Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 I never can say goodbye boy ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amber Fiamata Dia Capulet
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy

MessageSujet: I never can say goodbye boy ~   Sam 14 Avr - 11:28


L
a nuit était calme. Rien ne semblait pouvoir perturber cette soirée. Seuls quelques bruits de pas légers et souples retentissaient faiblement à travers les couloirs vides et abandonnés du château endormi.
Dans sa longue robe de nuit de cachemire pourpre pâle qui dessinait gracieusement sa petite taille souple, et dont les manches longues se terminaient en de ravissant plis nombreux, elle se promenait, une fleur à la main, incapable de fermer l'oeil de la nuit. Ses petites ballerines au pied, habituée à ne faire aucun bruit dans sa démarche, elle ne risquait pas d'alarmer qui que ce soit.

Amber se dirigeait vers la tour, son éternel refuge nocturne. Mais ce soir là, c'était pour une raison bien définie qu'elle s'y rendait. Arriver au sommet, le regard vide, elle s'avança jusque la rambarde, s'appuyant délicatement dessus avant de lever les yeux au ciel :


-Si tu me vois de là où tu es. J'espère qu'un jour tu me pardonneras...
murmura d'une voix claire et emplie de douceur Amber.

Ultime larme de tristesse mêlé à une pointe de regret, baiser sincère sur les pétales de la fleur qu'elle portait à ses lèvres avant de la lâcher et de la laisser prendre son envol dans les airs au gré du vent et à travers l'immensité de la nuit. Ce geste, elle l'avait destiné à Dimitri. Cela faisait maintenant une semaine (ou deux je sais pas xD qui m'aide (a) :3 ?) qu'il avait quitté ce monde. Une semaine qu'elle n'avait pas revu Alice, une absence pensante et qui se faisait ressentir de jour en jour. Amber espérait sincérement que la Serpentard allait bien et que rien de mal ne lui était arrivé. Son affection pour elle ne s'était en aucun cas éteinte. Mais comment savoir si tout allait bien de son côté ? Amber n'avait aucun moyen pour la joindre ni adresse... Peut-être était-elle en compagnie de Jake.
Jake... la dernière fois qu'elle l'avait entrevu c'était ce même soir là également où le Poufsouffle avait rendu l'âme. Amber ne savait pas si le jeune homme lui en voulait encore pour l'incident des couloirs avec Athalie. Puisque avant cette nuit-là, elle ne lui avait plus reparlé, les deux jeunes gens étant resté en froid. Lui, surement déçu et indigné mais surtout en colère et elle, blessée et anéantie.

Mais la pensée de l'avoir vu ce soir-là, d'avoir senti cette pression si forte sur les épaules tandis qu'il la regardait dans les yeux, lui redonnait un semblant d'espoir de pouvoir se réconcilier avec lui. Amber ressentait sans cesse ce besoin irréversible de le voir depuis qu'elle le savait de retour. Et ce besoin se ressentait plus fortement depuis le mort de Dimitri.
Pourtant, il n'était pas venu la voir depuis, cependant elle se disait intérieurement que cette absence était surement du au fait qu'il était occupé. Il était impossible pour la jeune fille de s'imaginer Jake ne désirant plus la revoir.

Ses yeux ambres luisants étaient perdus dans le ciel ténébreux animé par l'infinité des étoiles étincellantes. Amber admirait malgré elle la majesté sns fin de cette voute celeste qui jamais ne s'éteignait.

Une rapide souffle se leva soudainement qui surprit la Préfète comme une caresse, la faisant tout de même frémir légèrement. C'était une brise fraîche et paisible.

Des bruits de pas se firent alors entendre derrière elle. Amber se figea. L'avait-on suivit ? Entendu parlé ? Depuis quand la personne était-elle là ? Amber ne bougea pas, restant interdite et feignit de ne pas s'être aperçu de l'arrivée de l'inconnu en continuant d'observer le ciel.

________________Requiem for a Prophecy________________


Jake&Amby <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Wood
Serdaigle-KilljoyavatarSerdaigle-Killjoy



MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Sam 14 Avr - 12:49

Un soir qui se devait d’être voué à la réflexion la plus totale. L’art de ne plus parler à quelqu’un pour des raisons stupides n’était plus de son âge, cependant, cette fois-ci il y avait de quoi. Amber avait en ce soir, préférée la serpentarde au serdaigle, et cela lui restait encore en travers de la gorge. Son côté qui renfermait de la jalousie infime se libérait ici au grand jour. Accusation à tort envers la serpentarde, cependant beaucoup plus légère, mais la découverte l’y obligeait. Et dire, qu’il serait obligé d’être sympathique avec celle-ci pour se préserver. Ce soir là, il avait voulu rendre service, et améliorer la situation, mais s’abstenir aurait été tout aussi efficace. Lamentablement, il s’était fait charmer, et il y avait céder, laissant ainsi son secret ouvert aux âmes les plus curieuses. Des menaces par milliers étaient alors venues troubler leur instant au parc, semant ainsi le trouble. De la crainte, de la peur. Aucune connaissance de la moindre parcelle de son caractère, une faiblesse. Ne pas savoir qui elle était été un désavantage primordial. Des doutes, mais une légère certitude. Elle ne le dénoncerait pas, sinon celui-ci se retrouverait emprisonné, et Amber ne le supporterait probablement pas, pas une seconde fois. Amber. Tout était le sujet de cette nuit. Cela faisait plus d’une semaine que les deux adolescents n’avaient pas parlé réellement, bien que celui-ci lui avait adressé la parole lors de l’évasion d’Alice, mais ce n’était rien de plus que des ordres. Avoir assisté à ce meurtre devait être pour elle un acte choquant, c’est pourquoi Jake se devait de prendre ses nouvelles, c’était comme vital. Bien qu’il ait aimé encore laisser un peu de temps avant une réelle discussion, sa santé morale était plus importante que tout à ses yeux. Mais comment l’aborder ? Comment lui dire qu’elle était plus importante que tout à ses yeux ? Comment lui dire que plus jamais il ne voudrait la quitter ? Comment le lui dire… Mais surtout comment la trouver. Poudlard avait beau être connu de Jake, trouver une personne était tout une autre histoire.
Appuyé contre le mur froid du couloir menant à sa salle commune, son esprit pensait beaucoup trop, angoissé éperdument. La découverte qu’avait faite la serpentarde avait le don de le mettre très mal à l’aise.
Des bruits de pas légers voir mêmes inexistants lui fit alors tourner la tête doucement. Une silhouette gracieuse accompagnée de cheveux foncés, beaucoup trop longs pour que ce ne soient pas ceux de la personne qu’il recherchait. Se mettant à la suivre, Jake soupirait intérieurement. Allaient-ils encore se disputer ? Probablement.

-Si tu me vois de là où tu es. J'espère qu'un jour tu me pardonneras...

Elle n’avait pas oublié. Elle ne le pourrait pas. Pas toute seule. Un acte de cruauté qui avait du la travailler grandement jour et nuit. Un acte auquel Jake et Amber avait participé indirectement, mais que Jake appréciait, c’était sa profession.
Elle semblait songer tout en scrutant l’extérieur de ses yeux ambre si agréables au regard. Une légère brise vint alors s’engouffrer dans les couloirs de Poudlard laissant ainsi derrière lui un sentiment de tristesse. S’avançant tout doucement vers la jeune fille, mais peu discrètement afin de se faire entendre, après seulement quelques mètres parcourus, il se figea tout en apercevant la réaction de celle-ci légèrement déplaisante. Elle ne bougeait pas, et au contraire, restée figeait face au spectacle de la nature éblouissant.

-Puisqu’apparemment mademoiselle la préfète ne tient pas à me voir, je vais regagner ma salle commune.

Il n’en pensait pas un traître mot. Bien sûr qu’il resterait, il ne comptait pas partir, pas maintenant. Cette déclaration était une façon comme une autre de la faire réagir face à sa présence détectée ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Fiamata Dia Capulet
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy

MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Dim 15 Avr - 20:40

Les yeux toujours fixé vers le ciel, elle n'osait pas se retourner, la crainte d'être surprise par le professeur Armentary venait de monter en elle. Mais étrangement, la personne qui venait de faire son entrée dans la tour ne disait mot. Amebr jouait nerveusement avec une méches de ses cheveux, attendant que l'arrivant ou l'arrivante daigne prononcer ne serait-ce qu'un mot pour qu'elle soit fixée et puisse se retourner.

-Puisqu’apparemment mademoiselle la préfète ne tient pas à me voir, je vais regagner ma salle commune.

Cette voix. Cette voix tellement douce à ses oreilles qui venait de venir jusqu'à elle comme le son d'une mélodie lui remua brusquement tout son sang. Son sang se mit immédiatement à battre ses tempes violemment tant elle se sentait soudainement revivre. Commet si elle venait de tout oublier et de ne penser qu'à une seule chose, une seule personne, tout se concentrait que sur lui. Lui.

Jake.

Amenant une main sur son coeur pour tenter de contrôler ses émotions trop fortes et trop vives qui ne demandait qu'à sortir. Un événement de surprise qui la rendit abasourdi et pourtant si heureuse. Mais une joie qui avait du mal à s'extérioriser, la crainte d'être rejetée ayant pris le dessus. Serrant ensuite ses poignées, les bras tendus le long de son corps, Amber hésitait à se retourner et s'approcher du jeune homme. A l'intérieur d'elle, elle ne désirait qu'une chose. S'élancer vers lui pour se retrouver dans ses bras, de lui crier ô combien elle aurait tant aimé le voir plus tôt, de lui dire combien elle aurait aimé ne pas avoir cette détestable mésentente avec lui...


-La Préfète ? répéta d'une voix basse Amber. Faut-il... que tu sois encore réellement en colère contre moi pour mettre une distance entre nous jusqu'à me nommer ainsi... ?balbutia la jeune fille complètement confuse le visage baissé sans pour autant se retourner.

Comme si elle avait prononcer ces paroles dans la nuit, pour la nuit devant elle.

Que pensait-il là ? Que pensait-il d'elle surtout ? Lui en voulait-il toujours ?

C'était ridicule vraiment d'avoir sorti une phrase pareille en guise de répondre... Mais elle ne savait pas s'il lui en voulait vraiment encore ou non. Même si dans l'intonation de sa voix, il lui semblait que non. Mais elle était effrayée à l'idée de le voir partir. Aussi il fallait le retenir.

A cet instant, elle se retourna doucement, comme un moment de suspens. Ses cheveux volant par ce vent doux qui passa, fugace.

-Non enfin... Ne pars pas. Ne pars pas s'il te plait,déclara Amber pour finir, les yeux baissés, et ses mains qui froissait sa robe au fur et à mesure qu'elle avait parlé.

Elle resta là à attendre que le jeune homme lui réponde, encore incapable d'affronter son regard. Avec cet peur, la peur d'être rejetée, de le voir disparaitre de nouveau et cette envie incessante de sauter dans ses bras qui s'installait de plus en plus en elle et de ne plus le laisser partir.

Mais la tentation était trop forte. Peu importe.

-Ne me laisse pas toute seule !
finit par crier la jeune fille en se jetant tout contre lui, le cœur battant.

Sa tête enfoui contre son torse, posant ses deux mains frémissantes sur son vêtement, elle s'était enfin élancé sur lui, suppliante. L'angoisse de son cœur lui était brutalement monté aux lèvres en parole presque désespérées.

-Comment pourrais-tu me faire ça ? Alors que tu sais très bien que je ne supporte pas ton absence, ton silence... Alors que tu sais parfaitement que j'ai besoin de ta présence et encore plus maintenant ! Répliqua faiblement Amber en resserrant ses mains sur la veste du jeune homme jusqu'à l'en froisser.

________________Requiem for a Prophecy________________


Jake&Amby <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Wood
Serdaigle-KilljoyavatarSerdaigle-Killjoy



MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Lun 16 Avr - 10:29

Elle lui tournait toujours le dos, peut être n’avait-elle pas reconnu sa voix, ce qui d’un côté était peu probable. Ou alors songeait-elle à une réponse digne de ce nom…Dans tous les cas, Jake ne songeait pas à une réponse aussi heureuse qu’il se l’était imaginé. Les deux amis c’étaient disputés, et le mal était bien fait, bien réel, ce n’était pas un rêve que l’on oubliait dès le réveil. Ce qui c’était déroulé était bien plus que la réalité.

-La Préfète ? Faut-il... que tu sois encore réellement en colère contre moi pour mettre une distance entre nous jusqu'à me nommer ainsi... ? balbutia la jeune fille.

Lancer de poignard non programmé. Cette déclaration était piquante, blessante, et Jake ne se protégeait pas de cette attaque violente. Un fossé large et profond se trouvait entre les adolescents, et probablement qu’il faudrait y construire un pont pour que tout redevienne comme avant. Deux êtres si différents et pourtant si attachés l’un à l’autre. Des questions commençaient à faire son nid dans son esprit si bien qu’il laissait le silence parler à sa place, ne sachant pas vraiment quoi répliquer à cette déclaration, peut être, au sens véridique.
Pourquoi ne se retournait-elle pas ? La voir de dos était une chose désagréable et qui lui laissait un certain sentiment néfaste. Une cassure peut être irréparable et pourtant si inutile. Deux enfants immatures, telle était l’image qui se reflétait d’eux à cet instant.
Par où commencer ? Tant de choses devaient être mises au claires que le temps semblait manquer cruellement. Pourtant, la nuit se présentait devant eux comme le jour se levant, rayonnant.
Doucement, elle se retourna alors tout en faisant voler ses cheveux pour enfin se retrouver face à lui.
Un nouveau silence débutait, mettant ainsi fin au précédent.

-Non enfin... Ne pars pas. Ne pars pas s'il te plait.

Négations qui le suppliaient de rester. Mais pourquoi des déclarations telles que celles-ci ? Il n’en avait pas l’intention, du moins pas pour l’instant. L’heure était aux révélations, aux explications, pas à la fuite. Partir, il en aurait bien le temps beaucoup plus tard.
Elle ne le regardait toujours pas, alors que lui, n’attendait qu’une seule chose. Qu’elle plonge son regard ambre dans son regard sombre. Mais rien ne semblait vouloir y faire. Peut être des doutes, ou de la crainte s’emparaient d’elle, Jake ne savait pas réellement et ne préférait pas vraiment savoir.

-Ne me laisse pas toute seule !


Un cri suivit d’un élan rapide qui visait à la mener jusque dans les bras de Jake. Sa tête si rassurante s’enfouissait dans son torse, et ses mains si délicates se posaient sur son vêtement. Cet instant lui rappelait étrangement leur retrouvaille. Tant d’amour échangé, de joie, et de la peur en masse évaporée. Un désir que Jake réaliserait. Il ne la laisserait pas dans le désarroi, il ne pourrait pas se le permettre, il ne pourrait pas l’assumer.

-Comment pourrais-tu me faire ça ? Alors que tu sais très bien que je ne supporte pas ton absence, ton silence... Alors que tu sais parfaitement que j'ai besoin de ta présence et encore plus maintenant !

Des répliques faibles de son mais fortes de sens. Une fois de plus, Jake se retrouvait encerclé de divers sentiments, pris au cœur, obligé d’y céder, faible et inférieur. Resserrant un peu l’étreinte autour d’Amber, il lui murmurait à l’oreille :

-Je suis là, ne t’inquiètes pas, cette histoire à laquelle tu as assisté appartient au passé. Mais … jamais, je ne pourrais le lui faire payer … Je suis … désolé.

Il faisait allusion à Alice, celle qui avait mené Amber à la tour d’astronomie, celle qui avait fait assister Amber au meurtre du jeune sang de bourbe. Il s'en voulait, car il savait pertinemment que jamais il ne pourrait le faire payer.
Quelques secondes plus tard, il se délivrait de son emprise attentionnée pour se retrouver face à elle et pouvoir la dévisager.

-Il est certain que je n’oublierai pas la dernière fois, mais quelque part ta réaction est on ne peut plus normal. Mais à quoi cela servirait de rester sur des actes passés ?

Rester figer sur le passé n’était pas une bonne chose et encore moins dans ces conditions. A vrai dire, il ne ressentait plus aucune once de colère en rapport avec la dernière entrevue des trois adolescents, non, ce qu’il ressentait c’était de la peur, de la réelle crainte d’être livré, et ce sentiment, il devait lui en faire part.

-A vrai dire … Tout ne c’est pas réellement passé comme cela aurait du se dérouler.

Jake se stoppa laissant ainsi le silence reprendre peu à peu le dessus. Des frissons glacés parcouraient l’ensemble de son corps laissant ainsi derrière eux des sensations étranges qu’étaient le mal être.
Il débutait par le plus important, sa vie était en jeu.

-Des secrets qui n’auraient jamais du être découverts. J’ai merdé. J’ai grave merdé Amber …Putain…

Sa pression s’accélérait, et une boule au ventre s’installait en lui. Du stresse, une chose à laquelle il était si peu habitué. Amenant ses mains à son visage, il fermait ses paupières l’espace de quelques secondes, puis faisait glisser ses mains en arrière dans ses cheveux, pour ensuite marchait de droite à gauche et venir s’accoudait à la fenêtre.
Amber restait son seul espoir, sa seule famille, la seule personne à qui il pouvait encore presque tout dire. Mais le doute planait encore, ils ne s’étaient pas adressé la parole durant plusieurs jours, et Jake lui demandait de l’aide de façon indirect. Il en avait besoin pour ce problème-ci mais aussi pour la nièce d’Erwan. Quelque chose en lui, lui faisait savoir que cette discussion aurait comme principal sujet l’entraide, car il ne doutait pas un seul instant qu’Amber en aurait aussi grandement besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Fiamata Dia Capulet
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy

MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Mer 18 Avr - 19:44

Dans cet élan passionné, Amber sentit les bras du jeune homme se refermer un peu sur elle. Ce qui la rassura à moitié, il ne la repoussait pas. Mais cette pression légère la fit quand même penser qu'il y avait encore une hésitation dans l'esprit du Serdaigle. Jake se mit alors à prononcer quelques mots à ses oreilles dans un murmure, ce qui lui retira immédiatement tous ses précédents doutes :

-Je suis là, ne t’inquiètes pas, cette histoire à laquelle tu as assisté appartient au passé. Mais … jamais, je ne pourrais le lui faire payer … Je suis … désolé.

Amber avait comprit à cet instant même qu'il faisait référence à Alice. Elle se doutait qu'il devait surement lui en vouloir de lui avoir fait subir la mort du jeune Dimitri. Mais Amber, elle, n'en avait jamais voulu à la Serpentard, pas même un seul instant. Car elle avait fait son choix. Plusieurs fois son homologue lui avait laissé le choix de faire demi-tour et de renoncer à la suivre mais Amber avait refusé. C'est pourquoi elle n'en voulait ni à Alice ni à Jake de ne pas pouvoir se venger car il n'y avait raison de le faire. Amber était la seule responsable de ce choix.

La jeune fille voulait le lui faire comprendre qu'il n'avait donc pas besoin de s'excuser, ni de se sentir coupable pour quoi que ce soit mais celui-ci enchaina aussitôt sans lui laisser le temps de s'expliquer.

Se desserrant ainsi de leur brève étreinte, Jake se mit à la regarder au fond des yeux, la dévisageant :


-Il est certain que je n’oublierai pas la dernière fois, mais quelque part ta réaction est on ne peut plus normal. Mais à quoi cela servirait de rester sur des actes passés ?

Bon ça elle aurait pu le prévoir... Jake n'était pas le genre de personne qui oubliait un affront en une fraction de seconde. Cependant, qu'il est compris les raisons qui avaient poussé la Gryffondor à empêche le jeune homme de frapper Athalie rassura Amber. Après tout, il connaissait Amber comme étant contre la violence pas les coups, il le savait depuis le premier jour où ils s'étaient rencontrés.
Enfin, Jake semblait ne pas vouloir remettre ce qui c'était passé sur le tapis et c'était mieux ainsi. Amber appréciait sa répartie et cette façon de penser. Jake possédait une sagesse inébranlable. A quoi bon se ressasser des événements antérieur et qui n'ont plus lieu d'être ? Le passé appartenait au passé. Même s'il ne pouvait pas être oublié, qu'il ferait verser des larmes par moment ou décocher des sourires en se le remémorant. Il ne peut pas être oublié. Parce que les souvenirs vécus seront à jamais gravé dans les mémoires pour l'éternité même partiellement. Simplement il fallait regarder en avant et avancer.

Jake semblait préoccupé par autre chose cependant. Curieuse, Amber pouvait voir dans son regard comme de la crainte, comme si quelque chose l'inquiétait.


-A vrai dire … Tout ne s’est pas réellement passé comme cela aurait du se dérouler.

La jeune fille ne comprit pas immédiatement ce qu'il voulait dire par ce qui ne s'était pas déroulé comme il aurait du être. Faisait-il encore référence à la confrontation en lui et Athalie ou parlait-il d'autre chose ? Les pensées du jeune homme semblaient s'égarer dans les incertitudes et angoisses.

Un silence douloureux et profond s'installa entre les deux amis.


-Des secrets qui n’auraient jamais du être découverts. J’ai merdé. J’ai grave merdé Amber …Putain…

L'angoisse semblait monter de plus en plus en lui, amenant ses mains à son visage pour peut-être tenter de se calmer, de raisonner et d'essayer de réfléchir à la situation qui paraissait être grave, Amber le regardait d'un oeil inquiet et allumé, l'observant faire les cent pas à travers la tour. Qu'essayait-il de lui dire ? De lui faire comprendre ?

-Jake... Qu'est-ce que tu sous-entends par...

Soudain Amber comprit. Amenant une main devant ses lèvres, elle se rendit compte qu'il appartenait toujours au groupuscule de Mangemorts. La peur qu'il avait découvert par quelqu'un noua brutalement tout son corps. Et une crainte, une immense crainte anima la jeune fille qui s'avança rapidement vers Jake qui était accoudé sur la rambarde. Le saisissant par le bras pour le regarder dans les yeux:

-Jake... Dis moi... Dis moi que tu ne t'ai pas fait prendre ! s'exclama-t-elle dans des accents désespérés.

Si il y avait bien une chose qu'elle craignait depuis qu'elle avait appris son secret c'est qu'il soit découvert. Elle priait, suppliait chaque jour le ciel de le garder toujours sain et sauf. De ses yeux suppliants, Amber le regardait, attendant une réponse, n'importe quoi, pourvu que rien de grave ne s'était produit. Mais la façon dont il avait déclamé ses paroles montrait bien le contraire.

-Je t'en prie, dis moi. Je sais que nous ne nous sommes pas vu depuis assez longtemps après notre malentendu... Mais tu sais très bien que je te serai toujours dévouée et que je t'aime d'une amitié vraie et qui ne changera jamais Jake.

Elle s'arrêta quelques secondes, pour qu'il puisse se rendre compte de ses mots empli d'une sincérité profonde.

-Tu peux tout me dire. Si il y a quoi que ce soit que je pourrai faire pour toi, je le ferai.

Oui elle était prête à tout faire pour lui. Car elle lui devait tout et surtout parce qu'elle tenait à lui sans condition. Jake était comme un frère, celui qui lui avait appris à vivre et à devenir elle depuis qu'elle était rentrée à Poudlard. Si elle avait toujours su se montrer forte et bienveillante c'était en parti grâce à lui.

________________Requiem for a Prophecy________________


Jake&Amby <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Wood
Serdaigle-KilljoyavatarSerdaigle-Killjoy



MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Jeu 19 Avr - 9:49

Accoudé au rebord de la fenêtre, son regard se perdait parmi l’horizon profond qui exposait un paysage sombre et ténébreux, tout comme lui, tout comme ce qui l’attendait. Un destin sombre pour une personne sombre, rien de plus normal. La nuit noire semblait surplomber tout ce qui s’avérait être vivant, et le regard rivé sur la lune, l’espace de quelques instant, Jake ne ressentait plus d’angoisse traumatisante. Un sentiment de bien être rapidement ravagé par celui de malaise.

-Jake... Qu'est-ce que tu sous-entends par...


Une sorte de murmure que Jake entendait à peine tant l’angoisse le rongeait de l’intérieur. Il fallait envisager le pire. Pourquoi ne la tuait-il pas ? Il n’y aurait plus aucun problème, non plus aucun. Simplement un meurtre de plus qui serait mis sur le dos des mangemorts. Rien ne le trahirait, il serait hors de danger.
Une pression sur son bras se fit sentir, et tout ce qui peu à peu se dessiner dans son esprit se gomma en une unique seconde. Amber, elle le dénoncerait pour avoir tué cette provocatrice, qui malheureusement était aussi son amie, sa meilleure amie.

Fermant les paupières, il tentait de se retrouver, car tuer une autre personne qu’une sang de bourbe ne lui ressemblait pas, cela ne faisait nullement parti de son idéologie. Impossible … L’angoisse lui montait tant à la tête qu’il était prêt à faire n’importe quoi, à user des solutions les plus extrêmes, alors que de plus simples existaient … Un démon qui lui était inconnu jusqu’à maintenant se manifestait en ce soir lugubre avec son état d'angoisse.

-Jake... Dis-moi... Dis moi que tu ne t'ai pas fait prendre !

La gorge serré, le cœur battant lentement, les mains exerçant une pression sur la rambarde, le regard perdu dans le vide… Inspiration. Il ne c’était pas fait prendre, juste découvert par une insolente jeune fille, avec qui, désormais il devrait sympathiser s’il voulait rester ici, à Poudlard.

-Je t'en prie, dis moi. Je sais que nous ne nous sommes pas vu depuis assez longtemps après notre malentendu... Mais tu sais très bien que je te serai toujours dévouée et que je t'aime d'une amitié vraie et qui ne changera jamais Jake.

Quelques secondes de silence nouveau qui lui permettait ainsi par la même occasion de non seulement réfléchir mais aussi de savourer ses propos si touchants, qu’ils semblaient irréels. Amber était un ange comparé à lui, qui était un démon. Elle était si généreuse, si touchante qu’une fois que vous lui aviez adressé la parole, il vous était impossible de vous en défaire… Jake ne la méritait pas, c’était certain et pourtant, malgré les nombreuses disputes, elle était toujours là, prête à l’aider…

-Tu peux tout me dire. Si il y a quoi que ce soit que je pourrai faire pour toi, je le ferai.


*Peux-tu la tuer à ma place ?*

Se prenant la tête, il essayait de tout son être de chasser cette idée de meurtre plus que néfaste. Comment pouvait-il songer à ça ? Calme était un mot maître en cette situation qu’il devait appliquer rapidement s’il voulait rester dans son état normal. Bien sûr que non, il ne la tuerait pas, non. C’était une chose inenvisageable, et pourtant il y songeait, car rongeait par la peur, il ne savait plus quelles étaient les solutions judicieuses.
Inspirant profondément, il restait toujours face à la fenêtre, ne possédant plus assez de courage pour affronter le regard d’Amber.
Soupir profond.

-Enfin de compte j’aurais peut être du lui régler son compte malgré tes déclarations vis-à-vis de moi !

Il laissa alors passer quelques secondes, réfléchissant toujours à une solution plus saine d’esprit.

-Oui. C’est bien cette serpentarde provocatrice qui est au courant.

Probablement qu’à cet instant même Amber devait se poser des multitudes de questions concernant la cause de cette découverte, et le seul fait d’y repenser quelques secondes ravivait son angoisse. Jake n’avait pas envie d’évoquer les faits maintenant, c’était inutile, du moins, il ne voulait pas faire part de ce signe de faiblesse qu’il avait exprimé lors de cette entrevue en tête à tête.

-Amber. Ne me demande pas comment c’est arrivé je n’ai pas envie d’en parler, pas maintenant.
La seule chose que tu dois savoir pour l’instant, c’est que je lui ai fait comprendre qu’elle avait intérêt à adopter le statut de tombe.

Se retournant vers la jeune fille, il lisait dans son esprit comme dans un livre. Il imaginait ce qu’il devait se tramer dans son esprit, mais cette fois-ci rien de ce qu’elle pouvait penser n’était vrai.

-Et ne songe pas que je lui ai réglé son compte avec mes poings. Il n’en est rien, aussi choquant que cela puisse paraître, je ne l’ai pas amoché.


Un ton froid, qui appuyait sur chaque mot composant cette phrase. Une vérité étonnante et qui pourtant reflété le passé avec elle. Il ne l'avait pas frappé, non, et il s'étonnait lui même. Seulement, celui qui aurait du être la victime ce soir là, c'était lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Fiamata Dia Capulet
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy

MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Sam 21 Avr - 11:21

L'angoisse. Difficile à dissimuler. Même si Jake était le plus souvent fermer quand à ses émotions quand il craignait quelque chose, maintenant c'était tout autrement. Le sujet était bien trop grave. Il s'agissait de sa liberté. Elle était en jeu. Si quelqu'un venait à le dénoncer, s'en était fini de lui. Et Amber ne le supporterait jamais.
Jake semblait en proie à une irritation profonde. Comme s'il s'en voulait d'avoir commis l'erreur de rendre son secret révélé à d'autre. Qui était cet autre d'ailleurs ? La tête entre ses mains, le front plissé et ses sourcils froncés sous l'effort de réflexion intense auquel il se livrait, Jake paraissait vouloir trouver des réponses, des solutions à ce qui le tracassait. Toutes ces incertitudes semblaient croitre en lui sans s'arrêter.
Et il en était de même pour la Gryffondor qui ne cessait de le regarder avec ce même regard inquiet et grave. La jeune fille venait de réaliser que Jake ne lui avait toujours pas dit de qui il s'agissait.

Inspirant profondément comme pour se préparer enfin à le lui dire avant de pousser un long et profond soupir pour extérioriser son stress, le jeune prit enfin la parole. Sans pour autant daigner la regarder :

-Enfin de compte j’aurais peut être du lui régler son compte malgré tes déclarations vis-à-vis de moi !

Regard interloqué d'Amber. Mais qu'est-ce qu'il chantait là ? Jake lui parlait d'un événement passé dot la jeune fille n'avait aucune idée. Il lui avait sorti cette phrase comme si elle était au courant, alors que non... Enfin c'était ce qu'elle pensait. Et puis il n'avait pas pu déclarer cette réflexion pour lui même étant donné qu'il avait mentionné Amber dedans. Donc elle était au courant. Mais comment ?

Jake répondit enfin à ses interrogations après un bref silence :


-Oui. C’est bien cette serpentarde provocatrice qui est au courant.

Bizarrement, elle fut d'abord soulagée de savoir que c'était Athalie et personne d'autre. Mais la crainte refit aussitôt surface. Non. Athalie ne pourrait jamais faire ça, elle ne pourrait jamais le dénoncer. Tout simplement parce qu'elle savait maintenant qu'Amber tenait à Jake et qu'il était son meilleur ami et bien plus, il était sa famille pour elle. La Serpentard était à présent impliquée à tout cela, et Amber était intérieurement désolée pour elle, qu'elle ai maintenant à garder, peut-être même à contre-coeur, un si lourd et terrible secret... Mais elle le devait. Car c'était mettre en péril deux amitiés si elle venait un jour à dénoncer Jake. L'amitié des dex jeunes filles et celle de Jake et Amber.

Tournant son regard vers l'immensité ténébreuse, l'air songeuse, une question maintenant perturbait Amber... Comment Athalie avait pu découvrir l'appartenance de Jake aux forces du mal ? Jake était tout de même extrêmement prudent... Il fallait vraiment que la Serpentard insistes ou l'envoute pour qu'il ait baissé sa garde devant une presque inconnue.


-Amber.

Déclic, la Préfète releva aussitôt son regard vers Jake.

Ne me demande pas comment c’est arrivé je n’ai pas envie d’en parler, pas maintenant.

Mince déçue à peine perceptible de la jeune fille qui ne voulait pas mettre en colère son ami en insistant pour savoir. S'il ne voulait pas se confier pour le moment c'était son droit et qu'il avait surement de bonnes raisons pour ne rien dire. Bien qu'elle ne comprenait pas vraiment pourquoi ce qui le poussait à garder cela secret...

La seule chose que tu dois savoir pour l’instant, c’est que je lui ai fait comprendre qu’elle avait intérêt à adopter le statut de tombe.

Était-ce alors une métaphore ou était-il vraiment sérieux dans cette déclaration ? Jake avait-il vraiment réduit Athalie sous silence ? Non, ça n'était pas possible. Amber connaissait Jake pour ses pulsions destructrices mais pas au point de mettre fin aux jours de sa meilleure amie ou de la battre pour être sure qu'elle se taise.
Et comme si le jeune homme avait su lire dans le regard interrogateur et perplexe d'Amber, il plongea son regard dans le sien, la regardant au fond des yeux comme s'il avait deviné ses pensées, sur un ton froid :


-Et ne songe pas que je lui ai réglé son compte avec mes poings. Il n’en est rien, aussi choquant que cela puisse paraître, je ne l’ai pas amoché.

Amber rougit aussitôt comme si elle avait commis une indélicatesse rien qu'en s'imaginant ce qu'il aurait pu faire de mal.

-C'est assez surprenant de ta part en effet...
murmura-t-elle dans une grâce sérieuse. Mais tu as bien fait, la frapper ou autre n'aurait eu pour conséquence que d'attiser sa colère et la pousser réellement à te dénoncer.

Croisant ses mains sur la rambarde, pensive, elle réfléchissait à quelque chose avant de le proposer directement :

-Veux-tu que j'aille lui parler ?

La jeune fille prit alors entre ses mains la main droite du jeune homme, pour calmer l'amertume qui devait être dans son coeur et lui redonner de l'assurance. Puis le couvrant d'un regard souriant et bienveillant :

-Enfin tu n'as pas à t'inquiéter Jake. Elle ne dira rien, je lui fais confiance. Et je ne permettrais jamais qu'il t'arrive quoi que soit, ajouta-t-elle en amenant délicatement la main du jeune homme sur sa joue avant de déposer un léger baiser sur sa paume. Parce que je veux te savoir toujours libre.

Lâchant ensuite sa brève étreinte, elle reporta de nouveau son regard vers le ciel avant de murmurer :

-Tu n'as pas à t'inquiéter. Mais si tu veux être sur qu'elle ne dise rien, je peux toujours aller la voir.

Ca n'était pas qu'Amber doutait d'Athalie, non, au contraire, sa confiance pour la jeune fille était aussi grande que celle qu'elle accordait à son meilleur ami, mais si ça pouvait rassurer Jake, elle était prête à lui parler. Mais seulement s'il le désirait.

________________Requiem for a Prophecy________________


Jake&Amby <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Wood
Serdaigle-KilljoyavatarSerdaigle-Killjoy



MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Sam 21 Avr - 14:02

Paniquer, un comportement étrange qui enfin de compte ne menait nulle part, sauf vers les crevasses profondes et sombres. Il n’y avait pas lieu d’angoisser comme cela après tout… Elle lui avait donné sa parole, mais Jake restait sceptique. Ce n’était que des mots, qui peut être de sa bouche ne signifiaient rien excepté le mensonge. Le doute, deux possibilités, et il ne savait pas laquelle choisir, aucune raison ne semblait pouvoir les départager.

-C'est assez surprenant de ta part en effet... Mais tu as bien fait, la frapper ou autre n'aurait eu pour conséquence que d'attiser sa colère et la pousser réellement à te dénoncer.

Il songeait encore, probablement beaucoup trop. La frapper aurait été inutile, car il ne lui en voulait pas, il en voulait simplement à sa beauté, et à lui-même. Il avait de l’expérience avec ses poings mais il semblait qu’il n’en avait pas assez au niveau contrôle de soi. C’était une certitude. Il n’avait jamais vraiment su se contrôler face à une personne qui le provoquait, alors résister de nouveau pour une quelconque raison et réussir aurait été surprenant. Jake ne restait pas insensible aux charmes des jeunes filles, et il avait beau s’être déjà fait avoir, ses anciennes expériences ne semblaient pas lui servir de leçon.

-Veux-tu que j'aille lui parler ?

Sentant sa main rassurante contre la sienne, il sentait son angoisse diminuer quelque peu, mais cela ne suffisait toujours pas pour que celui-ci redevienne celui qu’il l’était en temps normal avec les gens qu’ils appréciaient. Avalant difficilement sa salive, il resserrait la pression sur la main de la jeune fille. C’était l’une des premières fois qu’il se laissait autant ravager par les sentiments devant une autre personne que lui-même. Etrangement, il ne sentait pas le besoin d’être à l’abri des regards, de ce regard ambre, de ce regard si appréciable.

-Enfin tu n'as pas à t'inquiéter Jake. Elle ne dira rien, je lui fais confiance. Et je ne permettrais jamais qu'il t'arrive quoi que soit.

Un baiser déposé furtivement sur sa paume, un acte chaleureux qui le rendait meilleur, qui lui laissait une sensation de bien être.

Parce que je veux te savoir toujours libre.

Elle le voulait, et ce souhait renforcé encore un peu plus leur relation. Lâchant son bras, elle reportait son attention ailleurs, dans le vide qu’était l’extérieur.

-Tu n'as pas à t'inquiéter. Mais si tu veux être sur qu'elle ne dise rien, je peux toujours aller la voir.

Une intention touchante que Jake n’oublierait pas. Il savait depuis toujours qu’il pouvait compter sur elle, et vice versa. Il était prêt à décrocher la tête d’un serpentard, comme de l’aider dans ses quêtes. Jamais il ne la laisserait tomber, c’était une impossibilité, une certitude vérifiée. Elle était là, pour lui, elle le rassurait parce qu'il en avait besoin.
Se retournant enfin vers la gryffondor, il lui saisissait la main et l’obligeait ainsi à se retourner vers lui.
Réfléchissant quelques maudites secondes, il regardait de plus bel Amber.

-Je suis stupide, pathétique. Cette situation, ce n’est pas moi ca, je ne suis pas comme ça. Et pourtant … ca me ronge sans que je le veuille.

Soudain, une idée qui probablement déplairait à Amber se manifesta dans son esprit troublé.

-Tu ne crois pas qu’une simple potion d’amnésie ferait amplement l’affaire ?

Un ton interrogateur qui se voulait suppliant et convaincant, mais une chose était certaine. Amber ne serait probablement pas pour cette idée étant donné la confiance qu’elle lui accordait. Enfin de compte, seule la solution qu’Amber lui avait proposé semblait être adaptée à la situation actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Killjoy
avatar
MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Lun 23 Avr - 21:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amber Fiamata Dia Capulet
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy

MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Sam 28 Avr - 12:04

Il n'empêche qu'elle aurait aimé savoir comment Athalie avait fait pour le démasquer... Par quelle imprudence avait-il pu se trahir, lui qui se dévoilait jamais aux inconnus. Enfin, tout ce que la gryffondor pouvait voir c'était cet incontestable regret ou culpabilité qui se lisait si bien sur le visage de Jake.
Une poignet forte sur sa main se fit alors sentir, le jeune homme venait de saisir sa main pour qu'elle le regarde. Amber écarquilla ses un peu yeux comme pour l'inviter à parler, prête à l'écouter.


-Je suis stupide, pathétique.

Pas étonnant qu'il pensait cela après son erreur... Jake s'en voulait vraiment apparemment.

Cette situation, ce n’est pas moi ca, je ne suis pas comme ça. Et pourtant … ca me ronge sans que je le veuille.

Amber le regardait tristement, ses yeux ambre s'étaient légèrement assombris. Elle qui voulait l'aider, il semblait de plus en plus pris par la peur... Que faire ?
Quoique faut dire qu'il exagérait quand même. Même si c'était assez grave, ça n'était pas comme si Athalie allait crier la nouvelle dans tous les recoins du château. Elle n'était pas comme cela. A moins que Jake n'ait commis une faute grave devant la Serpentard, il n'y avait aucune raison de paniquer. Amber faisait entièrement confiance à son amie pour son silence. Si elle avait fait la promesse de ne rien dire alors elle ne dirait et rien et la tiendrait.
Une idée semblait alors avoir germé dans l'esprit du jeune homme. Son regard s'illumina. Sourcil levé et mine interrogatrice de la Préfète, elle attendait qu'il daigne lui confier se qu'il avait dans sa tête.


-Tu ne crois pas qu’une simple potion d’amnésie ferait amplement l’affaire ? proposa-t-il sur un ton suppliant et qui avait pour but de convaincre la rouge et or.

Mais quelle idée ! Amber secoua frénétiquement et doucement la tête comme pour refuser et lui faire comprendre que c'était totalement irréfléchi.


-Jake t’exagère ! répliqua-t-elle sérieusement. Si vraiment tu avais peur qu'elle te dénonce, un oubliette ce jour-là aurait plus simple. A moins que tu ais été trop paniqué pour y songer...

Soupirant légèrement avant de lui sourire chaleureusement tout en le regardant avec tendresse pour le rassurer, et lui murmura en posant une main sur la joue du jeune homme :

- Maintenant c'est un peu tard... Et ce serait injuste de lui faire subir ça même si elle ne s'en rendra pas compte. Fais-moi confiance maintenant, si je te dis que tu dois lui faire confiance. Si tu ne cherches pas à l'enrager tout ira bien et ce sera comme si elle n'avait jamais rien su. Je vais juste te demander de rester courtois avec elle, calme et... sympa ? Ce n'est pas trop te demander, n'est-ce pas ? Après tout c'est de ta faute si elle le sait.

Ses paroles avaient tous leur sens. Elle ne voulait pas lui faire de reproche loin de là, mais elle voulait simplement le conseiller comme elle avait toujours fait. Mais cette fois-ci avec beaucoup plus de sérieux et de gravité sans sa voix pour qu'il prenne bien conscience de la situation.
Bien sûr Amber se doutait bien que ce genre de demande énerverait Jake. Se forcer à être amical avec quelqu'un était quelque chose qui dérivait d'un miracle avec lui. Mais Athalie n'était pas mauvaise, bien au contraire. Et puis peut-être qu'ils finiraient par bien s'entendre. Rien n'était impossible. Même avec un entêté comme Jake et une tête brulée comme Athalie... Mais Amber les aimait tous les deux pour ça aussi, en parti. Et ils avaient tous les deux leur côté attachant et bienveillant.
Après tout il n'était pas obligé de suivre Athalie sans répit en jouant les valets pour qu'elle garde le silence. Mais au moins la saluer quand il la verrai par exemple, lui adresser la parole de temps à autre.
Et puis il fallait bien qu'il prenne ses responsabilité sans se mettre en colère, vu qu'il était coupable d'avoir été imprudent.


-Je ne t'oblige pas non plus à faire connaissance avec elle. Quoi que tu verrais c'est une fille merveilleuse quand elle ne joue pas les tigresses,
finit-elle pas ajouter en riant un peu.

________________Requiem for a Prophecy________________


Jake&Amby <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Wood
Serdaigle-KilljoyavatarSerdaigle-Killjoy



MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   Lun 30 Avr - 18:06

Sa proposition avait l’air de laisser la jeune fille sur un air d’étonnement pur et simple poussant à l’inquiétude précoce. Jake ne voyait aucune autre solution que celle du sort, afin d’obtenir le silence tant désiré tel celui d’une tombe empoussiérée depuis des siècles. Avait-il peut être un comportement trop exagéré du point de vue de la jeune fille, mais cette solution était toujours de conséquences plus raisonnées que la mort. En resongeant brièvement à la scène du soir précédent, l’idée d’utiliser sa baguette survint alors dans son esprit, c’est à ce moment même qu’un constat commença à germer à l’intérieur de lui-même. Il avait tant tapé de personne, et avait réagi ainsi face à n’importe quel problème qu’il en avait perdu les réflexes premiers, ceux de base, qui étaient utiles en toute situation. Etait-il devenu une de ces brutes sans cœur ni esprit ? C’était incertain, mais aussi probable. Qui était-il réellement ?

-Jake t’exagère ! Si vraiment tu avais peur qu'elle te dénonce, un oubliette ce jour-là aurait plus simple. A moins que tu ais été trop paniqué pour y songer...

Stupide. Colère. Jalousie. Une fois de plus, celui-ci ressentait le sentiment d’être sous l’escalier inférieur de la serpentarde, de se trouver sur un échelon bas de son cœur. Des sentiments plus différents les uns que les autres débutaient une longue course en Jake pour laisser comme principal ressenti la furie primaire débutant le parcours secondaire.
Un sourire chaleureux accompagné d’un soupir habita quelques secondes le visage d’ange d’Amber que Jake n’acceptait pas cette fois-ci, puis elle posa délicatement sa main sur sa joue qui faisait offense à la chaleur de sa peau. Le visage froid bouillant, il arborait un visage crispé, comme celui qui retient la foudre avec ses capacités.

- Maintenant c'est un peu tard... Et ce serait injuste de lui faire subir ça même si elle ne s'en rendra pas compte. Fais-moi confiance maintenant, si je te dis que tu dois lui faire confiance. Si tu ne cherches pas à l'enrager tout ira bien et ce sera comme si elle n'avait jamais rien su. Je vais juste te demander de rester courtois avec elle, calme et... sympa ? Ce n'est pas trop te demander, n'est-ce pas ? Après tout c'est de ta faute si elle le sait.

Ses premières déclarations firent un simple passage à travers son esprit sans laisser réellement des morceaux de sentiments, excepté le fait de devoir être sympathique avec cette provocatrice. Pourquoi enfoncer encore le couteau dans la plaie ? Jake le savait pertinemment. Désormais, s’il voulait que celle-ci garde sa langue dans sa poche, il lui faudrait être un minimum sympa avec celle-ci, et cela ne le réjouissait pas vraiment. Bien entendu, l’usage de sort s’avérait être l’ultime solution aux yeux d’Amber, et par conséquent aux siens. Mais si le danger se présentait, alors il n’hésiterait pas à en faire l’usage sans l’accord de sa belle préfète.
Cependant, sa dernière phrase lui fit faire un haut de cœur hautement désagréable et perturbateur. « De ta faute ». Jake était venu à son encontre pour trouver du réconfort, de l’assurance, et tout ce qu’il réussissait à trouver, c’était des accusations, des reproches, des bilans blessants. Tout ça, il le savait déjà, et le lui répétait ne l’aiderait probablement pas.
Sans scrupule, il jetait un regard noir à tout ce qui se trouvait aux alentours, y comprit la jeune gryffondor.

-Je ne t'oblige pas non plus à faire connaissance avec elle. Quoi que tu verrais c'est une fille merveilleuse quand elle ne joue pas les tigresses, finit-elle pas ajouter en riant un peu.

Elle riait, et tout ce que cela procurait chez Jake était de la souffrance, de la colère, et aucunement de l’humour. « Une fille merveilleuse ». Sottises, mensonges. Soupir. Inspirant profondément, ce qu’il s’apprêtait à déclarer risquait fortement de provoquer quelques lésions, mais le besoin de s’exprimer heurtait son calme d’auparavant. Se tournant alors face à Amber, il la fixa, droit dans les yeux.

-Vraiment ? J’exagère tant que ça ? Elle pourrait le dire à n’importe qui à n’importe quel moment, pour l’unique et simple fait qu’elle est peut être du côté de Poudlard, pour préserver les autres élèves. Non parce que tu crois que dès qu’un élève meurt c’est un simple hasard ? Je ne crois pas que tu te rends compte de la gravité des choses ! Je ne la connais pas. Tu veux que je termine ma vie en prison ? Ou même tué ? Mais puisque tu as l’air de dire que c’est complètement sans danger, alors je vais aller le crier sur les toits avant qu’elle ne le fasse ! C’est vrai quoi, personne n’ira me dénoncer après tout ! Hein tu ne crois pas Amber ? J’ai mes raisons, et tu ne les connais pas. Non. Jamais tu ne sauras ce que je ressens à cet instant. Tu ne comprends dont pas, à quel point j’ai hésité avant de te le dire ? Ce n’est pas que je manque de confiance, non, simplement c’est un secret qui ne doit pas, qui ne doit jamais être connu des autres afin d’éviter ce genre de situation complexe, ou même une éventuelle mise en danger des gens que j’aime! Oui parce que vois-tu, Amber je tiens énormément à toi, peut être même beaucoup trop.

Un ton rapide, énervé et à la limite du désagréable. Rompant l’échange visuel débuté quelques minutes plus tôt, il détourna son regard vers le paysage nocturne présent.

- Enfin de compte…
ajouta-t-il hésitant … J’aurais peut être du rester là où je me trouvais, au moins je n’aurais pas eu ce genre de problème.

Il s’était probablement beaucoup trop emporté, mais le pire était qu’il pensait chaque mot qu’il avait osé déclarer haut et fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I never can say goodbye boy ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

I never can say goodbye boy ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Goodbye my old friend...
» 08. I guess this is goodbye
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Goodbye my lover ~ Goodbye my friend /Dawn/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: Saison 1 :: Poudlard :: Septième étage-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit