Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 La malade imaginaire [PV Carlie et Ashley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Jones
PoufsouffleavatarPoufsouffle

MessageSujet: La malade imaginaire [PV Carlie et Ashley]   Lun 4 Mar - 17:15

Ashley venait de finir sa journée de cours. Cela faisait quelques jours qu'elle avait débarqué à Poudlard et ce qu'elle découvrait lui plaisait à part qu'elle avait du mal avec les autres né moldus qu'elle ne pouvait vraiment pas supporter. Elle avait déjà piquer quelques crises de nerfs contre eux. Elle avait même fait peur à un nouveau comme elle lorsqu'elle l'avait agresser avec son nounours. Elle avait vu le garçon s'enfuir en courant ce qui avait calmer sa crise d'hystérie. Sinon elle était plutôt paisible jusqu'à maintenant. Surement les fichus médicaments de l'asile qui faisait encore effet sur elle. On l'avait gavé de médicament durant son séjour pour qu'elle se tienne tranquille. Elle avait détesté ça et ne voulait plus jamais prendre de médicament de sa vie. Mais c'était maintenant un mauvais souvenir et il y avait tant à découvrir. Dès la fin des cours, elle se précipita dans le parc pour prendre un bain histoire de se rafraichir. Elle s'était mise complètement nue sous le regard éberlué de certain garçon avant de se jeter à l'eau. Elle n'avait pas comprit pourquoi ils avaient sifflés et c'était imaginer que c'était pour l'encourager pour son plongeon. Alors elle était ressortit de l'eau et s'était bien préparer pour faire un beau plongeon. Elle ne voulait pas déçevoir ses spectateurs qui l'encourageaient si gentiment. Elle fit quelques longueur puis ressortit. Voyant qu'elle avait oublié sa serviette, elle décida de rentrer nue jusqu'au château. Elle sourit sous les sifflements sur son passage et tout en parlant à son nounours, elle prit le chemin du château.

-Tu vois nounours on nous apprécie beaucoup ici. On s'est déjà fais plein d'amie.


Une fois remontée dans la salle commune, elle se sécha ne prêtant pas attention aux regards que les autres lui jetaient puis elle s'occupa de son nounours. Une fois cela fait, elle se dirigea vers la grande salle pour le repas. Elle souriait. Puis elle alla se coucher. En dormant elle rêva qu'un homme la poignardait et elle voyait la marre de sang se répandre sous elle. Elle se réveilla en hurlant et se mit à courir vers l'infirmerie tout en trainant son nounours derrière elle. Elle ne laisserait jamais son nounours tout seul, elle se devait de le protéger :

-Au secours je saigne !!! Au secours je suis blessée !!!!

Elle arriva ainsi à l'infirmerie en s'étant cogné au passage dans tous les murs et continuant de s'égosiller. Elle déboula dans l'infirmerie toujours en hurlant. Elle paniqua en voyant qu'il n'y avait personne. Complétement terrorisée, elle vit une porte et se précipita dessus. Elle l'ouvrit et vit une forme dans un lit. Elle se jeta sur la forme et la secoua en hurlant et en pleurant :

-Mademoiselle je suis blessée. Je suis blessée !!!! Soignez moi je vous en supplie je saigne de partout. Reveillez vous mademoiselle je vais mourir !!!


Elle était complétement hystérique et elle secouait l'infirmière tout en continuant de pleurer et de crier. Elle voyait du sang partout sur son corps et même sur son nounours. Elle voyait la tâche de sang qui se répandait et elle se sentait pas bien comme si elle allait s'évanouir et même mourir.


-Nounours je t'en prie aide moi à la réveiller sinon je vais mourir!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlie R. Miller
Forces Sorcières IntérieuresavatarForces Sorcières Intérieures
I will make you lovesick


MessageSujet: Re: La malade imaginaire [PV Carlie et Ashley]   Lun 4 Mar - 18:25

Noir absolu. Paupières closes, elle avait enfin réussit à endormir chaque partie de son corps. Les mouvements de ses bras, de ses jambes, se faisaient rares et faibles, bougeant uniquement dans ses rêves et fantaisies les plus rares. Elle ignorait si elle souriait physiquement, mais intérieurement, c'était certain. Peut-être que la fatigue avait été plus insupportable que les autres jours et que son cerveau avait enfin daigné se mettre au repos, elle n'en savait rien. La nuit s'était annoncé lisse cette fois.
Si elle savait...

- Au secours, je saigne ! Au secours, je suis blessée !

...Hein ?
Tapage nocturne. Des bruits de fond parvinrent aux oreilles de Carlie qui stagnait entre rêve et réalité. Faisait-elle un rêve ? C'était elle qui parlait ? Qui hurlait ainsi ? Un brusque cliquetis de trop fut ce qui la réveilla pour de bon. Sortant tout juste de la torpeur, elle maudissait déjà l'auteur de ce carnage. Qu'avaient-ils tous à venir lui rendre visite la nuit, maintenant ? C'était presque devenu une habitude. A croire que c''était fait exprès... Les yeux mi-clos, elle ne trouva pas le bouton de la lampe de chevet et dût s'inventer des yeux lasers - un peu comme les chats - qui voyaient dans le noir. Plissant les yeux en apperçevant une silhouette dans l'entrebaillement de la porte, elle n'eut pas le temps de deviner qui c'était que la chose se précipitait vers elle, lui sautant tout bonnement dessus.
Elle étouffa un cri, manquant de s'étrangler avec.

- Mademoiselle, je suis blessée... Je suis blessée !

Mais qui ? Qui était blessée ? Elle reconnut une voix d'enfant, ce qui la rassura un peu... A moitié. Qui était-elle ?

- Soignez moi, je vous en supplie, je saigne de partout.

Et pourtant, elle ne sentait aucune traces, aucune tâche de sang, absolument rien qui aurait pu dégouliner sur ses vêtements de nuit. Elle avait même finit par développer un odorat qui pouvait reconnaitre le sang tant elle avait eut affaire à lui. Telle une vampiresse.
Et pourtant. Rien : elle ne sentait rien.

- Réveillez vous mademoiselle, je vais mourir !

Voilà qu'on se mettait à la secouer, maintenant... Sa tête commençait sérieusement à tourner...

- Nounours, je t'en prie, aide moi à la réveiller, sinon je vais mourir !

- CA SUFFIT !

Carlie se dépêcha d'allumer la petite lampe de chevet, inquiète - et un peu affolée -, afin de pouvoir enfin discerner quelque chose dans cette pièce. Elle ne comprenait rien ; complètement déboussolée, perdue. Se tournant vers la jeune fille qui était assise sur elle, elle la dévisagea un instant.
La pauvre petite chose était toute pâle. Ses magnifiques yeux bleus étaient perlé de larmes et sa respiration restait saccadée. L'infirmière s'assit, se retrouvant assise, nez à nez avec la blondinette qui la regardait comme fascinée. D'une main, elle essuya les larmes qui coulaient lentement sur sa joue.

- C'est beaucoup mieux.

Elle entreprit de passer ses doigts dans les cheveux dorés de la jeune fille, qui reprenait peu à peu son calme.

- Tout va bien, tu n'as rien.

Elle observa un moment le pyjama de l'enfant, secouant la tête négativement d'un air qui voulait dire : "c'est bien ce que je pensais".

- Regarde, tu ne saignes pas, murmura t-elle doucement.

Sans doute un mauvais rêve... Une hallucination ? C'était étrange, à cet âge...
Elle lui offrit un sourire rayonnant qui se voulait rassurant avant tout. La prenant maternellement dans ses bras, elle lui caressa les cheveux doucement.

- Ca va aller.

Attrapant l'ours en pelluche de l'ange, elle le posa tout contre celle-ci.

- Dis moi ce qui s'est passé, maintenant. Raconte moi tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La malade imaginaire [PV Carlie et Ashley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» mais il est malade !!
» le chef est malade......(pv fumée et la lieutenante ^^)
» Je deteste etre malade
» quand le travail rend malade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: 
Poudlard
 :: Premier étage :: Infirmerie
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit