Requiem for a prophecy

Forum RPG basé sur le dix-neuf ans plus tard de la saga Harry Potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Mar 26 Juil - 8:46

Rappel du premier message :

Ludwig était adossé au même mur qu'Alice la fois précédente.
Ce jour-là les rôles étaient inversés, c'était elle qui avait demandé à le voir, elle avait du surement trouver une fille pour le bal.
Au moins, il n'avait même pas eu à faire le moindre effort pour en trouver une, il ne s'était même pas renseigné sur la relation entre Alice et Mogg.
Il l'avait mené en bateau et elle l'avait suivi aveuglement !
Il se demandait bien qui allait être la choisie ! Forcément une sang-pure, Alice n'était pas assez stupide pour ne pas respecter leur marché.
Soudain il entendit des bruits de pas, c'était surement elle !
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Ruth Black
Gryffondor-KilljoyavatarGryffondor-Killjoy



MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Jeu 1 Sep - 18:08

Léna lui prit la main, tout en la regardant. Elle récupéra sa baguette qu'elle avait posé sur le sol et se leva.

-Je vais pas m’excuser pour ce qui est arrivé lors de la sortie Ruth … Déjà parce que je ne sais pas le faire et puis …

Ruth le fit taire en leva sa main libre.


-Laisse tomber Léna, laisse tomber.

Un nouveau silence s'installa. Léna tournait sa baguette, mal à l'aise.
Ruth baissa les yeux et se mordit la lèvre inférieur.

-En faite, je... Hum... non rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léna Taylor
GryffondoravatarGryffondor

MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Sam 10 Sep - 21:49

[Another Day ... Après le bal ...]


Euh... Moi c'est Dimitri... Mais j'suis d'accord pour qu'on s'éclipse

Léna réfléchit un instant. Est-ce qu’elle avait vraiment dit Ian ? Elle ne se souvenait pas vraiment d’avoir prononcé ce nom. Elle prit une grande inspiration et regarda Dimitri dans les yeux. Elle lui fit un sourire. Celui-ci avait tout de même l’air mal à l’aise. Son sourire était assez crispé. Léna se demanda pourquoi une seconde puis haussa les épaules. Elle fit un signe de main à Amber et Violette avant de s’éloigner en compagnie de Dimitri. La Grande salle était encore bien remplie. Des élèves dansaient encore, dont Athalie et Laszlo qui semblait être une nouvelle fois interrompu. Léna eut un petit sourire. Elle ne détestait pas Athalie mais s’il fallait choisir un camp, elle serait sans aucune hésitation en compagnie de Constance. Elle regarda du côté des tables où les abrutis parlant de jambon auparavant étaient toujours là. Ils étaient vraiment pathétiques. Léna se sentait voler. L’alcool devait bien faire effet sur elle. Elle avait bu beaucoup ce soir-là mais elle s’en fichait. Ce serait surement la seule soirée où elle pourrait se lâcher ainsi. Léna et Dimitri passèrent la porte de la grande salle et atterrir dans le hall. Il était quasiment vide. Tout le monde devait encore danser ou boire à la fête. Léna prit la main de Dimitri et l’entraina dans les escaliers. Elle ne savait pas vraiment où elle allait l’emmener mais le saurait bien assez tôt. Les escaliers étaient tout comme le hall désert. Ce qui n’était pas plus mal d’ailleurs. Ils étaient à présent dans un couloir sombre mais calme. Aucun élève ne venait déranger ce doux silence. Léna eut un sourire. Cette soirée était assez bien et lui avait permis d’oublier tout ces problèmes. Elle se demandait à présent pourquoi elle ne voulait pas y aller. Cela aurait été une bêtise de rater cette fête. Enfin bref, elle tenait toujours la main de Dimitri. La jeune fille plaqua le jeune homme contre le mur de ce couloir. Elle lui sourit. Elle approchait ses lèvres de les siennes sans l’embrasser et lui demanda d’une voix douce, dans un murmure.

Alors comment tu trouves cette soirée ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Dim 11 Sep - 9:29

Dimitri se laissa entraîné... On-sait-où pour... s’éclipser.
Léna ne semblait vraiment pas dans son état normal, ce qui ne rassura pas le Poufsouffle. Ils commencèrent à monter les escaliers du Hall, se demandant où est-ce qu'elle voulait qu'ils "s'éclipsent". Ils atterrirent dans un couloir vide, et Dimitri se demanda s'ils avaient l'autorisation de se promener dans le château en dehors de la Grande Salle... Mais plus rien n'avait d'importance, sa cavalière le plaqua contre le mur, s'approcha de lui et chuchota d'une voix mélodieuse à faire frémir un géant.


- Alors comment tu trouves cette soirée ?

- Heu... Banale jusqu'à présent... Tu es sûre que ça va ?demanda-t-il d'un ton inquiet et surpris en fronçant les sourcils et en se collant de plus en plus contre le mur.

L'attitude étrange de la Gryffondor lui procurait des sensations qu'il n'avait jamais ressenti auparavant en même temps : appréhension, excitation mais aussi gêne et perplexité. Il avait une soudaine envie d'embrasser la jeune fille, mais il calma sa pulsion en pensant à la cuisinière de son école moldu, quand il était petit... Une terroriste d'enfants nommée "Dédé" qui, quand elle courait, projetait ses bourrelets de la droite à la gauche de son corps potelé. Si Dimitri n'avait pas été un sorcier, il n'aurait jamais fait le rapprochement entre les géants et cette tortionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Léna Taylor
GryffondoravatarGryffondor

MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Dim 11 Sep - 11:47

Heu... Banale jusqu'à présent... Tu es sûre que ça va ?

Léna leva un sourcil, interloquée par la réponse du jeune homme. Il aurait pu dire que la soirée était géniale comme Léna avait décidé de la passer avec lui. Mais peu importe. Il n’y avait rien d’important. Seul lui et Léna, présent dans un couloir vide du troisième étage. ¨Pas un bruit, ne venait jusqu’à leurs oreilles. Ils étaient tout deux tranquille. Personne ne viendrait les déranger (avec un peu de chance). Léna jeta un coup d’œil rapide à droite et à gauche pour s’en assurer. Personne. Ils étaient seuls. Dimitri semblait perdu dans ses pensées. Léna se demandait à quoi il pouvait penser en ce moment-là. Elle haussa les épaules. L’alcool semblait lui monter à la tête. Demain matin, le réveil sera surement difficile mais en attendant celui-ci, autant en profiter. La jeune fille est tout près du Poufsouffle. Un ou deux millimètres la sépare de ces lèvres. Doit-elle succomber à la tentation ou non ? Est-ce un effet de l’alcool cette envie subite qui ne fait qu’augmenter plus les secondes passent ? Ses mains se déposent autour de la nuque du garçon. Cela lui rappelle des souvenirs … Qu’elle chasse aussitôt de ses pensées. Elle ne veut pas avoir cette image dans sa tête. Les lumières avaient déclinées. Le couloir n’était que très peu éclairé. Cela aidait assez la situation. Léna passa une main dans ses cheveux avant de reposer celle-ci à sa place initiale. Elle était plongée dans les yeux bleus de son cavalier. Il était habillé très élégamment. C’était simplement maintenant qu’elle l’observait attentivement qu’elle le remarqué enfin. Le désir de poser ses lèvres sur celle de Dimitri était intense. Elle avait du mal à se retenir. Quelques secondes plus tard, elle succomba à son envie. Ses lèvres effleurèrent une première fois celle du Poufsouffle puis les posa sur les siennes avant de se retirer quelques instants, restant toujours tout près de lui. Léna ferma les yeux durant quelques secondes. Un tourbillon d’émotion l’envahit. Si cela était du à l’alcool, la jeune fille aimerait être dans cet état tout le temps. Ses problèmes semblaient à milles lieux d’elles. Ils n’avaient pas disparu évidemment, elle devrait y faire face le lendemain. Ce moment bien que fugace, semblait avoir duré une éternité. Un long moment, où Léna n’avait pas peur d’affronter ce qui l’a tracassait. Cela faisait du bien d’avoir un peu de répit, même si celui-ci ne durait que quelques secondes.

Alors … ?


Chuchota-t-elle d’une voix sensuelle

Que veux-tu faire, maintenant ? Continuez ou…

Elle s’interrompit quelques instant, le temps de replongea ses yeux dans le regard bleu ciel de jeune homme, puis repris d’une vois plus amère :

-Retourner à la fête ?


[Merci Eugéniiiichou de m'avoir donné cette idée mdr car j'avais vraiment pas d'inspiration mdr]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Mar 13 Sep - 19:35

Plus le temps passait, plus la température ambiante augmentait, ou peut-être était-ce seulement le corps de Dimitri qui flambait sous les yeux de sa partenaire.
Les mains de la Gryffondor se posèrent sur sa nuque, elle allait l'embrasser, et il ne comptait vraiment pas refuser ce précieux baiser. Il s'attendait tellement à ce contact qu'il ne s'étonna même pas quand la jeune fille passa à l'acte... C'était la suite logique des choses.


- Alors … ? Que veux-tu faire, maintenant ? Continuer ou…

Dimitri ne clignait pas des yeux, voulant graver à tout prix ce moment dans sa tête, il vida sa tête d'autres souvenirs, tâche s'avérant extrêmement facile dans son cas, et fixa de ses yeux clairs sa belle cavalière. Que voulait-elle dire par "Continuer" ?

- Retourner à la fête ?

- Non ! protesta-t-il soudainement.
Enfin, je veux dire...

Un moment d'hésitation après, détournant son regard de celui de la jolie blonde, il prit à son tour le visage de Léna Taylor et l'embrassa langoureusement dans un excès d'affection. Il savourait pleinement cet instant d'intimité avec la jeune fille, même une pensée pour sa tyrannique cuisinière Dédé ne pouvait pas gâcher ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Léna Taylor
GryffondoravatarGryffondor

MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Mer 14 Sep - 18:12

Léna et Dimitri était toujours dans ce couloir du troisième étage. Tout était calme. On entendait une musique à peine perceptible. C’était sans doute celle du bal. La soirée n’était surement pas encore fini et heureusement. Cela éviterait des dérangements. Léna était perdue dans les yeux d’un bleu éclatant de son cavalier. Léna prit une inspiration. Elle se sentait étrangement apaisée. Surement un effet de l’alcool. La jeune fille n’osait pas penser à ce qui l’attendait demain matin. Le réveil serait dur. Même si c’était les vacances, elle aurait préféré n’avoir aucun désagrément. Elle passerait son noël à Poudlard. Ce n’était pas la première fois alors cela ne dérangeait nullement Léna. Même si elle aurait aimé retourner en Norvège afin de skier … Elle avait rapporté de merveilleux souvenirs de sa précédente escapade dans ce pays … Elle fut enfin sortie de ses songes lorsque le jeune homme répondit à sa question. Il lui fallu quelques secondes pour redescendre sur terre et se rendre compte qu’elle état de nouveau dans ce petit couloir sombre.

Non !
Enfin, je veux dire...


Léna réfléchit une seconde pour se rappeler ce qu’elle avait dit pour qu’il lui réponde par la négation. Il ne lui fallu pas longtemps pour se souvenir qu’elle lui avait dit s’il voulait continuer ou pas. Quand elle remit, les paroles de Dimitri dans le contexte, Léna fut légèrement surprise par la rapidité de la réponse. Elle eut un petit sourire. Visiblement la jeune fille était de bonne compagnie. Elle le savait [XD] mais cela faisait plaisir que les autres le remarquent. Léna remarqua que le jeune homme eut une hésitation. Elle se demanda ce qu’il avait. Peut-être voulait-il repartir ! Soudain, il prit le visage de la jeune fille et l’embrassa. Léna fut une nouvelle fois surprise qu’il prenne l’initiative. Mais après tout, pourquoi être surpris ? Bizarrement, il embrassait plutôt bien. Léna lui rendit ce baiser. Ses lèvres se décollèrent quelques secondes. Ce peu de temps suffit pour que la maladresse de la jeune fille entre en jeu. Elle voulut avancer plus près qu’elle ne l’était [enfin si c’était possible XD] et se tordit la cheville. Cela aurait pu passer presque inaperçue si Léna n’était pas bourrée et ne contrôlait pas tout ses mouvements. Donc, cette jeune pas-très-aidé-de-la-vie-en-cette-soirée, tomba en arrière. Mais elle entraîna le jeune homme dans sa chute. Léna était une fille-pas-douée mais aussi sadique car si elle tombait, autant tomber à deux. [Quelle salope ^^]. Léna tomba donc sur le sol dur et glacé du couloir. Dimitri, non loin d’elle. La jeune fille roula [Oui ca peut-être bizarre vu comme ça ^^] sur le sol jusqu’au jeune homme. Elle était à présent sur lui [Oui Léna est bourrée mdr]. Elle regardait ses beaux yeux bleus. C’était l’une des choses les plus magnifiques chez lui. Bleu. La plus belle des couleurs. Cela lui rappelait de nombreux souvenirs. La jeune fille avait légèrement la tête qui tournait. Mais cela ne viendrait pas gâcher le moment. L’alcool commençait à faire effet négativement. Malheursement !
Léna se décida à rompre le silence par une petite phrase sur un ton assez sensuelle.


-Oh, pardon, j’ai trébuché ! Enfin, je ne dirais pas que cette position me gène, mais il n’en va peut-être pas de même pour toi…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Ven 16 Sep - 19:52

Après un baiser fougueux, Léna s'affaissa brutalement, devenant plus petite d'un seul coup... Se demandant pourquoi la jeune fille enlevait ses talons, Dimitri fut soudainement attiré en avant par la Gryffondor qui elle tombait en arrière. N'étant pas préparé à cette chute, le Poufsouffle n'arriva pas à se défaire de l'emprise de sa cavalière, poussa une exclamation de surprise et tomba avec elle, se retrouvant au sol, Léna sur lui. Ils se fixèrent un moment dans les yeux... Battistelli ne pouvait s'empêcher de sourire.

- Oh, pardon, j’ai trébuché ! Enfin, je ne dirais pas que cette position me gène, mais il n’en va peut-être pas de même pour toi…

*Trébuché ?? Tu m'as carrément jeté à terre...*

- Ça ne me gène pas le moins du monde, répondit-il en ricanant, sentant la température de son corps qui recommençait à atteindre son pic de chaleur de nouveau.

Revenant sur terre d'un seul coup, il essaya de se défaire de l'emprise de Léna Taylor tout en prononçant d'un ton plus que gêné, ricanant à moitié :


- Tu devrais peut-être rentrer dans ta salle commune... Je t'accompagne si tu veux.

En effet, le jeune italien s'était enfin rendu-compte que sa partenaire était bourrée.
Revenir en haut Aller en bas
Léna Taylor
GryffondoravatarGryffondor

MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Ven 16 Sep - 20:56

Ça ne me gène pas le moins du monde

Léna lui sourit, satisfaite de cette réponse de la part du jeune homme. Elle l’aurait surement mal pris si Dimitri lui avait demandé de se pousser. Elle était toujours sur lui et cela lui plaisait bien. Elle se releva un peu afin d’être assise [XD]. Elle restait néanmoins sur lui, ne voulant pas le lâcher. Elle souriait. Elle ne s’arrêtait pas. Sans doute, un autre effet de l’alcool. La chaleur montait dans ce petit couloir sombre du troisième étage. Toujours pas la moindre trace d’élèves. Tant mieux. Le bal n’était pas terminé. Léna et Dimitri auront donc encore du temps ensemble. La jeune fille ne s’en plaignait pas. Elle voulut se baisser de nouveau pour lui donner un autre baiser mais elle sentie le garçon l’enlevait d’elle. Il la repoussait visiblement. Léna haussa un sourcil, ne comprenant pas pourquoi il avait cette attitude tout d’un coup. Il ricanait presque. Léna se releva rapidement. Il se moquait d’elle. La jeune fille recula de quelques pas. Dimitri rompit le silence.

Tu devrais peut-être rentrer dans ta salle commune... Je t'accompagne si tu veux.


Léna eut un raclement de gorge assez bruyant qui exprimait plus la déception qu’elle essayait néanmoins de cacher. Dans le cerveau de la jeune fille, l’incompréhension régnait. En effet, les deux jeunes gens semblaient bien s’entendre jusqu’à que quelque chose se passe dans la tête de Dimitri et qu’il ne veuille plus passer un moment avec la jeune fille. Elle lui déclara d’une voix froide.


Non merci, je peux y retourner seule !

Après avoir dit cette phrase, elle tourna les talons et fit quelques pas. Mais la jeune fille s’arrêta net après quelques secondes. Elle ne voulait pas partir comme cela, sans rien comprendre.


Qu’est-ce qu’il t’arrive ?

Demanda t-elle d’un ton froid tandis qu’elle se retournait pour faire face au jeune homme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Dim 18 Sep - 13:12

Léna Taylor se leva, Dimitri fit pareil mais avec plus de difficultés, le dos en compote.

- Non merci, je peux y retourner seule !

*D'ac-cord...*

Le Poufsouffle regarda sa cavalière s'éloigner avec une expression étrange, voulant signifier son incompréhension face à l'attitude de la jeune fille. Oui, effectivement, il y avait un problème de communication entre les deux élèves.


- Qu’est-ce qu’il t’arrive ?

- Hein ? Rien... Je... Imagine, si quelqu'un nous avait surpris... Collés l'un contre l'autre au sol, dans un couloir déserté. Ça porte à confusion...

Battistelli marqua un temps de pause et murmura après avoir inspecté les lieux :

- Et puis... On ne va pas donner une occasion de plus au Professeur Mogg de nous enlever des points !

Dimitri sembla étonné de lui-même d'avoir autant réfléchi sur la question.

- Et ne crois pas que j'ai voulu écourter notre... entretient ?

Il se demandait à présent si Léna prenait au sérieux ce qui venait de se passer entre eux... En tout cas, il aurait voulu officialiser leur petite relation, avant d'être coupé par des cris étouffés et par une agitation provenant des étages inférieurs.

- Tu crois que le Bal dégénère ?... ricana-t-il en penchant légèrement la tête pour essayer de distinguer des bribes de conversations éméchées.

Même si l'alcool pouvait être utile dans certains cas, il était dangereux par sa présence lors d'un rassemblement d'élèves stressés par les futurs examens, désireux d'oublier un instant leurs problèmes pour faire la fête. Dimitri souhaitait intérieurement retourner dans la Grande Salle pour voir l'Etat de ses camarades, et constater avec fierté sa sagesse envers le Whisky-Pur-Feu.
Revenir en haut Aller en bas
Léna Taylor
GryffondoravatarGryffondor

MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Dim 18 Sep - 13:32

Léna était à présent retourné, face à Dimitri. Elle attendait des explications convaincantes. Elle ne comprenait pas l’attitude du garçon. Comme un « homme » normalement constitué normalement pouvait refuser des avances d’une jeune fille comme Léna. Finalement le jeune homme rompit le silence et commença enfin à s’expliquer.

Hein ? Rien... Je... Imagine, si quelqu'un nous avait surpris... Collés l'un contre l'autre au sol, dans un couloir déserté. Ça porte à confusion...

Léna resta immobile, les yeux grands ouverts comme si ce que venait de dire Dimitri était plus que stupide. Et puis tout le monde était au bal ! Il voulait se faire surprendre par quoi ? Les elfes de maisons ? La jeune fille avait les bras croisés sur son ventre. Elle haussa les épaules comme si cette excuse n’était pas assez satisfaisante. Le jeune homme regarda autour de lui. On aurait dit qu’il inspectait les lieux à la recherche d’on-ne-sait-quoi. Il reprit la parole.

Et puis... On ne va pas donner une occasion de plus au Professeur Mogg de nous enlever des points !

Léna eut une nouvelle fois des yeux ronds. Franchement était-ce vraiment important ? Dimitri avait peur à ce point de Lucifer Mogg. La jeune fille trouvait ses excuses bidon mais tout le onde n’était pas comme elle. Lui, ne tenait sans doute jamais tête à ce professeur. Et puis peut-être qu’il aimait se faire bien voir des autres professeurs.

Et ne crois pas que j'ai voulu écourter notre... entretient ?

Léna était rassurée encore heureux qu’il n’avait pas voulu l’écourter. Elle semblait le reprendre pour un garçon assez normal. Elle regrettait tout de même que le jeune ait si peur des représailles. Elle aurait bien voulu continuer leur « entretient ». Cette situation avait été assez agréable le temps qu’elle avait tenue.

Tu crois que le Bal dégénère ?...

Léna n’avait pas vraiment fait attention au bruit qui dégageait de la grande Salle. Elle tendit l’oreille pour entendre s’il se passait vraiment quelque chose d’intéressant. Peut-être une bagarre entre bourrés ? Léna n’était pas très chaude pour allé dormir et retourner dans sa salle commune. Il était bien trop tôt.

Bonne question ! Tu veux qu’on y retourne ?


Demanda la jeune fille avec un sourire. Elle voulait retourner s’amuser un peu. Après tout la fête toucherait bientôt à sa fin et il serait bête de manquer le final. De plus, la jeune fille voulait encore en profiter un peu. Le lendemain serait sans doute beaucoup moins amusant. Elle restait immobile dans le couloir attendant l’avis de Dimitri.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invitéavatar
MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Mar 20 Sep - 13:04

- Bonne question ! Tu veux qu’on y retourne ?

Dimitri, très réceptif de l'enthousiasme qu'éprouvait Léna, hocha la tête en souriant. Il se dirigea dans sa direction d'un pas entraîné et attrapa la main de sa cavalière sans s'arrêter, la poussant ainsi à le suivre.
Plusieurs choses traversèrent dans sa tête tandis qu'il marchait aux côtés de la Gryffondor. Battistelli allait lancer quelque chose, mais il se ravisa en pensant que c'était peut-être un peu trop précipité pour demander ce genre de chose à la jeune fille.


- Alors... On sort officiellement ensemble ? demanda-t-il soudain en ralentissant le pas, n'osant même pas regarder Léna Taylor dans les yeux.

Ils s'étaient arrêtés devant un grand tableau, qui représentait une cuisine ensoleillée où dedans s'activaient plusieurs cuisinières. Elles s'arrêtèrent presque aussitôt, semblant s'attarder sur la réponse de la fille, tout comme le jeune homme en face d'elles.
Revenir en haut Aller en bas
Léna Taylor
GryffondoravatarGryffondor

MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Mer 21 Sep - 12:23

Léna attendait la réponse de Dimitri. Elle était debout mais bougeait tout de même sur place comme quelqu’un dont l’envie de danser le démange fortement. Il se dirigea vers elle puis lui prit la main tout en continuant de marcher. Il la tenait ey Léna ne pouvait donc pas décider elle-même quoi faire. Elle était toujours bourrée, l’alcool faisait toujours effet, et se laissa donc faire sans rien dire cette fois-ci. Les deux jeunes gens ralentirent ce qui indiqua à Léna qu’il fallait qu’elle ouvre un peu plus les yeux. Ils étaient devant un tableau qui représentait un soleil.

Alors... On sort officiellement ensemble ?

Qu’est-ce que c’est laid tout ce jaune !

Annonça Léna tout en rapportant son attention sur Dimitri. Elle n’avait pas parlé depuis un petit moment et sa langue la démangeait. Celui-ci lui avait parlé avant que Léna ne parle pour ne rien dire. Il lui demandait si elle voulait être en couple avec lui. Léna fut légèrement distraite comme si le paroles ne lui importaient peu. Elle commença à se déhancher un peu au rythme de la musique inexistante. Elle commença un peu à s’éloigner en chantant une chanson moldu.

♪ ♫ J'veux juste qu'on passe un bon moment, j'suis désolé mais je n'suis pas tellement branché sentiments. J'suis pas ton Prince Charmant ♪ ♫


Elle continuait toujours de danser avec le rythme de la chanson qu’elle chantait. Elle l’avait entendu lorsqu’elle était partie en vacances cet été. Contre toute attente, elle l’avait entendu sur une chaine de radio norvégienne. Elle se trouvait aux escaliers qui permettaient d’accéder au hall. Elle se tourna vers Dimitri et lui lança avec un sourire tout en se déhanchant.

Alors tu viens ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous Killjoy
avatar
MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   Lun 23 Avr - 21:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toujours dans ce couloir vide de l'aile désafectée du deuxième étage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for a prophecy  :: Saison 1 :: Poudlard :: Deuxième étage-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit