Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Être asocial n'est pas seulement un choix. Jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Être asocial n'est pas seulement un choix. Jamais.   Mer 4 Juil - 22:45

Le début d'une explication.


Eden avait toujours été une personne froide, "sauvage" avec les étrangers. Sarcastique elle l'était quelque soit la personne, c'était une composante de son caractère, il fallait faire avec ou passer votre chemin. Malgré une enfance heureuse avec sa famille, en dehors elle n'avait jamais été bien vu...


*Flashback*

Une enfant âgée de tout juste cinq ans au centre d'un cercle formé par ses camarades de classe. La fillette pleurait silencieusement, terrifiée, cachée pas ses longs cheveux noirs. Elle avait encore fait quelque chose de mal, enfin c'est ce qu'ils disaient mais elle n'avait rien fait. Les autres enfants l'insultaient, mais ils n'osaient pas la toucher. Elle était anormal d'après eux, une sorcière. Il se produisait toujours des choses étranges quand elle était en colère ou quand elle avait peur. Les adultes n’intervenaient jamais pour l'aider, Eden n'avait jamais rapporté la manière dont se passait ses journées d'école à ses parents. Elle ne voulait pas qu'ils s'inquiètent.

Soudain une fillette força le passage et brisa le cercle. La petite blondinette qui devait être âgée d'un ou deux ans de plus qu'Eden s'interposa et regarda froidement les autres enfants.

- Laissez la tranquille ! Tonna t'elle, son regard noir et dur pouvait surprendre venant de quelqu'un d'aussi jeune. Eden ne comprenait pas pourquoi l'autre fillette la défendait, elle était anormale après tout... Eden regardait la blonde avec surprise à travers ses larmes. Elle se redressa et essuya ses yeux et ses joues avec son bras. Le groupe d'enfant regardait l'intruse d'un regard mauvais mais l'autre fillette leur lançait un regard défiant et glacial. Les autres enfants finirent par se disperser en lui jetant des regards méchants.

- Pourquoi ? Demanda la jeune Eden, elle ne comprenait pas pourquoi l'autre fille l'avait aidé. Voulait t'elle quelque chose en échange ? La blonde en face d'elle haussa un sourcil moqueur, un sourire méprisant aux lèvres. Eden savait ce que les autres enfants pensaient de cette fille, ils disaient qu'elle était mauvaise et effrayante. Si elle se souvenait bien la fille plus vieille s’appelait Lilith.

- Tu ne pourrais pas me remercier plutôt que poser des questions idiotes ? C'était le genre de question qui n'attendait pas de réponse. La blondinette se détourna d'Eden sans un regard et s'éloigna. Eden la suivit longuement du regard et elle souhaita du plus profond de son cœur devenir comme cette fille. Ne plus avoir peur des autres enfants et peut être même leur inspirer de la peur elle aussi ?

*Fin du Flashback*


Voilà comment elle c'était fait sa première amie, Lilith avait deux ans de plus qu'elle mais les deux fillettes s'entendaient particulièrement bien. Lilith apprit à Eden à cacher ses sentiments afin de se protéger de la méchanceté des autres enfants et des adultes. Elle ne l'insulta jamais de monstre, ne dit jamais qu'elle était anormal malgré les choses étranges qui se produisaient quand elle était dans les parages. Elle prit soin d'Eden comme ci elle était sa petite sœur. Les parents d'Eden ne furent jamais au courant des circonstances qui réunirent les deux fillettes, elle ne voulait pas les inquiéter. Ses parents ne remarquèrent jamais vraiment qu'elle devenait plus froide et cassante avec les personnes extérieur de la famille, elle avait toujours été "sauvage" avec les étrangers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Être asocial n'est pas seulement un choix. Jamais.   Jeu 19 Juil - 21:26

Parce que les enfants sont cruels...


Les adultes pensent souvent à tort qu'un enfant ne peut pas être mauvais tout petit. Que son jeune âge peut tout excuser même les comportements les plus dangereux. Eden c'était rendu compte malgré elle que c'était faux. Certains enfants naissaient mauvais, les plus dangereux étaient les plus forts d'entre eux. Ceux qui arrivaient à convaincre les autres que ce qu'ils faisaient étaient juste et la chose à faire. D'autres restaient solitaire et faisaient le mal en attisant la haine et la peur.


*Flashback*


Eden était maintenant en troisième année (équivalent anglais du CP), elle apprenait à lire et à écrire. Elle était toujours amie avec Lilith qui était elle en cinquième année. La différence d'âge ne semblait pas déranger les fillettes, leur amitié surprenait même les professeurs. Pour la plupart d'entre eux, ils voyaient d'un mauvais œil l'association de la petite fille étrange qu'était Eden et de l'exécrable mais brillante Lilith...

Cette année là il y avait une nouvelle dans la classe d'Eden, une fillette rousse au yeux vairons habillée comme un garçon. Les autres enfants la prirent rapidement en grippe parce qu'elle était différente. Ses yeux faisaient peur aux autres enfants, son œil droit était bleu comme le ciel mais le gauche était aussi noir que la nuit. Le fait qu'elle soit rousse n'aidait pas non plus, les autres enfants l'avaient rapidement cataloguée comme étant une sorcière. Eden ne s’intéressa pas à elle dans un premier temps, depuis sa rencontre avec Lilith elle ne cherchait plus à se faire des amis. Son indifférence soudaine face aux moqueries à son encontre n'avait fait que renforcer la crainte qu'elle inspirait aux autres enfants à cause de sa bizarrerie, de son anormalité. Néanmoins ils ne l'attaquaient plus depuis l'intervention de Lilith, parce qu'elle savait des choses que ces imbéciles ne voulaient pas que leurs parents sachent. Et puis Eden avait appris à se défendre au mieux avec des mots.

Malgré son indifférence pour le monde extérieur, le cœur d'Eden manqua un battement en voyant la nouvelle isolée. Deux enfants plus âgés lui avait volé son goûter et s'amusaient à se le lancer, narguant et bousculant la fillette, l'insultant même de sorcière. Il lui avait fallut plus d'un mois pour voir que la nouvelle souffrait du même traitement qu'elle il y a quelques années. Elle s'en voulait pour une raison obscure... Peut être parce qu'elle pensait qu'elle aurait dû se trouver à sa place ? Elle ne savait pas elle même, trop jeune certainement pour comprendre la complexité de ce qu'elle ressentait. Après la culpabilité, elle ressentit une indignation féroce à l'encontre de ses camarades. Elle se dirigea d'un pas rapide en direction de la petite rousse, attrapant au passage le goûter qui faisait un nouveau voyage. Elle se planta devant les deux garçons Michael et Jason si elle se souvenait bien. Ils avaient fait parti de ceux qui lui avaient fait du mal. Elle remarqua distraitement que d'autres enfants c'était rapproché du conflit imminent. Eden lança aux deux garçons un regard froid, son visage n'exprimant qu’une légère colère.

- Laissez là. Tonna t'elle de sa voix d'enfant, fusillant toujours du regard les deux brutes.

- Tu crois qu'on a peur de toi le monstre ? Questionna méchamment Jason avec un sourire mauvais. Son comparse ricana avec lui. Les autres enfants formaient désormais un cercle autour d'eux. Ils ne tarderaient pas à attirer le regard des professeurs.

- Tu devrais Jason, ce n'est pas moi qui ait mis des chewing gum sur la chaise de Mlle Stevenson... Laissa échapper d'un ton désinvolte Eden. Lilith avait dit que tout savoir sur les secrets de ses camarades pourraient la tenir en sécurité, il était tant de mettre en pratique. Le garçon pâlit à sa remarque et son copain n'avait pas l'air mieux.

- Comment tu sais ça ? Demanda Jason, s'accusant ouvertement devant tous. Il s'était piégé tout seul, il ne pourrait pas nier si Eden décidait de raconter la vérité. D'ailleurs il sembla le comprendre tout seul.

- Je le sais c'est tout. Maintenant laissez Maëlisse tranquille ! Son regard croisa celui de sa sœur de cœur qui lui fit un sourire fier. Elle était terrifiée bien qu'elle ne le montrait pas, le sourire de Lilith la rassura un peu néanmoins. Eden sembla sauvé par le gong quand la sonnerie annonçant le reprise des classes retentit. Elle souffla de soulagement tandis que l’attroupement se dispersait. Elle allait s'en aller sans même regarder la rouquine, décidant qu'il fallait qu'elle retourne en classe rapidement. Seulement une main dans la sienne la retint, elle se retourna brusquement plongeant son regard turquoise dans celui dissemblable de Maëlisse.

- Je... merci. Souffla la fillette en baissant la tête, elle semblait affreusement timide. Eden haussa les épaules avec indifférence, elle avait fait ce qui lui semblait juste. Elle n'avait pas voulu jouer les héroïnes. Tu... tu veux bien... être mon... mon amie ? Demanda d'une voix tremblante la petite rouquine. Eden cligna des yeux et secoua l'épaule de Maëlisse pour attirer son attention, l'autre fillette leva les yeux vers elle. Eden vit alors qu'elle avait les joues toutes rouges, de honte ? Elle fit cependant un sourire resplendissant à la rouquine.

- C'est d'accord ! Acquiesça Eden. Tu te mets à côté de moi en classe, je suis toute seule. Ordonna presque Eden sans s'en rendre compte, l'autre fillette se contenta d'hocher la tête et de la suivre jusqu'à la salle de classe où elles arrivèrent juste à temps...


*Fin du Flashback*


Eden c'était donc fait une deuxième amie dans des circonstances plutôt triste quand on n'y réfléchissait sérieusement. Se ferait elle toujours des amis dans ces circonstances ? Elle espérait que non. Par la suite elle pensera même que l'amitié n'existait pas, qu'on était immanquablement déçu par les gens à qui on attachait de l'importance. Cela ne fit pas d'elle quelqu'un de plus ouvert, bien au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
 

Être asocial n'est pas seulement un choix. Jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» "Si seulement on pouvait mettre sa connerie en bouteille..."
» -° Si seulement je pouvais l'oublier °- [PV]
» Baja™ ➜ si seulement les singes pouvaient aller sur skype, un jour peut-être
» Djawad & Barbaraa (Pv : Seulement nous deux =P)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: 
Etape obligatoire : bureau de recensement des sorciers, hybrides, et autres créatures magiques
 :: Dossiers des sorciers recensés :: Pensines
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit