la laideur de cette salle...


- Alice. T'engages-tu à me laisser prendre les décisions qui affecteront ta vie ?... A ne jamais appartenir à un autre être que moi ?...
Et à ne jamais, sous aucun prétexte, nous trahir ?


Vraiment, sa voix exprimait - peut-être pour la première fois - les sentiments qu'il ne pouvait retenir à ce moment-là. Jamais, et même avant son meurtre, il ne s'était senti aussi vivant, aussi humain, aussi comblé... Aussi détestable.

- Tu es sous ma protection, cette nuit-ci comme pour toutes les nuits à venir, et au péril de ma propre vie.

Venait-il de commettre une erreur, en lui offrant sa vie en retour ? Mogg n'avait pu s'empêcher de prononcer ces paroles... Et peut-être ne les aurait-il pas dites si ses yeux s'étaient détournés... Alice l'en blâmerait, mais bien entendu, il ne s'en préoccuperait pas.

________________Requiem for a Prophecy________________

Bacchanale
Diabolique sorcière
Sois mienne ou
Ma passion
Te mènera en enfer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Ven 26 Avr - 22:49

Il se sasit avec brutalité de la main qu'elle lui tendait - ou plutôt de son poignet - la tournant aisément vers lui, comme s'il voulait en finir au plus vite. Elle ne pouvait s'empêcher de trouver ça presque... romantique, cependant, tandis que dans sa dualité, sa voix parasite incontrôlée augmentait son rythme cardiaque, hurlait, se déchainait en elle pour la faire renoncer, lui faire lâcher prise.
Mais il la tenait si fermement qu'elle n'aurait pu lâcher prise de toute façon.

- Miss White

Elle en avait presque oublié la présence de sa prof de Runes. A croire que chaque contact était précieux, d'autant qu'elle n'avait pas la moindre idée de ce à quoi elle allait s'engager... Elle du réprimer un frisson quand son dur regard vairon plongea dans le sien. Elle se sentait presque enfant, et pourtant son égale... Morgane, que tout cela était solennel. Et tellement plus intime qu'une nuit à ses côtés, presque... Presque beau.

- Alice.

Sa voix parasite inexista soudain, comme avait disparu tout le decorum de cette quasi-cérémonie. Il ne s'adressait qu'à elle...

- T'engages-tu à me laisser prendre les décisions qui affecteront ta vie ?... A ne jamais appartenir à un autre être que moi ?...
Et à ne jamais, sous aucun prétexte, nous trahir ?


Ses yeux étaient grands ouverts, partagée entre la surprise et une joie violente croissant à chacun de ses mots. Lui appartenir... Lui qui avait tant de fois cherché à se débarrasser d'elle, il exigeait, enfin, qu'elle lui appartienne...

- Tu es sous ma protection, cette nuit-ci comme pour toutes les nuits à venir, et au péril de ma propre vie.

The aftermath is secondary.

- Je m'y engage.

Ou "Oui, je le veux."
Leurs mains étaient à présent liées par de froids rubans de lumière dorée. Ils ne détournaient pas le regard, et Alice avait l'impression de découvrir quelque chose de tout à fait nouveau dans celui de son amant. Cette impression étrange de ne plus avoir à se battre pour lui - mais seulement contre lui, peut-être... Mais peu importait, leurs duels qu'il gagnait bien souvent ne les tuaient jamais.

Ils étaient déjà morts...

Le halo qui les entourait s'estompa, les ramenant à la réalité, à l'école grouillante de bruit, à la laideur de la salle désaffectée, à leur enchaineur, Mackenzy White. Tout lui semblait avoir été si intime que les joues d'Alice rougirent un peu, presque gênée par ce témoin pourtant essentiel... Professeur qu'elle ne verrait plus jamais de la même façon - à s'en demander si leur relation allaient changer, ou si elle s'en moquait complètement. Mais l'instant de grâce était rompu, il lâcha sa main, elle croisa les bras en le toisant avec une sorte d'agacement forcé :

- Rassuré ? lui lança-t-elle sarcastiquement.

La véritable question aurait été de savoir ce qu'il comptait faire de Fyodorovitch, voire de son père, mais elle ne pouvait pas évoquer tout cela devant le professeur White. Se massant le large bleu que ses vêtements dissimulaient sur ses côtes, elle s'efforçait de tenir sa voix parasite éloignée de son cerveau.
Parce qu'elle se sentait terriblement heureuse, et que c'était à peu près surnaturel.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Mackenzy White
avatar


MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   Jeu 2 Mai - 14:21

Mackenzy garda un silence respectueux, qui était sien, ses sentiments cachés et ses idéaux voilés. Elle en oublia presque Lucifer et sa lueur de soulagement quand elle annonça qu'elle acceptait de l'aider... Aux risques de surement le regretter un jour. Si évidement, Mackenzy était femme à avoir des regrets, ce qui n'était pas le cas. Elle agissait, bien ou mal, qu'importe, mais jamais elle ne revenait sur ses actes, à les analyser, à savoir si elle avait dû faire comme ça ou alors autrement. Non, Macky ne se retournait et peut-être son seul et unique regret à été de ne pas avoir pu sauver celui qu'elle aimait. Cela était du passé maintenant, une page de tourner, et une nouvelle histoire se déroulait sous ses yeux. Elle se fichait pas mal des rumeurs qui courraient sur son collègue et la jeune Von Gotha, ils étaient libre d'agir comme ils le désiraient, ce n'était pas à elle de leur demandait des explications, même si elle avait plus grand mal à cacher son inquiétude croissante les concernant. Alice semblait hésité, levant les yeux vers Lucifer, ayant le plus grand mal à sortir une phrase complète de ses lèvres, se prenant la tête entre les mains ce qui attisa un peu plus l’inquiétude de la femme, ses yeux passant du gris au dorée, s'avançant d'un pas vers la jeune fille, qui reprit aussitôt la parole, comme si de rien n'était.

-Allons-y, conclut-elle enfin, après avoir donné son approbation, tendant la main vers Lucifer.

Ce dernier ne put retenir un soupir triomphant, qui glaça Mackenzy, qui avait ouvert la bouche de surprise, avant de la refermer aussitôt, reprenant un visage neutre. Les deux amants se tenaient par le bras qui scellerait leur pacte. Le professeur l'appela comme pour lui donner le consentement, tandis qu'elle sortait sa baguette, se mettant face à deux, la pointant vers leurs mains jointent, le long fil doré s'en échappa, liant les deux êtres qui lui faisaient face.

-T'engages-tu à me laisser prendre les décisions qui affecteront ta vie ?... A ne jamais appartenir à un autre être que moi ?... Et à ne jamais, sous aucun prétexte, nous trahir ?

La femme lança un regard perplexe à son collègue mais celui-ci semblait être dans un autre monde, quasi... humain! C'était étrange de se dire qu'elle était témoin d'une telle scène. Les yeux d'Alice exprimait la surprise mais elle était bien incapable de dire laquelle précisément. De toute façon, cela ne la concerner pas et se concentra sur l'enchaînement, qui luisait de plus en plus fort, marquant la peau des enchaînés, pendant que Lucifer continuait le serment.

-Tu es sous ma protection, cette nuit-ci comme pour toutes les nuits à venir, et au péril de ma propre vie.

Mackenzy laissa glisser un sourire sur ses lèvres, amusé par les propos du professeur. C'était presque... touchant! Désirait-il mourir une seconde fois, cette fois-ci pour la protection d'un être aimée? Elle n'aurait jamais cru cela de lui, peut-être s'étonnait-il lui-même. Comme quoi, les êtres que l'on croit connaitre nous réservent encore mille et une surprises.

-Je m'y engage.

C'était fini. Alice venait de sceller le pacte, la lumière dorée brilla encore quelques instants puis disparu et Mackenzy se recula, rangea sa baguette et fixa les deux êtres de ses yeux dorés. C'était fini, ils étaient liés par le Serment Inviolable. Non par la vie, mais par la mort. Elle prit une profonde inspiration, ne faisant plus attention à Alice et Lucifer, se sentant soudain de trop, son rôle étant fini. Maintenant, restait à savoir quelle histoire elle allait inventée pour satisfaire la curiosité de Frank. Elle les protégerait. C'était étrange de se dire ça, elle se voyait presque dans l'obligation de préserver leur secret. Certes, d'une certaine manière, cela la concerner aussi mais elle avait toujours de quoi se retourner, eux, peut-être pas. Elle prendra ce devoir implicite, la responsabilité. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais Mackenzy sentait que c'était son devoir. Elle débloqua la porte d'un coup de baguette, l'ouvrit et resta sur le seuil, sans se retourner:

-Tâchez de faire attention à vous deux. J’ignore où cela vous mènera mais....

Elle laissa planer un léger silence et quitta finalement la pièce en murmurant:

-Mais je vous souhaite bonne chance.

Et la porte se referma sur les deux amants de la mort.

________________Requiem for a Prophecy________________
When she embraces Your heart turns to stone She comes at night when you are all alone Your blood shall run cold You better hide before she finds you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?   

Revenir en haut Aller en bas
 

[pv Alice von Gotha & Lucifer Mogg] Whose side am I on?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alice always lost... [Validée]
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» HAITI YON PARADI OU YON LANFE AVEC R G P POU LUCIFER ????
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: 
Poudlard
 :: Troisième étage :: Salle de classe vide
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit