Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 -Black reminiscences-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruth Black
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy



MessageSujet: -Black reminiscences-   Jeu 12 Jan - 18:18




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruth Black
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy



MessageSujet: Re: -Black reminiscences-   Jeu 12 Jan - 19:12

Accouder à la fenêtre de sa salle commune, Ruth regardait la neige tombait. Elle avait fini par haïr cette neige avant partir dans ses réminiscences. Pourquoi la de testait-elle tant? Peut-être parce qu'elle avait fini par devenir synonyme de malheurs. La jeune fille leva les yeux, regardant la nuit. C'était une nuit semblable à celle-là quand la nouvelle était finalement tombé, quelques jours avant Noël...

***

19 Décembre 2001.


La mélodie d'une boite à musique retentissait dans le salon, la petite danseuse tentant d'attirer l'attention de l'unique personne se trouva avec elle. Une petite fille qui regardait par la fenêtre sans la voir, ni même sans écouter la douce mélodie qui accompagner chaque contemplation de la nuit. Lasser, la figurine s'asseyait sur son piédestal et se laissa tourner, attendant la fin de musique sans que jamais celle-ci vienne. Une silhouette se tenait dans l'encadrement de la porte, regardant la petite danseuse qui lui fit non de la tête. Froncement de sourcil. L'homme regarda maintenant la fillette, dont il ne voyait que la longue chevelure brune. Elle semblait penseuse, assise sur le canapé, les bras sur le dossier, sa tête posait par-dessus pour se soutenir. En vérité, elle guettait. Depuis maintenant 3mois, elle passait toute ses soirées sur le canapé du salon, à regarder par la fenêtre à attendre en vain. L'homme soupira et s'approcha d'elle, posa une main sur sa tête. La petite ne réagit pas.

-Ruth... Elle ne viendra pas, vient manger maintenant ça va être froid.

Ruth ne bougea pas, n’accordant aucune attention à son père, fixant toujours la rue enneigeait. L’exaspération commençait à gagner Stephan Black, ne sachant plus quoi faire avec sa fille, depuis la disparition de sa fiancée, Adria. Cela faisant maintenant 3mois que la jeune femme avait disparu, un soir, en sortant des bureaux de la Gazette du Sorcier. Ruth avait très vite remarqué que sa mère manquait à l'appel mais Stephan n'avait rien dit, disant que sa mère avait dû partir en voyage en Amérique pour un reportage mais la fillette n'était pas dupe et savait pertinemment que sa mère ne serait jamais partir sans lui dire au revoir. Elle avait donc commencé à guetter son retour, négligeant sa vie de petite fille de 5ans.

-Ruth s'il te plait, vient...

Ruth leva la tête vers son père. Ce dernier lui tendait la main. Elle la fixa quelques minutes avant de la prendre et tous deux quittèrent le salon, descendant les escaliers pour se rendre dans la cuisine. Stephan installa sa fille sur une chaise et lui servit une soupe au potiron/châtaigne, la préférée de Ruth.

-Mange tant que c'est chaud, si tu veux devenir une grande fille quand Maman reviendra, dit-il en s'asseyant à sa place.

Esquisse de sourire sur le visage rond de la petite et commença à manger sa soupe en silence, non s'en avoir jeté un coup d'œil à sa gauche, là où se tenait habituellement Adria. Seul le tic-tac de l'horloge et le craquement du bois dans la cheminée venait se pesant silence. Soudain la sonnerie retentit. Ruth laissa tomber sa cuillère dans sa soupe et sauta de sa chaise en criant "C'est Maman!" comme à chaque fois que le dring retentissait dans la demeure. Stephan soupira, se levant à son tour, rejoignant sa fille qui venait d'ouvrir la porte d'entrée, surprise des personnes se tenant devant elle et déçu de voir que ce n'était toujours pas à sa mère.Deux hommes et une femme se tenaient devant eux. Des sorciers, facilement reconnaissable, car ils portaient une cape. L'un des hommes se tourna vers Stephan et lui dit d'un ton grave:

-Vous êtes bien Mr. Black Stephan?

-C'est exact. Que me voulez-vous?

-Et bien...

Mal à l'aise, le sorcier baissa les yeux vers Ruth qui le regardait de travers, furieuse d'avoir cet inconnu en face d'elle.

-C'est au sujet de... De votre femme.

Un grand sourire illumina le visage de la fillette tandis que son père devient soudain très pâle. Ce qu'il redoutait arriva. Ruth regarda derrière les inconnus, cherchant sa mère des yeux mais la voyant pas, reporta son attention vers l'homme.

-Où est ma Maman?

Le sorcier déglutit tandis que ses deux collègues échangèrent un regard mal à l'aise. Il ne savait pas quoi dire. Il ne pouvait tout de même pas divulguer cette information devant la petite sans la traumatiser à vie. Il leva les yeux vers Mr. Black, l'air neutre, qui se contenta simplement hocher la tête.

-Vous pouvez parler devant elle, de toute façon, elle se découvrira très vite, répondit-il simplement, n'aidant pas l'homme en face de lui. Ce dernier prit une profonde inspiration et annonça la nouvelle:

-Très bien, si vous y tenez tant. Je suis sincèrement désolé de vous l’apprendre, surtout en cette période de l'année mais...

-Abrégez je vous prie.

-Nous venons de découvrir le corps de votre femme dans la Tamise. Toutes nos condoléances.

Stephan releva la tête, laissant échapper un simple "Ah" alors que Ruth devenait soudain très pâle. Elle tourna vers la seule femme du groupe et lui demanda, hésitante:

-Ça veut dire que ma Maman ne reviendra pas?

-Non ma puce, elle ne reviendra pas, je suis désolé, répondit-elle avec un sourire triste, attendrit par la petite fille.

Ruth leva les yeux vers son père, les larmes aux yeux. Ce dernier l'a pris dans ses bras et posa une dernière question au sorcier:

-Qui l'a assassiné?

Le groupe ouvrit de grands yeux stupéfiait de voir le père parlait de la sorte devant sa fille mais le deuxième homme lui répondit finalement par un ton brute:

-Les Mangemorts.

-Merci. Bonsoir et Joyeux Noël.

Devant l'air ahuris des sorciers, Stephan referma la porte d'un coup sec. Le visage dur pour ne pas craquer de sa fille, il installa cette dernière dans son lit, sans aucune résistance de la part de Ruth qui refusait de dormir depuis la disparition d'Adria. Elle regarda son père dans les yeux tandis qu'il remontait les couvertures.

-Papa...

-Oui, je sais chérie. Maintenant dors un peu, on en reparlera demain matin, quand on aura l'esprit plus clair, d'accord?

Ruth hocha la tête et tourna sur le côté, remontant sa couverture jusqu'au yeux pour essuyer ses larmes en silence, pendant que son père quittait sa chambre après avoir mis en marche la boite à musique qu'il avait récupérer dans le salon entre temps et s’apprêta à quitter la chambre quand:

-Je t'aime Papa.

Un simple murmure mais il avait retentit comme un cri dans le cœur de Stephan. Ruth n'était pas une petite fille qui montrer ses sentiments, plutôt réserver. Elle avait déjà dit ses trois mots mais jamais avec autant de sincérité. Il s'agissait de l'unique fois où Ruth prononça ses mots pour son père. Stephan savoura cet instant avant de regagner la cuisine, se lâchant, noyant son malheur dans l'alcool...

***

Les larmes gagnaient de nouveau Ruth en se souvenant de cette nuit, qu'elle n'avait jamais pu oublier. Elle n'en voulait pas à son père de l'avoir laissé assister à cette entretien, au contraire, elle l'en remerciait, certaine une des rares choses qui fit de bien pour elle. La petite fille qu'elle était alors avez passé sa nuit à pleure en silence, seule dans son lit, avant de s'endormir de fatigue. Le lendemain, la nouvelle fut paru en Une dans la Gazette et des gens défilèrent dans la maison des Black durant toute la journée, jusqu'à l'arriver, le soir, de la famille qui vira tous les corbeaux comme il se devait. Voilà pourquoi elle détestait la neige. Après un soupir, Ruth se leva, récupérant son chat au passage et gravit les escaliers en souhaitant une bonne nuit à ses amies avant de gagner son dortoir, pour retourner vivre ses souvenirs en silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

-Black reminiscences-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Black Hole RPG
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: 
Etape obligatoire : bureau de recensement des sorciers, hybrides, et autres créatures magiques
 :: Dossiers des sorciers recensés :: Pensines
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit