Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Coups de gueule ~ Rage against the machine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frank T. Hewlett
Forces Sorcières IntérieuresavatarForces Sorcières Intérieures

MessageSujet: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Dim 5 Aoû - 0:14

    Parce que c'est notre nature - et surtout nous, les frenchies - nous râlons en permanence. Et quand quelque chose nous frustre vraiment, on le garde le plus souvent en nous - et ça nous fout des nausées (ou la chiasse ça dépend des gens), à force.
    Je vous donne l'occasion de vous libérer ici mes amis - non ça fait pas secte du tout -, du Mal, de vos souffrances quotidiennes.
    Un coup de gueule à faire passer ? La vie est trop injuste avec vous ? Lâchez-vous, criez FUCK à la tronche du monde et racontez-nous ce qui vous met en rogne. Ça peut être votre voisin qui écoute de l'électro un peu trop fort, un séjour dans les montagnes du Jura en tongs parce que votre petit frère a voulu vous charrier en subtilisant vos rangers...
    Ou même des CDG sur notre beau forum, oui, c'est possible.

________________Requiem for a Prophecy________________

    J'ai connu la véritable liberté. J'ai connu le monde paisible, animé par un état d'esprit remarquable.
    Un monde qui m'a été enlevé.
    Je réalise aujourd'hui qu'il me faudra du temps, que la route qui m'attend est longue et obscure.
    Elle ne me mènera pas toujours là où je veux aller. Mais quoi qu'il arrive, je la suivrais.
    Pourquoi se battre ? Pourquoi résister ?
Personne d'autre ne le fera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marina Lauréana
Adminavatar
MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Sam 15 Sep - 12:17

"Arrête putain, mais arrête de faire ça, de faire semblant, de mentir, de sourire. Putain mais arrête de faire comme si tout allait bien, comme si rien ne s'était passé, comme si tout était d'un commun accord et qu'il fallait que la vie continue. Arrête d'avoir le sourire alors que tes yeux sont cernés. Arrête de rigoler alors que tu ne demandes qu'à ce qu'on se taise. Arrête de sortir, arrête de te mentir, de nous mentir, de lui mentir. Arrête de te cacher, arrête putain."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-world.exprimetoi.net
Mathéo Moreno
SerpentardavatarSerpentard

MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Ven 21 Sep - 15:48






    Se Faire prendre pour une conne est une habitude pour moi en ce moment mais dés fois les trahisons viennent des gens dont tu n’aurais pas cru. Pour changer, je me suis bien trompé sur le compte d’une personne. Franchement parfois les gens ont de la chance que je ne sois pas violente parce que sinon ils s’en prendraient bien souvent. J’en ai vu des gars débile mais dés comme lui, c’est pas croyable. J’accepte les critiques, les mots blessants quand c’est fondé, mais un gars que je connais depuis deux/trois semaines qui se permet de me juger et de faire circuler des rumeurs a mon sujet … Bref, y’a que moi qui poste sur le sujet des coups de gueule mas là franchement j’en ai bien besoin. Le pire c’est qu’il ose me parler comme à une pote alors qu’il fait sa langue de pute dans mon dos, mais mon pauvre mais va te pendre quoi …



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Mar 2 Oct - 19:51

Des fois j'aimerai bien que tu m'oublies. Que t'arrêtes de me poser des questions dont tu te fiches clairement des réponses dans le seul but de te plaindre. Que tu redeviennes celle que t'étais, celle qui était intéressante et altruiste, curieuse. Pas cette ado en crise anachronique qui essaye désespérément de se voir à travers moi... Mais, arrête, bordel. J'ai rien à voir avec toi. J'ai tout fait pour rien à voir avec toi. Hormis récupérer tes épingles à nourrice de ta période punk.
Mais même le punk a changé depuis, tu sais. Putain t'es devenue tellement vaine.
Tellement égocentrique. A me renvoyer vers mon père qui a pas un rond pour préserver ton confort...
Sans me dire que tu le charges déjà de tout, bien sûr.
Et arrête avec tes histoires. Surtout celles qui concernent des mecs de 15 ans de moins que toi. Ou 20. Je m'en fiche. Je suis ta fille, bordel, pas ta grande soeur.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Ven 5 Oct - 16:46

    Je pense que ce sujet aurait été plus que bienvenue il y a maintenant trois heures. Merci d'avoir gaché une heure de cours que je passe à rire avec mes amis, la seule de la semaine puique la prof ne dit trop rien, encore. Je ne pouvais rien leur dire, les mots n'arrivaient pas à franchir mes lèvres, juste des insultes. Envers qui?
    Au départ, je pensais que c'était à cette fille que j'en voulais, et puis non. Je me suis rendue compte qu'en fait c'était bien plus à toi qu'il fallait en vouloir; elle je la prend en réalité comme bouclier, mais c'est trop simple, la relation entre nous deux, entre elle et moi, est trop complexe pour que ce soit ça. En réalité... Je ne lui en veux pas, il ne faut pas en vouloir à quelqu'un pour ses sentiments, on ne peux rien y faire et on fait généralement tout pour s'en sortir lorsque c'est à sens unique, mais sans réellement y arriver. Enfin il faut dire qu'elle a quand même de quoi à ce que je lui en veuille, mais j'ai expliqué la situation en détail à une de mes meilleures amies et elle est d'accord, ce n'est pas à elle qu'il faut en vouloir mais à toi. Au départ on trouvait juste que c'était une vieille péripatéticienne de merde -mots les plus répétés de la journée surement- mais en fait c'est pas à elle qu'il faut en vouloir. C'est toi, toi le connard. Réfléchis, arrête. Arrête juste d'être dominé par tes hormones, t'as pas lu la psychanalyse des contes? Bah tu devrais. Ton inconscient -et la je prend la voix de soeurette- te dis que c'est mal, et bah tu l'écoutes. Point. Cet inconscient ne veut que ton bien, les pulsions de ce genre sont d'ailleurs traitées dans ce bouquin, et surtout SURTOUT surtout que tout ce que tu vas réussit à faire dans cette histoire si cela se fait vraiment c'est blesser une amie, et en perdre une autre. De façon définitive. Devine laquelle est moi, laquelle est elle, et surtout, surtout, médite la-dessus. Oke t'es un mec, mais merde quoi. Ne fais pas ça, pas avec quelqu'un dont tu sais que la personne a des sentiments pour toi ou tu vas le regretter plus tard... C'est pas parce que tu connais des gens dominés par leurs envies que t'es obligé d'être comme eux. Je le redis encore, tu vas le regretter plus tard mais.... Seulement si tu as quelque chose qui te sers de coeur, et non pas ce à quoi je pense qui te dicte tes actes. Bye bye.
Revenir en haut Aller en bas
Rebecca McMillan
SerdaigleavatarSerdaigle

MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Ven 5 Oct - 16:54

Qu'est-ce que tu cherches à la fin ? Pourquoi tu finis toujours par revenir ? Je ne suis pas assez forte pour rester distante avec toi, quand tu me dis que je te manque et que tu veux me serrer dans tes bras. Tu veux que je redevienne totalement dépendante de toi, pour me dire quelques mois plus tard que tu l'aimes, que tu es désolé et qu'il vaut mieux que l'on s'oublie ? Que je verse toutes les larmes de mon corps pendant encore six mois, c'est ça que tu veux ? Parce que si c'est ça, j'ai assez donné, tu peux repartir, vraiment.

________________Requiem for a Prophecy________________


Pouf Powa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Dim 7 Oct - 14:08

    Etant assez legerement colerique (bon ok je pee un cable pour rien voila je l'avoue xD) je risque de devenir une habituée de ce sujet (enfin quand j'aurais de groooooooosses crises de nerf) parce que cest fou le bien quil peut faire quand même; mais par contre je suis sur mon portable donc bon hein.. xD

    Je sais pas par ou commencer. Jai des choses a dire, sirement trop, sur un seul sujet. Et il est gros, cest le moins quon puisse dire.
    Jaimeraos ne jamais tavoir parle, ne pas avoir eu cette phobie de me retrouver seule sans amie pour une seconde fois, la fin de ma premiere troisieme m avait traumatisee. Jai donc cherche le premier jour une fille qui navait pas le regard qui voulait dire quelle allait manger ou frapper la malheureuse fille qui allait oser sapprocher delle, maintenant je me rends compte en y repensant que jaurais tres surement du laisser les gens venir vers moi car a partir. du moment. ou on allait vers toi on était fiché comme associal -et je comprend cette façon de voir les choses maintenant.- Mais juste par un regard comment aurais-je pu savoir ou imaginer que tu allais passer une année à inventer une vie que tu n'avais pas, un passé imaginaire? Tu maq aussi rabaissee, bas, autant que tu pouvais. Tu me disais d aller voir un psy, ajoutais quz tu y allais toi meme tres souvent, que j etais moche et toi magnifique, que je ne savais paz chanter alors que le monde entier s extasiait sur ta voix. Tu faisais ca a tout le monde, personne ne pouvait te supporter et pourtant tu e croyais tres popilaire. Tu tinventais un copain, tu mavais dit quil etait alle chez toi pour la saint valentin et tavais prepare a manger alors que tes parents ne voulaient que tu sortes avec personne, il changeait de nom de pensionnat assez regulierement. Tu tinventais une connaissance des langues et des amis invisible. Tu tinventais des occupations et des talents que personne ne tavais jamais attribue. Je ne lai rapidement plus supporte, et a la fin de lannee lorsque je te lai dit ton pere a menace mes parents.
    Jai cru que cetait fini en rentrant en seconde il y a un an que je recommencerais a zero dans un autre lycee. Puis jai commence le parcours de confirmation. Tu es venue, tu as tente de t approprier mes amies. Tu agissais comme si elle t appartenaient. Cetait pratique hein? Tu prenais un kit tot complet. Nous nosions pas te dire de partir, alors nous tavons supporte, autant que nous pouvions. Nous nous sommes renseigne aupres damis de ton lycee, personne ne taimais et tu navais que deux amies tu prenais le rese du mondede haut. Tu navais juste pas change. En juin. encore: tu as drague le mec qui venait de me plaquer en prenant son numero sur mon portable, tu mas rabaisse encore et encore, mais malgre tout je ne parviens pas a garder de souvenir negatif de cette periode, jai rencontre des gens geniaux donc les points positifs sont eclipses. Je me souviens de ta haine le dernier jour a cause de quelqu'un, tellement forte et palpable que tout le monde a ete choque. Encore une fois, je me suis rendu compte que personne ne t aimais mais que j avais ce que tu ne pouvais avoir: l amitie des autres et leur consideration.
    Lete sest deroule sans quon se parle -je ne devais juste pas parler dune certaine personne sinon tu piquais une colere.
    En septembre, encore: tu me dis par sms que tu veux sortir avec mon ex trois jours apres que je me sois fait plaque. Tu tinventes une vie des signes qui font quil est forcement amoureux de toi (au passage meuf on ta piste, tes vierge tas jamais rien fait avec un mec et tes jamais sorti avec lautre roux, mais si on en parlait tu nierais tout comme a ton habitude.) je tai rien dit mais ton attitude me donnait juste envie de vomir -et ce a plusieurs reprises. Et aujourd hui, en plus, tu colportes des rumeurs sur mes amis, tu me rapportes des choses fausses quils auraient dit sur moi, et quand ce n'est pas ça alors tu transferes des sms ou je dis que dans un certain contexte (sans le preciser bien sur sinon c'est pas drôle hehe) je me fiche d'une certaine personne... A la personne intéressée. Alors serieusement cest quoi ton probleme, et pourquoi POURQUOI tu t'acharnes sur moi?
    Note qu'en plus tu m'engueules dès que je parle d'une certaine personne pour changer, et qu'en plus tu tentes de casser mes amitiés les plus sincères.

    Maintenant la seconde personne contre qui j'aimerais mettre un énorme coup de gueule; je ne suis pas concernée par cette histoire mais honnêtement ce type me saoule et j'aimerais parler pour les deux filles concernées, en même temps, car ce sont toutes les deux mes amies même si l'une l'est beaucoup plus que l'autre.
    Tu as commencé par plaquer E. en novembre dernier -je m'en souviens c'est la période à laquelle je l'ai rencontrée-. Puis, j'ai entendu dire en janvier dernier que tu sortais avec A. Mais personne ne le savait. Parce qu'on aurait presque dit que vous ne vous connaissiez pas, vous vous faisiez à peine la bise le matin. J'ai trouvé ça bizarre. Puis après avoir parlé avec A. de ce sujet, j'ai su que tu lui avais dit que tu avais plaqué E. pour elle. Encore plus bizarre, puisque cette derniere m'avait montré -et sms à l'appui- que tu avais tenté de ressortir avec par deux fois juste après l'avoir quittée, puis que tu avais demandé à une autre fille qui t'avais aussi dit non puis à A.
    Et j'ai entendu des gens dire à la cantine qu'ils te voyaient embrasser une fille différente chaque semaine.
    J'ai regardé une fois par dessus ton épaule, j'ai vu que tu envoyais des sms amoureux à quelqu'un d'autre qu'à A., tout en la regardant et en lui souriant. Cela faisait déjà cinq mois que vous étiez ensemble.
    J'en ai parlé à la meilleure amie de A., elle avait l'air emmerdée il n'y avait pas d'autres mots. Elle disait qu'elle se méfiait de toi aussi, mais qu'il était impossible de raisonner A. J'avais juste envie de te foutre des baffes, plus j'en savais et plus je te détestais. Cette année, A a changé de lycée, et E est avec quelqu'un. Alors, c'est QUOI ce DELIRE que tu aimes plus E que A alors que tu ne lui parle PLUS? POURQUOI tu veux briser A, elle t'aime merde, elle veut faire sa vie avec toi ALORS POURQUOI TU VEUX LA TROMPER? Enfin plus je me pose la question plus je me rend compte que en fait c'est parce que A couche. Et puis donc tu veux rester avec. Sauf qu'elle est plus au lycée mais en pensionnat alors vous pouvez pas vous voir en semaine.
    Et jkiffe ta réaction genre "ah bah dommage" quand t'as su que E avait quelqu'un.
    Connard.
    Je suis surement la seule personne à tout savoir, étant donner que je traine avec plusieurs groupes de personnes, mais compte sur moi pour lacher ce que j'ai sur le coeur et que je sais auprès de personne qui pourraient se retrouver piégées, si jamais tu commences à tourner auprès d'un autre groupe de mes amies. Parce qu'une parole bien dite sera répétées, alors les miennes le seront aussi. Fais attention. Connard.
Revenir en haut Aller en bas
Abby McFear
SerdaigleavatarSerdaigle



MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Lun 7 Jan - 23:23

Pourquoi je reste la à stagner quand je veux avancer, quand je vois qu'il m'attends plus loin si seulement j'arrivais à changer. Et non je reste là à stagner à avoir l'air complétement pitoyable sans aucun intérêt, à part celui de déchet. Oui le statut de déchet me va très bien. Je reste là à végéter dans mes problèmes quand la vie me tend les bras et que lui m'accueillerais avec joie si seulement je franchissais ces derniers mètres qui me semblent complétement insupportable. J'en ai marre!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Von_Gotha
MangemortavatarMangemort
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.


MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Mar 8 Jan - 22:58

Je hais ce job.
Je hais ces horaires qui m'empêchent de bosser ailleurs. Je hais me lever le matin, je hais le repas du soir, je hais cette boule qui me serre la gorge, cet abcès de liberté manquante. Je hais les mamans de l'école du mioche. Je hais l'ennui de mes journées, je hais l'attente. Je hais l'idée de tout détruire pour tuer ce putain de temps. Je ne veux pas qu'il passe, et en même temps si, qu'il passe vite, que je sois à nouveau libre.
De cette liberté corrosive, car rien n'a de sens, car je n'ai pas d'attentes, pas d'ambitions. Pas de but, et rien, ou plutôt personne, ne me touche à nouveau.
Vanité. J'ai 23 ans, et tout m'ennuie déjà.

________________Requiem for a Prophecy________________
Unaware of where the truth ends and my li(f)e begins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pure-nevrose.skyrock.com
Pandora Murdoc
Forces Sorcières IntérieuresavatarForces Sorcières Intérieures
Ambition make us whooores.


MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Mer 16 Jan - 17:50

De ces rêves doux, si doux qu'il détruisent... Stupide cerveau. Et le reste parait soudain si médiocre... Se réveiller, seule dans le noir, un sourire stupide aux lèvres dans un lit si petit. Son visage encore imprimé sous les yeux, cette sensation d'attrait fuyard, sa main qui tient, lâche la mienne, ses alternances d'intérêt.

Se réveiller, briser mon sourire et ma stupidité naïve, m'arracher des draps comme une automate. Me brûler la peau pour tenter de ressentir de la chaleur à nouveau, mais tout est si froid dedans... Froid et vide, trop plein de cette matière morte parasite, et je me déteste tellement.

Stupide cerveau qui nie l'évidence, stupide cerveau. Tes espoirs inconscients sont terriblement destructeurs.

... Je n'arrive même pas à les aimer vraiment, et quoi qu'ils disent, je demeure une machine corporelle.

Sauf pour lui.
Je ne me réduis même pas à ça, pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora Murdoc
Forces Sorcières IntérieuresavatarForces Sorcières Intérieures
Ambition make us whooores.


MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    Jeu 16 Mai - 21:59

Mon souffle se suspend à chaque silence, à chaque geste que tu ne fais plus. Je sers les dents, je sais que t'en prends toute la responsabilité, même s'il n'est pas innocent à ta disparition. Parce qu'il est terriblement brillant, parce que je ne le suis pas, parce que tu l'admires trop, parce que tu as honte de ma naïveté, de ma puérilité d'ado éternelle. T'as perdu notre teen spirit pour lui plaire, ou peut-être qu'il était temps pour toi. Tu me lâches, et je serre les dent à m'en crever les joues. Tu m'esquives, m'ignores, me lâches. Tu me lâches. Tu me broies, me brises, tu me lâches. Tu me laisses sur le bord de la route et tu n'as pas la décence de le reconnaitre. Tu te mens, tu me lâches, tu me mens, tu me lâches. Je me broie, je me brise, je m'exaspère, je m'expose, je m'explose, je te lâche.
Je te lâche.

Je te regarde de loin, mon coeur mort plein de regrets. Tu m'as lâchée, j'ai tenu ce que je pouvais, puis j'ai lâché aussi. On crèvera chacune de notre côté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Coups de gueule ~ Rage against the machine.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Coups de gueule ~ Rage against the machine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Section Coups de Coeur / Coups de Gueule
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie
» Pour en finir avec les coups d'État en Haiti...
» Les coups salauds
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: 
L'incruste Moldue
 :: 4, Privet Drive :: Bar du pendu :: Brèves de comptoir
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit